• metalnews.fr

Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Pour tous les débats et discussions autour de la musique...
Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 584
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 07 avr. 2022, 12:16

Unhuman. Ce projet parallèle avait été longtemps mûri par ses membres mais l’attente en valait la peine. C’est une des perles méconnues du Death Metal Québécois. Intense, technique, impressionnant par moments, inspiré, parfois francophone et même champêtre…

Murder Inc. On reste dans les disques éponymes avec ce projet par lequel Martin Atkins tentait de refonder Killing Joke en plein doute vers 1991, sans Jaz Coleman. Cela donne comme un jam de KJ ou Ministry avec un chanteur plus faible, et une chanson à boire. La ressemblance était telle que que ce n’est pas allé beaucoup plus loin.

Dormant Ordeal : The Great Scheme of Things. L’attente en valait la peine. Les promesses d’un Death apocalyptique, dissonant, esthétique, sont accomplies. Si vous aimez Ulcerate ou Wake, ne ratez pas ce trio qui sort des canons - trop - habituels de la scène Polonaise. On peut tirer un lien avec Decapitated si l’on insiste, mais ce n’est pas franchement pareil.

Verthebral : Abysmal Decay. Du Death Thrash comme il y a trente ans. On jurerait qu’ils ont kidnappé Scott Burns. C’est pour ça qu’on aime la scène d’Amérique latine. C’est bourru, avec des alternances de plans pesants et rapides sans la mollesse qu’on trouve trop souvent chez les dilettantes du style.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 584
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 13 avr. 2022, 20:52

Fear Factory : Obsolete. Ce grand classique avait été longuement travaillé et c’est pour cela qu’il reste inusable, avec ses compos dépouillées mais fines, sans trop de compromis mais bien assez bourrines. Il avait beaucoup surpris en bien car on s’attendait plus à un espèce de Prodigy metallisé et un départ définitif de FF vers la sphère Electro-Techno au moment où le Death Metal d’où ils venaient coulait subitement à pic en popularité.

Baest, Corrupter, Deviant Process… des acquisitions Metal des derniers mois qui font plaisir à réécouter, sans qu’il soit besoin d’ajouter beaucoup plus dessus.

Mvtant : Gore + Mirrorshade. Le concert m’a convaincu. C’est de l’EBM Indus rythmique charpentée, qu’on pourrait prendre pour une version rebootée de Skinny Puppy mais qui me fait beaucoup plus penser à Dive. Il doit connaître. La version digitale de cette compile des deux EPs a un avantage sur les vinyles, c’est qu’il y a un tas de bonus et c’est toujours bon à prendre par rapport à une discographie encore très mince.

The Chameleons : Strange Times. Ce troisième album n'est peut-être pas le meilleur mais une confirmation, clairement. Le groupe y retrouvait un certain enthousiasme et de l’inspiration, sous un feeling plus serein que lors des grands débuts néanmoins. Le son est également différent, plus Pop et équilibré que celui du père Richardson.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 718
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 14 avr. 2022, 10:59

MANILLA ROAD _ Courts Of Chaos
PARADISE LOST _ Draconian Times
CROWBAR _ Symmetry In Black
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 584
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 15 avr. 2022, 23:48

Holy Gang : Free ! Tyson Free ! C’est dommage que ce vieux projet de gens chevronnés se soit arrêté à ce mini. Enfin, il reste un tube qui a marqué la scène Metal Indus EBM.

Tomb Mold : The Bottomless Perdition + The Moulting. Les excellentes démos de débutants du groupe Canadien… tout était déjà là.

Aeviterne : The Ailing Facade. J’ai essayé, insisté… et ça ne passe pas. Les riffs ne m’emballent pas, les passages Indus non plus, le growl me déplaît et encore plus lorsqu’il est filtré, tant pis. Tout ce courant de Death dissonant est suffisamment riche à présent pour qu’on ne se sente pas obligé de supporter tout ce qui sort, d'autres s'en chargeront. Mais alors… Gorguts a une influence énorme sur toute la dernière vague en cours, comme il y a eu la mode brutallo-technique-sweep-ultrapropre, la mode HM-2 à fond, la mode du style dissonant inextricable… C’est vrai que les vétérans Québécois avaient lentement acquis une reconnaissance de plus en plus large au fil du temps, mais maintenant c’est devenu une référence aussi importante que les Morbid Angel, Death ou Entombed habituels.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Arioch91
Messages : 12
Inscription : 21 oct. 2019, 15:58

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Arioch91 » 19 avr. 2022, 15:13

Mes écoutes récentes :

AC/DC - Highway to Hell
ANCESTHOR - White Terror
BLACK SABBATH - Black Sabbath
CROWN OF THORNS - The Burning
DIO - Dream Evil
DISFUNERAL - Blood Red Pentacle
DISMEMBER - Like and Everflowing Stream
ENTOMBED AD - Back to the Front
G.B.H - City Baby attacked by Rats
GRIP INC. - Incorporated
HELL - Human Remains
KRABATHOR - Unorthodox
LOUDNESS - Lightning Strikes
LUCIFERION - Demonication (the Manifest)
MALEFIC THRONE - Malefic Throne
MASSACRA - Final Holocaust
MASSACRE - Resurgence
NEVERMORE - Nevermore
NILE - Black Seeds of Vengeance
OZZY OSBOURNE - The Ultimate Sin
RHAPSODY - Symphony of Enchanted Lands
SEPTIC FLESH - Εσοπτρον
SPIRAL ARCHITECT - A Sceptic's Universe
THE OFFSPRINGS - Smash
VADER - Black to the Blind
VAN HALEN - 1984
VIKING - Do or Die
VOIVOD - Voïvod
WHIPLASH - Power and Pain

J'aime varier les styles :D

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 584
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 21 avr. 2022, 13:14

Headscan : Shaper and Mechanist. Le premier album de la carrière bien trop courte d’un duo Québécois bourré de talent. Inspirés de l'œuvre du romancier Bruce Sterling, ils ont créé un véritable Space Opera de Trance sombre, très inspiré par FrontLineAssembly (surtout avec les titres acoustiques) et reprenant les codes rythmiques de l’EBM européenne. L’album entier est conçu pour une immersion de plus en plus profonde, avec retour amorti vers le réel. On dirait parfois une Future Pop enfin débarrassée de ses facilités et ses outrances. Malgré un chant lambda, c’est costaud.

Obituary : Slowly We Rot. Vénérez l’une des pierres de fondation du Death Metal. Bestial et jouissivement primaire, il avait une production énorme pour l’époque, des riffs simples et inusables, plus l’un des growls les plus célèbres de toute la scène.

Une petite cure de Death brutal… Le défi musical incarné par ce style suscite assez de passion à travers le monde pour maintenir un flux régulier de nouveautés ; mais il est de plus en plus difficile de trouver une pépite à son goût. Je comprends que certains s’en tiennent aux figures de proue assez importantes pour être connues du public Metal en général, généralement au prix de longues années de ténacité et de sacrifices quand ils n’ont pas fait partie des Pères Fondateurs. Ceci dit, je n’imagine pas du tout ce courant disparaître à terme. Comme à la fin des années 90 lorsque la mode du Black s’est affaiblie, on a constaté qu’il y avait un public pour ça qui restait et qui attendait. Et il s’est même renouvelé.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 584
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 25 avr. 2022, 20:16

Setentia : Darkness Transcend. Ces autres Néo-Zélandais avaient fait cet album très proche de ce que fait Ulcerate, avec des arrangements plus atmosphériques, des riffs légèrement plus classiques et même des solos de guitares. En même temps ils en ont trois, autant les mettre en valeur. Le fait est que cela donne une épaisseur appréciable à leur son.

Wulfband : l'éponyme. J'aime vraiment l'EBM Punk germanophone de ces deux Suédois cagoulés. Ça sent la BAR et l'échantillonneur aux caissons pétés, le concert foutoir au fond d'un squat. Wulfband renouvelle le style tout en revenant à ses origines.

Fear Factory : Digimortal. Le groupe ne s’est jamais remis de cet album indigne des précédents. On les voyait vidés, sans inspiration, ça tourne en rond sur une poignée d’idées creuses. Les conséquences furent pires que la première séparation qui s’ensuivit : la marque FF en a gardé définitivement une éternelle réputation de groupe du passé qui n’a commis que des déjections depuis longtemps, les albums faibles postérieurs servant de confirmation au détriment de ceux qui étaient meilleurs et qui restent assez ignorés. Le metalleux est lourdement rancunier envers ceux qui l’ont déçu après qu’il les ait adorés.

Tomb Mold : Primordial Malignity. Encore en duo, ils reprenaient la formule du vieux Death Finlandais avec une manière de composer plus grasse, plus américaine. Et il y a un public pour ça. Le tout était de se faire remarquer avec un bon album, et ils y sont parvenus.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Hoover
Messages : 25
Inscription : 25 sept. 2017, 20:37

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Hoover » 26 avr. 2022, 19:20

Le livestream de Watain sur l'application d'Arte, Malfeitor à l'instant. Vive Arte!

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 584
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 30 avr. 2022, 23:20

Cancer : To the Gory End ; Death Shall Rise. Ce vieux groupe Anglais reste dans la mémoire des vrais passionnés de Death Metal, puisqu’il était intégré à la génération divine des Napalm Death, Carcass et Bolt Thrower, tout en ayant un style plus classiquement Death Thrash à la Floridienne. Cancer s’est reformé quand l’old-school est redevenu à la mode, preuve qu’il n’était effectivement pas oublié. Mais soyons clairs : ces deux albums appartiennent à la zone claire-obscure des bons disques de la première vague que les mordus réécoutent toujours avec plaisir, sans pouvoir prétendre au rang de classiques intemporels inspirant des vocations.

Obituary : Cause of Death. L’album le plus populaire d’Obituary, lui, n’a pas pris une ride alors qu’il est de la même époque. La qualité des compos, la finesse des arrangements façon film d’horreur et des soli de James Murphy, le chant possédé de John Tardy… C’est un chef-d'œuvre, de ceux qu’on connaît par cœur. Seul le son de la caisse claire, avec le temps, apparaît médiocre.

Warlord UK : We Die as One. Le troisième et dernier album en date d’un autre groupe anglais vétéran, qui s’adresse aux fans de Bolt Thrower et Benediction.

Dave Gahan & Soulsavers : Imposter Tour. C’est le concert à Pleyel, sur le site d’Arte. Depuis une dizaine d’années, le chanteur de Depeche Mode passe plus de temps avec ses nouveaux amis qu’avec son groupe historique. Dans un fond rouge à la David Lynch, ils reprennent des classiques américains, Blues, Folk, Rock et Soul, sans recours à l’Electro. Le charisme expressif et sensuel du grand David dévore la salle. Même si ses complices envoient quelques soli ou jouent la guitare posée sur les genoux, et malgré l’apport discret mais important des trois choristes afros, on ne regarde que lui. Il faut dire qu’il transcende toutes ces reprises. Tout cela est très cohérent avec une certaine facette de DM, et en fin de show on passera au fond bleu pour trois titres originaux de Soulsavers et deux de Depeche, ces derniers restitués sans finesse par abus de guitare mais défoulatoires pour tout le monde. Je n’y serai pas allé, mais ça se regarde volontiers. Et ça donne envie de dépoussiérer la disco’ de DM.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 584
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 04 mai 2022, 00:47

Fear Factory : Hatefiles. La compilation habituelle de Roadrunner rentabilisant le contrat auprès des fans orphelins, une fois la séparation du groupe clairement consommée… Des raretés, une reprise, des versions alternatives et des remixes Tek. D’intérêt inégal, elle attisait la frustration.

The Chameleons : Why Call It Anything. Dernier album studio pondu quinze ans après alors que le style n’était pas encore revenu à la mode, il part très bien, pêchu… avant de s’enliser dans des tempos lents et des tintements de guitare lénifiants sauf un “Dangerous Land” bon comme jadis. Ils tentaient même du reggae mou ! Bref, mitigé.

Soreption : Deterioration of Minds. Le premier album de ce groupe Suédois peu productif a déjà douze ans. Il sert du Death brutal-technique assez éloigné des clichés sur ce pays, entre Suffocation, Decapitated et Spawn of Possession. Appréciablement carré, fin voire ambitieux pour un début, il n’est pas fait pour passer tous les huit jours mais se ressortira sans doute agréablement.

Tomb Mold : Manor of Infinite Forms. Tout en faisant un effort sensible de limpidité, ce disque remettait à l’honneur la tradition Finlandaise du Death massif, bien gras mais pas ramolli.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 718
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 06 mai 2022, 14:27

ABYSMAL GRIEF _ Funeral Cult Of Personality : les maîtres du Doom Italiens dans toute leur splendeur. Album exceptionnel comme d'habitude. Incontournable !
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 584
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 08 mai 2022, 20:17

Headscan : Pattern Recognition. Là c’est un vrai chef-d'œuvre. Si cette Tek-Trance-EBM futuriste et immersive est parfaite pour danser en club avec ses kicks redoutables, c’est tout autant un véritable album conçu pour s’écouter dans l’ordre, finement composé dans les détails. Les limites du chanteur sont mieux prises en compte, si bien qu’il n’y a aucune faute de goût à ce niveau. Il y a même un peu de français. S’il était arrivé cinq ou dix ans après, ce disque aurait fait un malheur en profitant du revival EBM venu par la techno.

Soreption : Engineering the Void. Sous un nom pas très heureux, c’est la confirmation du premier album, exactement dans le même style mais plus poussé (y’a même un long plan orchestral au milieu d’un morceau). Ils pouvaient dès lors prétendre aux barrages d’accession à la D1. Je m’étonne quand même que ce groupe ait pu rester si longtemps sous mes radars.

Deprecated : Deriding his Creation. Un EP pour seul témoignage de l’existence de ce supergroupe réunissant Derek Boyer, Terrance Hobbs avec des anciens membres de Disgorge US, Decrepit Birth et autres… Ils ne se sont même pas réunis ensemble en studio pour ces quatre titres qui restent monstrueux. Pondus au cours de la période du pire creux de popularité du Death brutal à la fin des années 90, ils sont régulièrement republiés par divers labels spécialisés et ce n’est pas pour rien.

The Chameleons : Live at The Academy. Ce live joufflu en bonus n’a pas une setlist parfaite, mais il fait du bien avant un festival de Grindcore.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 584
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 12 mai 2022, 23:50

Obituary : The End Complete. Débarrassé de samples, et en dépit de l’absence de James Murphy, voilà bien l’album ultime d’Obie, l’un des plus importants dans la fondation du style et même dans ma discothèque. Les solos sont parfaits (nul n’est irremplaçable), Scott Burns faisait l’une de ses meilleures productions, le Death mid-tempo esquissé par Xecutioner est porté à la perfection avec un jeu de batterie plus complexe qu’il n’y paraît. Sombre et accrocheur, c’est un repère intemporel, on se souvient des morceaux des années après.

Killing Joke : Lord of Chaos EP. Deux titres originaux et deux remixes de faible intérêt. Au moins, on sait qu’ils ont survécu au covid. L’expérience a dû inspirer Jaz, d’ailleurs.

Soreption : Monument of the End. Avec un changement de label et surtout dans le personnel, une évolution était prévisible. Mais avoir l’audace de se radicaliser est souvent très payant en Metal, depuis Slayer et PanterA. Leur Death devient plus brutal, plus direct et la maîtrise technique se met au service de plans déjantés. Au-delà de l’apparition de Matt McGachy, la ressemblance avec Cryptopsy est réelle et ce n’est vraiment pas pour me décevoir. Vivement la suite, très bientôt. Il y avait aussi Trevor Strnad comme invité…

Bloodbath : Resurrection through Carnage. Je l’avais acheté à l’époque. Mais j’étais tellement allergique au son de la HM-2 adopté par Dan Swanö que je n’avais pas tenu, tout bon qu’il soit. Et puis je m’attendais trop à une version propre et brutale d’Opeth et Katatonia, sans Prog’ ni tristesse au cœur. Maintenant, je l’apprécie pour ce qu’il est, sans aucun mal.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 584
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 15 mai 2022, 21:49

Suppression : The Sorrow of Soul through Flesh. Le Chili revient faire parler de lui avec ce groupe qui rend son premier album après dix ans d’existence. Entre Death et Pestilence voire Skeletal Remains, le propos est vite situé. Mais c’est très bien fait, avec l’aide de Colin Marston et de Paolo Girardi pour l’illustration. La valorisation de la basse est un point fort (réminiscence de Coprofago ?). Ce n’est pas la surprise de l’année, mais je crois qu’on tient un futur classique du genre, sur la durée.

Wulfband : Revolter. C’est une belle rouste, encore plus jetée, agressive et épaisse que la première. L’EBM revient à ses racines les plus Punk, c’est brut, urgent, jouissif.

Bloodbath : Nightmares Made Flesh. C’est dommage que je sois passé à côté à l’époque, il correspondait déjà bien mieux à mes goûts personnels. L’exutoire de férocité que se donnaient des musiciens objectivement talentueux (quoiqu’on aime de leurs groupes principaux) profite d’une production fort différente concoctée par un Jens Bogren producteur débutant surdoué, et avec un Peter Tatgren en pleine forme pour son unique participation au projet.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 584
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 19 mai 2022, 22:43

Fear Factory : Archetype. J’adore avec constance cet album depuis sa parution. Beaucoup de gens l’ignorent du simple fait qu’il n’y a pas Dino Cazares ; c’est un grand tort car c’est clairement l’un des tous meilleurs disques toutes périodes confondues. Plus direct, il réduit les synthés à quelques nappages d’accompagnement, mais il envoie tellement large qu’on s’en fout. Remarquable !

Misery Index : Coffin Out the Nails. Nouvelle compilation d’inédits et raretés sortie un peu confidentiellement par la force des choses en 2020, elle présente majoritairement des reprises et quelques démos ou remixes de titres déjà connus. Les hommages à Bolt Thrower, Ministry ou Sepultura sont les meilleurs moments à mon sens. Après, ce genre de produit s’adresse aux fans les plus mordus.

Bloodbath : The Fathomless Mastery + Unblessing the Purity. Il restait dans la lignée du précédent avec Mikael Akerfeldt de retour, tant que ça l’intéressait encore de faire du Death Metal (pour peu de temps). Peut-être moins inspiré que le précédent, mais du haut niveau quand même. Avec l’EP qui l’avait précédé pour marquer la réactivation du groupe, et qui est carrément du vrai Death de troll, limite Brutal !

Empalot : Tous aux cèpes. Cette vieille rareté jette un éclairage intéressant sur ce que fait Gojira depuis deux albums. Il y avait plus d’humour, mais c’était un indice important d’éclectisme musical, fermement enraciné dans leurs souvenirs d’une enfance rurale. Il faudrait absolument qu’ils fassent une anthologie de raretés avec ce disque et la période Godzilla, ça se vendrait bien.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 718
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 20 mai 2022, 08:30

ABYSMAL GRIEF _ Funeral Cult Of Personality : ces Italiens ont vraiment l'art de faire sonner ce Doom Metal très rituel, sombre et pourtant si entraînant. Encore un excellent album !

INSANE ORDER _ Overraped : les Valenciennois proposent là un album très varié pour du Grind Death Metal, vraiment un très bon album pour quelqu'un qui n'est pas très habitué du style mais comme j'aime particulièrement NAPALM DEATH, je m'y retrouve totalement dans ce deuxième album.

MESSIAH _ Fracmont : Excellent ! Voilà comment j'aime que le Thrash Death sonne, ces Suisses ne me déçoivent jamais. On est loin des productions policées actuelles.
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
gabalgabow
Messages : 334
Inscription : 20 mai 2017, 16:38

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar gabalgabow » 22 mai 2022, 16:01

En écoute: BLACK BLEEDING - Worship Demo 2003

Death/ black metal franco belge qui déboite

https://youtu.be/z4mWKbI_jBY
Underground tape label/ webzine/ Distro:
http://nihilistic-webzine-distro.fr

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 584
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 24 mai 2022, 23:12

Proceed : Fehlgesteuert. Séquelle indirecte de la soirée avec Kraftwerk… De l’EBM de Francfort très proche de Nitzer Ebb comme il y en a des brouettes outre-Rhin. Sauf que c’est là le haut du panier, de la pure mais qui a dépassé le stade ”EKM” qui singe Pouppée Fabrikk en nageant dans la Pils. Si l’on veut aller plus loin que les Pères Fondateurs du genre, on peut recommander.

Obituary : World Demise. Il est devenu un classique secondaire, par la force des choses, alors que les expérimentations tentées (typiques de cette époque) n’étaient pas toujours géniales. Une paire de titres servent encore souvent en concert.

Strigoi : Abandon All Faith. Le nouveau projet parallèle de Gregor Mackintosh est plus intéressant que Vallenfyre qui partait dans le Crust. Là, alors même qu’il a gardé un membre d’Extreme Noise Terror, il élargit sa palette dans le tempo, les riffs se doomisent par moments, des effets apparaissent malgré la domination d’une guitare bien abrasive, un ou deux soli rappellent fatalement mais plaisamment le Paradis Perdu. Au final, ce Death à l’ancienne et mid-tempo se place aux côtés d’Asphyx, Morgoth, parfois Napalm Death ou Entombed...
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 584
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 28 mai 2022, 22:48

Bloodbath : Grand Morbid Funeral. C’est pas un mauvais album mais le collectif avait été plus inspiré question compos. Quant à Nick Holmes, s’il savait growler, on voit qu’il n’était pas encore tout à fait calé pour du Death Metal (au moins, c’était un tour de chauffe costaud avant de refaire la grosse voix pour son groupe principal). Le retour de la HM-2 paraît presque une facilité rassurante de plus dans ce contexte. On peut trouver ces réserves sévères, mais on attend d’un combo de ce niveau des dissertations brillantes, pas des copies honnêtement convenues.

Buried : Oculus Rot. Il devient l’une de mes références en Brutal. Cela vient du fond des tripes, quasiment sans effet, sans recours à un habillage de caricatures gore, occultistes ou pornos destinées à chiper un peu d’attention. C’est encore possible à notre époque.

Les minis de Zanias. En solo, elle fait une Darkwave assez éthérée avec son chant, qui tire donc vers les “voix célestes” sauf que c’est sans doute trop Electro. Avec des compos en ébauche, qui ressemblent plus à des esquisses ou des toiles sonores brutes, on sent une artiste qui fourmille d’idées.

Tomb Mold : Planetary Clairvoyance. Avec un son différent, plus compressé, et surtout des compos un peu plus claires et des effets plutôt classiques pour le genre, les Ontariens rentraient dans le rang sans beaucoup y perdre. Deux titres sur sept étaient déjà présents sur d’anciens enregistrements mais sont méconnaissables. D’ailleurs, la formation passée à quatre peut affronter les prochaines étapes.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 584
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 01 juin 2022, 00:17

Le court live d’Asphyx à l’Alcatraz visible sur Arte. Le son démarre très mal puis ça s’arrange. Heureusement que Paul Baayens se bouge un peu car les autres commencent à montrer le poids des ans. Reste la musique, concentrée sur des classiques imparables, le timbre mythique de Martin van Drunen. D’ailleurs pour une fois il peut s’exprimer dans sa langue natale et pas en allemand comme dans presque tous les lives officiels du groupe.

Misery Index : Complete Control. Cette institution vivante dérive vers un Death méchant mais de plus en plus épique, large, variée et plus seulement mélodique. Il n’y a certes pas de surprise, mais juste une régularité à peine prise en défaut voici un certain temps maintenant, devant laquelle on ne peut que s’extasier. Les interrogations intellectuelles en arrière-plan ne jurent même pas devant cet assaut de fureur remarquablement raffinée. Reste cette pochette rabougrie par rapport au passé.

The Chameleons : Acoustic Sessions. Leur répertoire se prête délicieusement à cet exercice, il est bien normal d’avoir servi une double ration (comprendre : un double live bien rempli).

Cryptopsy : Ungentle Exhumation. C’est la démo du groupe, pondue en 93 après le changement de nom et l’abandon du style Thrashy de feu Necrosis. Tous les quatre titres furent repris soit sur le premier album l’année d’après, soit avec Mike di Salvo. Cela faisait un départ de très haut niveau, même si maintenant cela n’a plus d’intérêt que pour les fans les plus dévots.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 718
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 03 juin 2022, 13:18

INSANE ORDER _ Overraped : le deuxième album de ce groupe français de Grind Death Metal est une boucherie totale. Pour les amateurs de NAPALM DEATH, BRUTAL TRUTH ou TERRORIZER.
ABYSMAL GRIEF _ Funeral Cult Of Personality : imparable, toujours aussi bon !
LED ZEPPELIN _ In Through The Out Door : un album plus méconnu du monstre du Hard Rock avec des expérimentations qui peuvent surprendre mais il passe parfaitement pour moi, rien que "In The Evening" donne le ton et met l'album sur de bons rails
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 584
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 06 juin 2022, 01:08

Bloodbath : The Arrow of Satan is Drawn. Le monde n’avait pas forcément besoin d’un nouvel album avec de la HM-2 à fond. Mais il est assez varié, cherchant des ambiances bien lourdes sous l’influence d’un nouveau guitariste venu du Black, sans oublier d’accélérer à tout bout de cimetière. Cela rappelle les moments les plus ambitieux d’Entombed, et ça se laisse quand même bien manger.

Fear Factory : Transgression. Pourquoi le groupe ne s’est pas donné le délai habituel pour faire ce second disque sans Dino Cazares venu peu après le précédent ? Bâclé et raccourci, il tentait un virage mélodique bien trop pataud au final. Bien qu’il soit un peu plus consistant que d’autres albums faibles de FF, il a fait beaucoup de tort au combo en donnant des arguments aux narquois.

Living Gate : Deathlust. Le mini de ce projet parallèle Belgo-américain prestigieux. J’espère qu’il y aura une suite, c’est fait avec métier (forcément) mais surtout avec sincérité, en hommage à la scène Death Floridienne.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 584
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 10 juin 2022, 19:44

Des nouveautés Death Metal. Darkened est cool, mais ce n’est pas l'œuvre d’une compagnie de perdreaux de l’année. Y’a aussi ce Suppression, qui comble les affamés de Death technique de tradition et qui confirme qu’il se passe beaucoup de choses au Chili ces derniers temps.

Obituary : Back From the Dead. Le dernier album avant la séparation s’est avéré celui qui a donné la direction de tous ceux qui sont venus après la reformation. Un son sec, plus d’expérimentations, mais une touche de HardCore dans des titres de durée variable, embrochés dans un esprit barbecue en tongs dans la cour, sans l’ampleur des grands monuments précédents. Ceci dit, les titres tenaient quand même la route en live.

Lock Up : Pleasure Pave Sewers. Le premier album, conçu comme une manière de ressusciter l’esprit de Terrorizer quand Napalm Death était gravement englué dans une panne d’inspiration et le genre délaissé par le public. Cette explosion de rage urgente enregistrée en une prise (!) et sans mixage (!!) faisait un bien fou. Il a annoncé à la fois la résurrection de Napalm et la renaissance du Brutal (tout Misery Index est là). Barker démonte tout et Peter Tägtgren, avec une production différente des siennes, y met toute sa colère.

Zanias : Into the All. Alison Lewis a toujours trois voyages en prévision et déteste se répéter. Déjà, son premier véritable album solo s’éloignait de la quasi-techno du mini précédent au profit d’un mélange très brut de Darkwave, d’Electro plus facile mais restant froide, sous l’inspiration claire des travaux de Lisa Gerrard. On dirait de la peinture contemporaine sonore.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 584
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 14 juin 2022, 13:14

Le live de Suffocation au Hellfest 2018 tant qu’il est disponible sur Arte. Il manque une caméra au pied de la scène mais les moyens visuels étaient suffisants. Par contre, c’est filmé par des gens qui ne connaissent pas le Death Metal : les plans s’égarent sur des choses sans intérêt et passent sur ce qui serait important. À part ça, cela prépare pour la tournée de cet été et rappelle agréablement la dernière qui commence à dater (y’avait déjà Ricky Myers au chant, avec ses aisselles glabres).

Jinjer : Wallflowers. Ce n’est pas trop mon style de Metal mais ils méritaient de percer au niveau international et les drames de la guerre n’ont rien à y voir. Ils ont du talent, c’est tout.

Gojira : Fortitude. Même s’il ne m’a pas captivé comme beaucoup d’autres albums précédents, il est très agréable à écouter. Je me suis attaché à suivre les parties de Mario, qui y varie son jeu comme jamais.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 718
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 16 juin 2022, 10:14

IN RUINS _ Four Seasons Of Grey : voilà un long moment que je n'avais pas ressorti ce CD. Sorti chez Metal Blade en 1998, cet album est franchement bon, ce Doom Death Metal mélodique. L'inactivité de ce groupe lui aura coûté le contrat chez ce label qui aurait pu les porter. Le manque de motivation ou autre chose, je ne sais pas mais cet album est le genre de CD que l'on ressort avec beaucoup de plaisirs et de surprise tant la musique est de qualité.

LED ZEPPELIN _ Coda : bon on est d'accord, ça sent le groupe en roue libre, la fin d'une ère mais il n'y a rien à faire, le groove est là, le talent aussi et ça fonctionne chez moi. Il n'y a aucun album que je trouve mauvais dans ce groupe...
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 584
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 17 juin 2022, 23:56

Strigoi : Abandon All Faith. J’y reviens souvent. C’est plus ambitieux musicalement que Vallenfyre, bien plus varié sans rien perdre en cohérence. Bon, j’aurais sans doute pas autant forcé sur la HM-2, perso’. Mais un nouveau volume arrive cet été !

Des groupes qui sont dans l’actualité. Arcade Fire ne fait plus rien d’excitant depuis au moins dix ans. Je regarde toujours leurs nouveaux albums en mémoire de leur venue au monde sous un angle Post-Punk et un peu déprimé à l’époque de “Funeral” qui m’avait quand même chatouillé une oreille, mais c’est vraiment mort à présent. Dans un tout autre genre, le retour des Aragonais d’Ataraxy fait plaisir, au bout du compte c’est l’un des groupes de Metal extrême les plus solides qu’il y ait outre-Pyrénées.

Les deux albums de Morost. Non, le Death Prog’ n’est pas mort, il vit encore ! Ce groupe Slovène a l’avantage de ne pas juxtaposer ou emboîter les styles et les effets, mais d’écrire du Metal pur en s’inspirant d’une démarche Prog’, sans pour autant verser avec facilité dans un Doom Death qui serait classique.

Zanias : Unearthed. L’artiste a encore évolué pour son deuxième album, montrant une rupture plus nette que jamais avec son passé. Plus personnel, plus World et chaleureux, offrant plus de couches et d’amplitude vocale, cet album déroule plaisamment une richesse assez inattendue.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 584
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 22 juin 2022, 10:29

Baest : Justitia. Ce n’est pas le virage que l’on attendait. Je trouve que c’est encore plus gras à la Illdisposed, avec ce léger coup de mou de Simon Olsen aux vocaux, compensé en partie par les invitations de Sven De Caluwé et de Trevor Strnad entretemps disparu… il y a une reprise d’Entombed AD (je dis bien AD et pas de l’Entombed des origines).

Proceed : Neusprache. Le second album qui tenait haut l’étendard de l’EBM originelle dans une période difficile. Cela n’ajoute rien par rapport à Nitzer Ebb, mais c’est probablement l’un des meilleurs qui nous reste parmi tous leurs compatriotes d’ex-RDA appartenant à cette secte.

Fabulous Sheep sur la grande scène off de la fête de la musique à Montpellier. Confirmant sa réputation live qui a fait finalement exploser rapidement ce groupe d’amis de collège, les Biterrois ont envoyé leur Rock Punk Garage déjanté avec un pointe de New Wave FM, bien rétro, devant une foule nombreuse, familiale d’un côté et très étudiante de l’autre, qui a bien apprécié. Y compris les quatre titres plus lents. Ce n’est pas tellement ma came, mais ils vont encore grandir.

Les Tambours du Bronx sur la même scène juste après (‘flemme de faire un vrai report). Commençant avec vingt minutes de retard, ils ont fait le show habituel en y mettant un peu plus de sympathie que d’autres fois vue la grosse foule. Ils ont même casés la reprise de “Kaiowas” et des titres bien Indus. Les gens ont apprécié, par la facette tribale de leurs percus et le côté spectaculaire de cette véritable institution nationale. Comme quoi sur un malentendu, tout peut passer.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 584
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 25 juin 2022, 14:34

Fear Factory : Mechanize. C’était l’heure du grand changement de personnel ! En plus du retour de Dino Cazares, l’apport de la pige de Gene Hoglan était réel, tant son jeu plus fin et charnel a apporté le temps d’un album une touche différente du pilonnage plus mécanique de Raymond Herrera. Si c’est l’album le plus Death Metal depuis “Soul of…”, il reste sans doute le plus grand succès de ventes de la franchise FF depuis la première séparation. La production plus chaude, plus brute, y est aussi pour quelque chose, et pourtant c’était toujours Rhys Fulber. Perso’, si j’ai une préférence claire pour “Archetype” sans Dino, j’y vois quand même le meilleur disque de la période de son retour… et il a douze ans d’âge maintenant…

Le concert de Moonspell à l’Alcatraz 2021 sur Arte. Apparemment les Portugais sont de gros habitués de ce festival. Fernando a arrêté sa transition en vampire : cheveux courts, barbe taillée, le tout teinté, et avec un peu de masse en plus. Cette nouvelle tête est moins iconique, mais ça le rajeunit. Musicalement ça roule toujours sur une formule invariable où surnagent deux ou trois titres emblématiques, attendus et incontournables.

Corpus Delicti : Sylphe. C’était l’une des gloires du Rock Gothique français à l’époque, venu de Nice. Ils ont repris une activité depuis le reflux du covid, ce sera un bon test. C’était une bonne synthèse entre Christian Death, Bauhaus (surtout avec ce chant) et le Cure. Le premier album de Soror Dolorosa se ressentait bien de leur inspiration.

Nervecell : Preaching Venom. Le premier album du groupe Libano-Brésilo-Emirati avec le batteur (Australien) de Psycroptic en soutien, est le plus original. Il allie la brutalité avec des mélodies qui paraissent parfois originales à nos oreilles, avec une maîtrise instrumentale qui les montrait dès leur arrivée au niveau professionnel. Pas étonnant qu’il ait été réédité plus tard.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 584
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 29 juin 2022, 19:26

Lock Up : Hate Breeds Suffering. Sans dévier de son Grind, le combo intégrait Tompa’ Lindberg à l’aise pour confirmer leur style sans compromis mais avec des pointes mélodiques, à une époque où Terrorizer ne tentait pas encore de ressusciter et Misery Index naissait à peine. Colérique mais bonnard, il laisse de bonnes stries sur les fesses trop ramollies.

Future Faces : Revolt. Ce gros mini inaugurant un nouveau groupe entre jeunes gens déjà installés dans la scène souterraine Genevoise ne m’avait pas échappé. Il est différent de l’album qui a suivi, mais pas sans cohérence. Il explorait sur quatre longs titres un Post-Punk dépressif et assez Shoegaze, proche des débuts de Soft Kill, et il est encore aujourd’hui assez génial. Ils justifiaient de grands espoirs dès le début.

Obituary : Dead. C’est devenu un gros classique aussi, finalement ; le témoignage ultime de ce qu’Obituary rend en concert même avec un album moyen à promouvoir. C’était prémonitoire, alors que le hiatus allait venir juste après. La pochette bon marché aussi était annonciatrice d’un trait humoristique de plus en plus affirmé ensuite.

Proceed : Laut. Un mini pour finir. C’est toujours de bonne qualité, on pouvait regretter que ça s’arrête là, mais ils avaient sans doute tout dit s’ils voulaient vraiment se cantonner à la pure EBM teutonique sans concéder d’évolution.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 584
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 02 juil. 2022, 20:57

Septycal Gorge : Growing Seeds of Decay. Premier album des Turinois, typique de la scène Death Italienne, bien brutal à l’Américaine (Suffocation, Deeds of Flesh, Disgorge US…). Ce n’était pas très original, mais efficace. Surtout quelques plans et riffs restent en tête. Il y a, en bonus de la réédition, les extraits d’un split antérieur.

Le concert d’Emperor à l’Alcatraz 2021 toujours grâce à Arte. Je comprends que certains adulateurs considèrent comme sacrilège d’oser descendre de son piédestal céleste pour s'abaisser à jouer sa musique en live devant de vrais gens en foule. Mais une fois que c’est bien en place, ça fonctionne en montrant un profil différent. Ces titres sublimement intenses, agressifs et symphoniques gagnent une chaleur inédite par rapport à l’original studio, avec les minimes approximations qui rendent ce trio légendaire un peu plus humain. C’est bien ce qu’on reproche à l’exercice, au fond. En plus, Ihsahn parle au public… La sobriété de la mise en scène est appréciable : de la fumée, des spots à fond, Andrew Eldritch approuverait.

Les premiers albums de Depeche Mode. J’avais envie depuis un moment de me replonger dans DM quand la nouvelle de la disparition d’Andrew Fletcher est tombée. Cela faisait longtemps que la mort d’un musicien ne m’avait pas atteint comme ça. J’ai vraiment une relation particulière envers ce groupe, depuis l’enfance en fait, où parmi tous les grands classiques de la New Wave dans son acception la plus large qui inondaient en permanence les radios musicales des “grandes personnes”, leurs singles étaient ceux qui me fascinaient le plus.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 718
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 03 juil. 2022, 16:26

TELEVISION _ Marquee Moon : cet album est une pépite pour moi et pourtant je n'ai jamais cherché à creuser ce que le groupe avait pu sortir en dehors de ce chef d’œuvre. Peut-être que j'ai peur d'être déçu tellement celui-ci me touche. Du Post-Punk simple, direct comme je l'aime !

ANATHEMA _ The Crestfallen EP : incontournable, cela faisait longtemps qu'il n'avait pas eu les honneurs de ma platine, quel bonheur....

INCONCESSUS LUX LUCIS _ The Crowning Quietus : découvert par hasard ce groupe, cet album est d'une intensité incroyable et magnifiquement construit avec cet ultime titre très Heavy Metal, "Fever Upon The Firmament". Ils ont sorti un nouvel album il y a peu il me semble...
All is well that ends in hell


Revenir vers « Discussions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 11 invités

cron

Who Is Online

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 11 invités

Birthday

Aucun membre ne fête son anniversaire aujourd’hui.

Contact Us