• metalnews.fr

Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Pour tous les débats et discussions autour de la musique...
Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 31 déc. 2019, 13:46

Ulcerate : The Destroyers of All. Il s’écoute bien mais dès lors je craignais que s’ils continuent à se rapprocher de Neurosis à ce rythme ça finirait par perdre tout son intérêt au moment où ça devenait passionnant. Heureusement ce ne fut pas le cas, cet album restant néanmoins le plus marqué par cette influence qu’ils ont conservé tout de même. Le passage à une formule trio explique certainement telle prudence.

MetallicA : Ride the Lightning. Ce n’est pas le même plaisir que de ressortir des disques plus extrêmes ou âgés de quinze ans seulement, mais il est bien là. Il reste un modèle de référence de progression, très rarement critiqué même si peu. Et il serait dommage de négliger les titres peu repris en live.

Killing Joke : XXV Gathering ! Il faudra que je chope le DVD, ce live-ci est plus réussi, pétri de chaleur enthousiaste, cru et bon.

Et diverses choses sorties ces derniers mois dont j’ai déjà parlé. A l'an que ven.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 630
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 01 janv. 2020, 22:07

IRON MAIDEN _ A Real Dead One parce que ça fait partie de mes disques de chevet
CHELSEA WOLFE _ Ἀποκάλυψις[i] j'aime bien y revenir régulièrement, cet album est vraiment excellent
CHANNEL ZERO _ [i]Black Fuel
dommage que le groupe n'ait pas pu continuer sur cette lancée, j'adore vraiment ce disque découvert lors de ma jeunesse.
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 03 janv. 2020, 21:19

Dysmorphic : An Illusive Progress. On perd en agressivité ce qu’on gagne en maîtrise. C’est pour tous les fans de Gorod, Carcariass, Coroner, Obscura…

Front 242 : Catch the Men DVD. J’ai exhumé de mes stocks ce live pris en 2004 au festival de Lokeren qui rappelle de bons souvenirs, avec un set axé sur les tubes et la période expérimentale comme pour les lives audios précédents. À cette époque ils dansaient plus, mais le succès était évidemment acquis. Sans être un show fondamentalement différent, l’écart avec l’option beaucoup plus old-school prise quatre ans plus tard est claire. La longue colère prolongée de Richard 23 contre l’intrus sur scène refroidit un poil l’ambiance quand elle arrive, mais sinon on en prend plein la gueule une fois encore.

Kompromat : Je ne vais pas mentir, je ne suis pas indifférent à ce travail de Vitalic avec l’ex-chanteuse de Sexy Sushy, car on retrouve en toute logique une bonne rasade d’EBM dans leur travail qui rend hommage à la vieille scène Techno de Berlin.

Slayer : The Repentless Killogy. Nous nous sommes tant aimés ! Ce live régale les orphelins et scelle une sortie exemplaire.

Treponem Pal : Excess & Overdrive. Au fond c’est sans doute le premier groupe de Metal français que j’ai écouté, encore un peu adolescent, alors que je n’étais même pas convenablement initié aux bases classiques du Metal et que je ne comprenais pas le sens d’une reprise de Kraftwerk sur un autre album. Au-delà de ça et d’une provocation mythique un jour sur Canal+, ils ont eu le succès d’estime que leur groupe mérite.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 11 janv. 2020, 00:27

Ulcerate : Vermis. En revenant au style d’”Everything is Fire”, plus original, les Néo-Zélandais fixaient leur style définitif en optant pour le meilleur. Il n’est peut-être pas aussi bon, mais il avait suivi assez vite et le style est encore loin d’être saturé aujourd’hui encore.

Absolute Controlled Critical Maniacs : Live. Ce concert sur cassette est l’unique trace de la brève première incarnation de Klinik juste au moment où étaient incorporés le duo d’Absolute Body Control. Les neuf dixièmes du contenu réapparaîtront dans les premiers enregistrements de The Klinik et le reste vient d’ABC, c’est un moment intéressant mais pas une rareté fondamentale. Ce qui me fait penser qu’il faudrait compléter et régulariser ce que j’ai d’ABC...

Killing Joke : Hosannas from the Basements of Hell. Ce n’est pas mon préféré mais l’un des plus fascinants sans doute, avec sa pochette surréaliste qui change des thèmes trop habituels, sa production léchée aux multiples arrangements, le recours comme jamais aux longs passages répétés pour mettre en transe, et le retour du Post-Punk dans l’inspiration.

Des titres récents de Schwefelgelb. J’avais vu qu’ils avaient grossi et évolué depuis l’EBM-Pop très déjantée des débuts. Tout en conservant une facette foutraque et une teinte Indus, ils se sont passés dans le monde de la Techno pure. C’est à l’image de l’évolution majoritaire prise par le revival EBM commencé à la fin des années 2000.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
JTDP
Messages : 52
Inscription : 17 oct. 2016, 11:32

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar JTDP » 15 janv. 2020, 11:17

CARCARIASS - Planet Chaos : Un retour aux affaires franchement tonitruant. Ce disque est purement jouissif. Technique, mélodique, heavy, puissant, enfin bref il a tout pour lui, avec cette patte CARCARIASS si reconnaissable. Un de mes albums préféré de ce début 2020 !
Plum' de Metal, l'émission radio dédiée à la scène Metal française

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 15 janv. 2020, 19:12

MetallicA : Master of Puppets. Que dire… quelle foudroyante progression en quatre années… le mélange du Thrash avec l’héritage du Hard 70’s et une inspiration classique encore plus assumée ont donné forme à une des pierres d’angle du Metal et conforté le mythe du troisième album.

In-Quest : Destination : Pyroclasm. Le mini par lequel les Belges se sont réellement faits connaître, avec une direction musicale déjà définie dont ils avaient à l’aise les moyens.

Dying Fetus : Infatuation with Malevolence. Il faut du gras pour l’hiver. En deux démos tout était déjà en place malgré un personnel et une distribution fort différentes. Pour l’histoire, un titre interlude témoigne qu’ils ont aussi écouté Death à l’époque. Et puis, ce titre qui met à l’amende toutes les formulations les plus gore...

Et divers trucs ciblés pour faire le point après ce coup de déprime que j’ai eu sur l’état de la scène musicale globale en fin de décennie.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 630
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 16 janv. 2020, 14:25

DRAB MAJESTY l'intégrale. Fan absolu je suis !
STRAPPING YOUNG LAD _ SYL album que je n'avais plus écouté depuis un long moment, trop long.
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 20 janv. 2020, 20:33

Ulcerate : Shrines of Paralysis. Plusieurs détails mieux orientés font que cet album est à mon avis le meilleur depuis “Everything is Fire”.

Killing Joke : Absolute Dissent. C’est un album très facile à aborder quand on vient du Metal. Dans le tas, trois titres bien placés brisent tous risques de monotonie.

Un peu de Collection d’Arnell - Andrea… J’ai une vieille amie qui rigole à chaque fois qu’on lui rappelle qu’elle a été fan dans sa jeunesse. Je n’ai jamais pu avaler le chant typé de Chloé, navré, et ce décadentisme campagnard ne m’attire pas mieux qu’avant.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 26 janv. 2020, 23:54

In-Quest : Epileptic. Avec Sven aux chants et paroles cela peut faire songer à la période Deathcore d’Aborted, mais c’est tellement plus en fait. La production qui tue (Madsen) sert des titres féroces et complexes, empreints pourtant de mélodies à la griffe particulière, souvent enrobés d’effets qui donnent un aspect futuriste classique chez ceux qui passent à l’Ant Farm. Quelques choeurs et une reprise très digérée mais identifiable de Pro-Pain assurent un côté viril bienvenu.

Type-O-Negative : Dead Again. Le dernier, et pas le plus mauvais, gonflé à bloc des Beatles, du Sab’ et d’humour noir. La personnalité musicale de Peter Steele a inspiré beaucoup de vocations, mais demeure inimitable.

Camerata Mediolanense. La scène Italienne est riche, mais rarement l’aspect néoclassique aura été poussé à ce point. Pas de traces de Metal, ni d’Atmo’, ni de Folk-Fantasy parodiant Dead can Dance… il y a des rythmiques Néo Folk martiale dans la première période, allez, c’est vrai. La formation classique transpire dans chaque compo’ et apporte un savoir-faire habituellement acquis après des années par les groupes talentueux.

Metallica : … And Justice for All. Mal aimé pendant dix ans, c’est aujourd’hui un classique comme les autres dont la batterie étique et la basse inaudible font tendrement rigoler. La veine progressive et moins directe de ces neuf titres ne choque plus personne. Sans doute que certains autres albums plus tardifs ont amené à réévaluer celui-ci…

Les vieilles cassettes d’Absolute Body Control. On retrouve pleinement l’esprit expérimental de l’Electro typique du début des années 80. De nos jours cela passe pour du Minimal, mais c’était très bien écrit et c’est assez logique que ce nom soit régulièrement cité depuis longtemps comme inspiration par beaucoup d’artistes.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Blind
Messages : 138
Inscription : 17 oct. 2016, 22:42
Localisation : Nice

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Blind » 28 janv. 2020, 18:30

PARADISE LOST - Icon

Aussi étonnant que cela puisse paraître, je n'ai découvert musicalement cet album que très récemment et c'est de la bonne. Dans la foulée j'ai testé Lost Paradise et dans un style différent il me paraît bon aussi.
Image

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 02 févr. 2020, 15:35

Dying Fetus : Purification through Violence. Bestial et jouissif ! Les restes de la collaboration entre Gallagher et Netherton est toujours loin devant la concurrence déversée chaque trimestre par tant d’obscurs et courageux labels un quart de siècle après...

Future Faces : Revolt EP. Il y a une certaine pression sur l’album à venir, quand on reprend ce premier essai.

Gatecreeper : Les deux albums. Je ne les ai pas depuis longtemps mais ils ont un goût déjà très familier. Tant qu’il y a une paire de bons nouveaux groupes qui sortent de l’écume chaque année, j’estime que le Death Metal va bien.

Killing Joke : MMXII. Cet album part dans un peu tous les sens et c’est inhabituel chez Killing Joke, en plus d’une production trop compressée. Ceci dit, ça s’écoute toujours.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 06 févr. 2020, 13:42

Metallica : Black Album. Pour le grand public, il marque la fin glorieuse du cycle du Hard-Rock à l’ancienne, ensemble avec les Use Your Illusion et les grands slows qui les accompagnent, et un retour triomphal du Rock dans la première moitié des 90’s avec la déferlante concomitante du grunge. Cela paraît tellement loin ! J’apprécie toujours autant cet opus qui m’a beaucoup marqué à l’époque, même si c’est pour son efficacité suprême de Thrash Hard Pop pour les masses, et a participé à mon immersion dans le Metal, pour moi aussi, aux côtés de choses que je n’ai plus l’idée d’écouter maintenant. Je suis agacé par la bien-pensance actuelle dans la scène qui consiste à dauber dessus pour poser en intégriste.

Absolute Body Control : Shattered Illusion. Un album de réformation qui reprend là où c'en était, plus franchement encore que celui de Klinik. Conformément aux attentes d'un public assez large réparti entre Electroclash, EBM et minimal.

Des groupes de seconde zone aux rayons Minimal et Post-Punk, pas de noms, ça ne mérite pas le détour. Je fais souvent pareil en Metal extrême et je n’en parle carrément même pas si ça ne vaut pas la peine.

Cannibal Corpse : A Skeletal Domain. Ce n’était évidemment pas la révolution créative mais c’est l’un des meilleurs albums récents du groupe.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 09 févr. 2020, 22:30

Le live d’Heilung. Les peaux de bête et la scénographie me font plutôt rigoler mais musicalement c’est du sérieux. Depuis quelques années il y a ce courant de Folk nordique qui a pris sa place. Il réunit curieusement certains fans d’extrême avec votre copine qui ne détesterait pas le Metal si c’était moins agressif.

In-Quest : The Comatose Quandaries. Le concept de cet album ne l’encombre pas trop et l’influence du troisième album de Carcass, suggérée dès le titre, est parfaitement digérée tant le groupe avait du talent pour faire du Death mélodique original. Et ce sans craindre les formats un peu rallongés.

Dupont : Ukraina. C’est la meilleure chose sortie pendant les quinze années de quasi-disparition de l’EBM, qui n’est heureusement pas restée inaperçue de la poignée de fans qui restaient. En usant d’effets Synth Pop et de la voix très rauque de Johan Damm sur une base Nitzer Ebb classique, ils parvenaient à renouveler sans trahir un style très sourcilleux.

Demiurgon : Above the Unworthy. Ce premier album séduira les fans de Kronos et Beheaded avec sa brutalité, ses growls naturels, ses riffs mémorables et sa paire de détails classiques mais marquants à l’instar des brefs solos. La batterie étouffe peut-être la basse, mais pour un album fait maison c’est véniel.

As we die for… Paradise Lost. J’avais acheté cette compilation hommage du label français Holy Records en occasion. Il offre un beau panel des temps historiques de cette maison, et des relectures originales de morceaux ayant aujourd’hui plus de vingt ans.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 14 févr. 2020, 20:12

Killing Joke : Pylon. Sachant que les albums les plus Metal et Rock de KJ me plaisent plus facilement, je me suis trop méfié de mes très bonnes impressions du début et de sa ressemblance furieuse à un certain pastiche de Morgoth (avec un peu de Fear Factory récent en plus…). C’est un très bon disque. Tiens, replay.

Marilyn Manson : Mechanical Animals. J’avais testé Manson à l’époque de l’album précédent, ça ne m’avait pas plu. Avec son côté Bowie, Pop, celui-ci est largement plus intéressant et avait raffiné l’image de l’artiste à un moment crucial. Mais comme à son époque je ne consommais que du Death je n’avais pas insisté.

Demiurgon : The Oblivious Lure. Le second album est un peu moins inspiré dans les riffs et laisse peu de solos, mais demeure supérieur à bien d’autres productions récentes de groupes plus réputés. La moitié des textes sont en italien et quelques intros samplées bien amenées.

Sepultura : Quadra. Dans une certaine continuité du précédent, il surprend en étant probablement meilleur encore. Jens Bogren fait un bien considérable. Les deux premiers titres tapent bien haut et ça ne baisse pas vraiment par la suite, la structure en quatre parties se ressentant tout de même, à l’instar de certaines réminiscences du passé. Il va falloir y revenir pour bien le posséder… et parce que c’est bien bon !
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 20 févr. 2020, 13:15

Metallica : Live Shit. Qu’est-ce que c’était bon ! Les témoins de cette époque sont encore tremblants quand ils en parlent. Il n’y avait pas encore les polémiques sur les tarifs usuriers de places mises sur le marché par tranches. Le son reste d’ailleurs bien moins policé qu’aujourd’hui, tout en étant massif.

New Order : Movement et les singles de cette époque. Disque de transition plutôt que de fondation, on ressent clairement un groupe encore sous le choc qui s’appuie sur ce qui reste de la veille. Cette mélancolie profonde ne quittera jamais le groupe mais ici elle est pure, c’est une période à part que les fans affectionnent.

Autopsie d’une ombre : Alive Somewhere. Ce projet solo établi à Narbonne, ville ô combien chère à mon coeur, est en train de faire son trou dans la scène française en explorant la face synthétique de la Cold Wave avec un chant juste. Je m'en veux de l'avoir loupé l'an dernier.

Dying Fetus : Killing on Adrenaline. Le critère le plus simple d’un bon gros album de Death Brutal c’est qu’on se rappelle avec précision de son contenu, et pas seulement d’un souvenir général plus un détail.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 630
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 20 févr. 2020, 21:56

RBD a écrit :Autopsie d’une ombre : Alive Somewhere. Ce projet solo établi à Narbonne, ville ô combien chère à mon coeur, est en train de faire son trou dans la scène française en explorant la face synthétique de la Cold Wave avec un chant juste. Je m'en veux de l'avoir loupé l'an dernier.


Merci RBD de cette découverte, je vais me pencher sur ce groupe, les 2 titres de l'album que j'ai écouté sont très prometteur.
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 26 févr. 2020, 21:34

Dupont : Intermezzo. Avec le départ du chanteur originel, le duo restant se tourna plus vers leur côté Pop dans le genre des débuts de leurs grands frères Covenant, en plus dandy que futuriste. Ils ne se sentaient plus les moyens d’être aussi agressifs qu’avant et avaient cherché à raffiner un peu. Ce n’est pas un grand disque mais il vieillit pas trop mal.

Killing Joke : Laugh at Your Peril - live. C’est quasiment le concert qu’il y a eu à Paris sur la dernière tournée, sauf que j’ai souvenir d’un son beaucoup plus Metal de notre côté de la Manche. Quelle incroyable carrière, quand même !

In-Quest : Made Out of Negative Matter. C’est l’album le plus abouti, le plus original de tous, le sommet du mélange entre mélodies, bourrinage death et polyrythmies. L’union fait la force, comme on dit chez eux.

Et des sorties de ces derniers mois sur lesquelles je n’ai rien à dire de plus que les dernières fois, pour le moment.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 29 févr. 2020, 14:33

Desecravity : Implicit Obedience. Du brutal Nippon sous la baguette d’Erik Rutan, vous voyez le genre. Y’a quelques plans un peu barrés qui rappellent l’esprit de Cryptopsy et de Hate Eternal évidemment.

Stolearm : An Index of Failures. Pour prolonger les bonnes vibrations d’un concert que les présents n’oublieront pas. Cet album intéressera les fans de NIN, Cure, New Order, de Drone et d’Ambient.

Mayhem : Ordo ad Chao & De Misteriis… Ce n’est pas que je sois fan, mais ça joue et Attila est un chanteur hors du commun.

Et la fille des voisins qui peine, depuis des semaines, sur la Lettre à Elise au piano droit dans leur entrée.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 630
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 29 févr. 2020, 17:50

HYPOCRISY _ Penetralia, les 2 premiers albums du groupe trouvent grâce à mes oreilles, la suite est malheureusement trop lisse pour moi.
AC/DC _ Dirty Deeds Done Dirt Cheap : Et dire que c'est sorti en 1976 ! V'là la brutalité de certains titres de cet opus que j'adore
THE CURE _ Wish lorsque Robert Smith fait dans la douceur mais toujours avec cette ombre en arrière plan.
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 03 mars 2020, 12:54

Quelques jours sur la route :

Die Klute : Planet Fear. Ce projet de Dino Cazares, Claus Larsen et Jürgen Engler ne s’adresse pas tellement aux fans de Fear Factory les plus metalleux, mais bien plutôt aux amateurs d’EBM à l’ancienne ou de Metal Indus. Avec quelques mois de recul, il est solide dans son genre (encore heureux, vue la feuille de match !).

MetallicA : Load et Reload. Il aurait fallu faire un seul double album en mettant les bons moment du second à la place des longueurs du premier au lieu de servir toute la session en deux fois. Au départ j’avais bien aimé “Load” malgré le virage Pop-Rock Américaine marqué par le Blues, mais le suivant est majoritairement dispensable.

New Order : Power, Corruption and Lies et les singles qui l’ont précédé. Ou comment un single expérimental devient un tube interplanétaire et fait votre carrière. Il ne faudrait pourtant pas oublier l’autre, ni un album qui confirmait la démarche malgré les critiques des anciens fans de Joy Division. Beaucoup de ses titres sont encore joués car ils rejoignent le goût actuel pour une instrumentation sobre et efficace et le mélange des styles sur un même disque.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 09 mars 2020, 13:03

Dying Fetus : Grotesque Impalement. Un EP de transition avec une face velue et une autre explorant un peu plus un côté humoristique qui s’est estompé par la suite.

Dead Kennedys : Give Me Convenience or Give Me Death. Longtemps je me suis demandé pourquoi ce groupe était spécialement autant aimé dans la scène Metal par rapport aux autres. Mais les grands titres sont inoubliables.

Desecravity : Orphic Signs. Ce n’est pas du vrai brutal ; c’est rapide, technique et agressif.

Du Covenant. J'étais vraiment fan il y a quelques années, j'étais même allé les voir loin, mais plus que la perte d'inspiration mes goûts se sont éloignés de la Future Pop, même si les pionniers Suédois restaient encore très proches de l'EBM et la Synth Pop.

In-Quest : Chapter IIX : The Odyssey of Eternity. Le dernier album, le plus penché vers la polyrythmie avec un son plus compressé qui renforce la ressemblance avec un Meshuggah Death Metal.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 14 mars 2020, 00:09

Immolation : Majesty and Decay. Je ne reviens pas très souvent à Immolation mais c’est un classique même dans ses albums moins anciens. Je les avais vus sur la tournée, d’ailleurs.

Un panel de titres du père Bowie, que je n’ai jamais autant écouté que depuis sa mort… Où en serions-nous s’il n’avait pas été là ?

Sepultura : Quadra. Après moult écoutes, il ne s’est pas beaucoup effrité. Il y a un relatif coup de mou au milieu où l’on retombe dans des expérimentations typiques du groupe (je parle de la période Greene…) puis la fin remet au niveau du début quoique dans un style bien différent. Jens Bogren apporte beaucoup avec sa production propre et équilibrée, qui est certes dans l’air du temps mais apporte aussi ce qui a longtemps manqué.

Dupont : Entering the Ice Age. Je l’ai beaucoup usé. Ce troisième et ultime album parvenait à mêler encore mieux que sur le premier Synth Pop et EBM vieille école en laissant quelques titres d’anthologie nantis d’une production généreuse. On en oubliait les débats sur le chant. Depuis lors, Dupont se contente de rares apparitions scéniques.

Dying Fetus : Destroy the Opposition. Avec son line-up légendaire, c’est peut-être le plus facile à appréhender tellement il est mélodique et efficace… en comparaison avec le reste ! Au moins comme ça, les titres sont inoubliables.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

elric
Messages : 12
Inscription : 23 nov. 2016, 21:10

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar elric » 19 mars 2020, 19:03

Bon comme j'ai un peu de temps :
Aujourd'hui
ARKONA /:Slovo Pour moi ce n'est pas le meilleur album du groupe, je trouve qu'il y a trop de passages festifs...
ESOTERIC : A Pyrrhic Existence disc 1. Un de mes groupe fétiche de funeral doom (avec Evoken et MOURNFUL CONGREGATION).Le digipack est sympa la pochette vraiment pas mal.Un disc 1 que j'ai pas encore digéré (je bosse en même temps) mais de très bon passages.
Falkenbach : Heralding - The Fireblade. Que dire si ce n'est un des meilleurs groupe viking ou pagan black, un chant clair de qualité de belles mélodies, un beau voyage dans les contrées du nord.
Funeral Mist : Salvation - Chaotique,blasphématoire,orthodoxe,brutal, mon chouchou reste le dernier en date malgré tout, mais bon album.
Aeternus : ...and So the Night Became Album énorme comme le premier pour moi, du dark métal ou black (on s'en fout du style) un son dense un chant unique, des riffs épiques etc...culte que du bon
A savoir que les deux premiers albums viennent d'être réédités.(Mes derniers achats en digipack), il y a aussi des versions en vinyle.
Thy Primordial : Where Only the Seasons Mark the Paths of Time Groupe de black dans la pure tradition suédoise (Dark funeral,Setherial et bien d'autres).Ce premier album est une belle réussite et même j'ose dire que tout leurs albums son très très bon (ce n'est que mon opinion). Du black rapide,mélodique,intense l'album passe tout seul.
Verdunkeln : Einblick in den Qualenfall. Excellent album de black atmosphérique, avec une petite influence (the sister of mercy) dans certains passages, un côté doom , du clavier.... Un réel plaisir cet album.

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 19 mars 2020, 20:05

Desecravity : Anathema. Retour à un style plus brutal, avec Dan Swanö qui a décidément appris à tout faire.

New Order : Low-Life et les singles autour. Cet excellent album (le troisième) est considéré comme le meilleur par les fans, ceux qui savent. Il est un peu coincé par les singles qui en sont tirés ou qui l’ont entouré, mais c’est un tort de le négliger pour autant car les autres titres sont sans doute moins tubesques mais pas moins bons : passer à côté de “Sunrise” ou “This Time of Night” serait très dommage.

Trepalium : From the Ground. Ce nouvel EP enchaîné fait autant plaisir que le précédent qui était vraiment hors d’âge maintenant. Avec un nouveau chanteur dont on connaît les états de service, le pitch du Death groovy revient avec un savoir-faire bien appréciable. Mais c’est trop court !

7 Horns 7 Eyes : Throes of Absolution. Seul album à ce jour de cette formation où l’on retrouve des membres d’Unearth ou Nevermore notamment, mais aussi Jens Bogren et Andy Sneap derrière la vitre du studio. Ce Death progressif massif à chant growlé uniquement est lourd sous la dent la première fois, puis révèle ses charmes conçus pour durer. Cela fait huit ans qu’on attend une suite annoncée comme ambitieuse, mais on peut déjà déguster ce qu’on a.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

elric
Messages : 12
Inscription : 23 nov. 2016, 21:10

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar elric » 21 mars 2020, 09:16

Bon ce que j'ai écouté hier:
Secrets of the Moon : Carved in Stigmata Wounds- J'adore ce groupe ce second album est d'une intensité et qualité folle (ce n'est encore que mon avis).D'ailleurs la discographie de ce groupe est vraiment appréciable.Pour ceux ou celles qui s'interessent au groupe un nouvel album au titre Black House doit sortir début du mois de mai.
Septicflesh : Sumerian Daemons Peut être l'album de la transition avant le passage au gros death symphonique (que j'apprécie particulierement). Très bon album tout de même pour moi.
Summoning : Old Mornings Dawn Que dire d'un tel gropue unique dans son genre, cet album certe n'est pas leur meilleur mais il reste plaisant.Un titre comme Caradhras avec son coté oriental est une bonne réussite,Earthshine est ses coeurs excellent moment....

elric
Messages : 12
Inscription : 23 nov. 2016, 21:10

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar elric » 23 mars 2020, 20:59

Bon aujourd'hui :
Crypt Sermon : Out of the Garden Tres bon épic doom à la sauce Candlemass.
...and Oceans : The Dynamic Gallery of Thoughts Un bon petit album de black symphonique (se rapprochant d'un old dimmu borgir).La suite de la discographie est pas mal non plus,et le groupe va sortir un nouvel album chez season of mist.
Denouncement Pyre : Hells Infantry Encore un petit groupe australien qui fait du black death des famille sans concessions...
Deicide : Legion Peut être le meilleur album du groupe.
Gates of Ishtar : A Bloodred Path Bien bon album de melodic death à la sauce suédoise,sans être exceptionnel l'album reste vraiment plaisant.
Gorilla Biscuits : start today Un petit album de harcore cult pour moi une belle époque....
Dead Congregation : Promulgation of the Fall gros album de death à la (immolation,incantation), une bonne claque cet album.
Fluisteraars : Dromers Un bon petit album de black atmosphérique, un beau voyage.Le groupe vient de sortir un nouvel album pour les interessés.
Hellbringer : Dominion of Darkness Encore des petits australiens qui nous joue pour ne pas changer un petit thrash des familles on bouge la nuque tout le long de cet album, bref bon défouloir.
Unholy : From the Shadows Album déroutant de ce groupe de death doom mais j'ai toujours bien accroché, de la souffrance c'est lugubre disons un voyage qui fait mal au casque...

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 25 mars 2020, 09:17

Metallica : Garage Inc. Un album de reprises quant on a plus trop d’envie ni d’inspiration était une bonne idée. Le panel très large est quand même parfois déroutant, avec toujours le même son qui convient parfois fort mal. Le second disque compilant les reprises plus anciennes dispersées est plus intéressant (excitant ?).

Un live des débuts de Prophets of Rage. Virus ou pas, dès que les beaux jours recommencent à s’enchaîner j’ai une pulsion de musique fraîche, chaque année. Je ne touche plus à la Fusion depuis longtemps mais en v’là de la bonne. Même si ça ne faisait que reprendre et reprendre, avant que l’album ne sorte … Avec une équipe aussi prestigieuse il n’y avait pas le droit de se planter.

Dupont : Entering the Ice Age. Disque bonus en quantité très limitée avec la première démo et quelques remixes et inédits postérieurs. Cela étoffe opportunément une discographie bien trop restreinte.

Des explorations inlassables des scènes Post-Punk et Death Metal, sans nouveau coup de foudre pour le moment sauf nouveautés déjà achetées.

White Stones : Kuarahy. Tous les fans de l’ancien Opeth se devraient d’essayer cet album qui est dans sa continuité. Cela peut sembler paradoxal mais sur un disque plutôt intime (en bonne part à cause de sa production) mais évitant tout lâchage épique, le chant clair est absent. Un disque inspiré et flattant les bons souvenirs tombe à point nommé.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
gabalgabow
Messages : 241
Inscription : 20 mai 2017, 16:38

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar gabalgabow » 26 mars 2020, 11:41

En écoute VALGRIND - Dark dressed Shepherd

Death metal old school italien qui démonte bien!

https://youtu.be/9KmjodIn0p0
Underground tape label/ webzine/ Distro:
http://nihilistic-webzine-distro.fr

Avatar de l’utilisateur
ManOfShadows
Messages : 14
Inscription : 12 mars 2019, 15:32
Localisation : Lorraine

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar ManOfShadows » 28 mars 2020, 17:28

Father Befouled - Holy Rotten Blood (EP)

Première fois que j'écoute ce groupe et pas déçu du tout. Ça suinte l'Enfer par tous les pores. Satan doit écouter ce groupe tous les soirs avant de s'endormir ou lors de ses barbecues.

Et "Not for Music" d'Emptiness. Un album fabuleux, un trip Post-Punk/Darkwave/Dark Metal aventureux de la part d'un groupe trop peu connu et apprécié.

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 31 mars 2020, 12:48

Le best of de DAF, réaction morbide au décès de Gabi Delgado-Lopez. En fait d’Electro Punk précurseur et réfléchi j’ai toujours trouvé ça assez mou, répétitif et parfois bâclé, ce qui plaît justement aux fans de minimal actuel. Mais une part importante de ma collection leur reste quand même très redevable. Et demandez aux membres de Coroner ce qu’ils en pensent aussi.

Pyaemia : Cerebral Cereal. Vingt ans déjà. Aux Pays-Bas, de jeunes fans de Suffocation se consolent de la séparation de leurs idoles en pondant un album aussi énorme que leurs inspirateurs. Même si les quatre membres partirent ensuite faire leurs groupes chacun dans son coin sans plus jamais émerger de la masse, ils avaient enfanté un monstre barbare dont les amateurs parlent encore avec les yeux qui brillent.

Dying Fetus : Stop at Nothing. Après un profond changement de personnel consécutif au schisme qui donnait naissance à Misery Index, cet album assez engagé perdait en groove et en mélodie ce qu’il montrait en termes de lourdeur. Logiquement. Ce n’est sans doute pas le meilleur, mais il passe.

New Order : Brotherhood et les singles de cette époque. La formule était rodée à présent, le groupe n’a jamais sonné aussi frais, enchaînant titres Rock et Electro Disco sans qu’il faille trop réfléchir à l’architecture d’ensemble de l’album. Quant aux singles non repris dessus, ils sont parmi les meilleurs. En ce moment, ça fait du bien.

Gojira : The Link Alive DVD. J'ai la première édition de 2004 grand format sans disque audio et j'y suis très attaché car acheté à l’époque au stand d’un concert. Je reste nostalgique de cette période où le groupe était en train de conquérir la France, ville après ville. Les bonus sont importants. On voit que le groupe était plus porté sur l’humour à l’époque, dans l’esprit d’Empalot et dans le sillage de Mario. Là sont les racines vers lequel le groupe veille constamment à revenir pour ne pas se perdre. Le live (au format aujourd’hui désuet) replonge dans les sensations de l’époque : une réinvention du Death, une divine surprise en France encore ignorée ailleurs à part Suisse et Belgique, le contraste entre albums froids et concerts bouillants, public jeune. Que de beaux souvenirs !
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Jefflonger
Messages : 87
Inscription : 08 déc. 2016, 17:35

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Jefflonger » 03 avr. 2020, 19:17

Paganizer - the tower of the morbid
Come back from the dead - the rise of the blind ones

grace à l'offre du label transcending obscurity de téléchargement libre
Pour Come back from the dead / un groupe espagnol qui joue du très bon sweden death. Des morceaux à la Entombed avec des relances sympa et qui me plaisent énormément. Vraiment du bon old school avec le son qui convient au style.

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 05 avr. 2020, 12:54

Une cure printanière de Metal mélangé avec Faith No More qui eut jadis un rôle majeur dans mon évolution vers le Metal plus pur, Igorrr, RATM….

Setentia : Darkness Transcend. J’en suis venu à douter qu’il y aurait une suite. Ces compatriotes d’Ulcerate doivent en avoir assez d’y être comparés en raison de la parenté incontestable de leurs inspirations. Mais avec leurs trois guitaristes, Setentia offrent une architecture plus ornée, aux effets mieux apparents, plus accessible en un mot.

Wulfband. En quoi a consisté le revival EBM, au-delà du retour d’estime pour les anciens ? Principalement en une évolution régressive de la techno actuelle vers cette partie de ses racines, reprenant ses sons et son rythme sur des formats plus longs, bouclés et instrumentaux. Par ailleurs l’old-school vivote dans ses festivals en perpétuant les clichés originels. Wulfband reprend cet esprit Electro-Punk en y apportant l’inventivité, l’urgence et un fort surcroît d’agressivité qu’on attendait pour que la branche puriste connaisse enfin aussi son renouveau dans la continuité.

Black Nail Cabaret. Je ne connaissais pas du tout ce groupe hongrois qui fait de la Pop noire contemporaine, malgré sa discographie abondante. Je ne suis pas très intéressé par le concept cabaret mais cela procure, en plus d’un talent d’écriture certain et un bon chant féminin, l’expressivité intimiste qui manque à beaucoup de formations du gothique contemporain qui se contentent de murmurer en regardant leurs pieds (pour avoir abusé de l’electroclash et du shoegaze quand ils étaient jeunes...).

Unhuman : Encore du Death québécois, brutal,expérimental et technique, de très haut vol, par des gens déjà bien connus dans la scène qui ont mis des lustres pour accoucher de ce petit bijou parallèlement à leurs occupations principales. Cela valait le coup d’attendre, même si ça peut rester sur les estomacs plus fragiles.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 09 avr. 2020, 23:49

Horned : Eminence. Du Death Metal vieille école avec une grosse dose de HardCore dès les premiers accords. Il y a longtemps que je n’avais pas entendu un groupe dans ce genre. C’est pas mal, j’aime bien quand les vocaux sont naturels.

Du Sunn O))). C'est bien pour travailler chez soi, mais attention à l'effet lénifiant du drone.

Les albums solos de reprises de Martin Gore. On pourrait dire presque pareil.

Morgue : There was a smell of frying. Apparu lors du ressac du Death Metal au début du millénaire qui permit d’affermir durablement le style, Morgue s’alignait avec les groupes qui en repoussait encore les limites de la brutalité en s’inspirant du GrindCore. Cette compilation reprend le premier album et le mini encore antérieur. Des samples de vieux classiques de l’horreur ouvrent des tempêtes de bestialité très rapides sur des vocaux gutturaux… et pourtant chaque morceau recherche une cohérence, une structure mélodique d’ensemble qui en fait quelque chose de plus qu’un simple défoulement massif, et donc de plus dangereux encore. L’amitié développée avec les membres du groupe peut expliquer cette affection mais j’écoute aussi leurs disques loin de toute occasion de se revoir.

Paranoïd : Strain. Il est bien dommage que ce duo venu de Trèves ne soit pas allé plus loin qu’un premier et unique album, de surcroît assez court. Ils avaient trouvé la voie pour faire une EBM de tradition pure et virile mais élégante, aussi bonne que les plus grands du genre.

Des demos de Death underground. Il y a des jeunes prometteurs dans le lot comme Chaotian.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 630
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 14 avr. 2020, 08:47

DEFTONES _ Deftones : pas mon préféré mais cela reste efficace.
KEEP OF KALESSIN _ Agnen - A Journey Through The Dark : autant je n'aime pas vraiment le virage qu'ils ont pris ensuite, autant celui-ci est très bon avec un vrai Black Metal haineux.
IRON MAIDEN _ From Fear To Eternity : le best of de la période 1990-2010 qui dans sa version 3LP est simplement sublime, plaisir des yeux couplé au plaisir des oreilles.
PARKCREST _ ...And That Blue Will Turn To Red : la chronique de Mortne2001 m'a donné envie... le Thrash Metal de ce groupe est vraiment excellent. Pas une seule ballade ou titre en mode rouleau compresseur sans âme, ça suinte, ça pue... j'aime ça ! :)
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 15 avr. 2020, 23:11

Dying Fetus : War of Attrition. Préparé sans précipitation, on y constatait le retour au style classique plus équilibré avec le HC et les petits ponts en lead assassins, mais avec un son plus propre et un professionnalisme plus marqué, un savoir-faire où les automatismes se remarquaient dans une recette connue dont on attendait le plein retour. Les thèmes très politiques chassent complètement la pointe d’humour récurrente des temps précédents.

The Foreign Resort. C’est du Post-Punk Danois, dont je vois qu’il était passé dans mon rayon il n’y a pas très longtemps… Il y a du talent, et une approche nerveuse qui les rattache quand même bien au revival.

The Young Gods : Le premier album est le plus industriel de tous, le plus dur, sombre et inquiétant. La pochette gravée dans la pierre est déjà un programme, me direz-vous. Par ce côté brut et juvénile, ce disque n’a pas pris une ride. L’accent de Franz Treichler et ses partitions plus agressives qu’à l’avenir rendent le français intéressant sur une musique aussi peu compatible en théorie.

MetallicA : S&M. Malgré quelques longueurs consacrés à des morceaux peu appréciés des fans, cette expérimentation vieille de vingt ans à présent ne me lasse jamais. Le répertoire y gagne en épaisseur voire en élégance, se fait redécouvrir avec les sonorités franchement modernes apportées par Michael Kamen. La pompe va bien à MetallicA, même si ça hérisse les moshers et les allergiques à l’orchestral.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
NecroKosmos
Messages : 1
Inscription : 20 mai 2019, 16:23

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar NecroKosmos » 19 avr. 2020, 11:10

Le son de mon aspirateur. On dirait du MORTICIAN mais en mieux.

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 22 avr. 2020, 11:34

New Order : BBC Sessions ; Substance. Il y a eu encore de belles heures après mais c’était l’époque du sommet du groupe qui avait balayé toute timidité et noirceur, servait en live radiophonique des inédits qui allaient devenir de gros tubes au milieu des succès récents, compilait ses singles comme autant de trophées avec un disque utile de bonus...

Les raretés de Soft Kill que je viens d’acquérir (Texas Killing Fields, Just a Body EP, A Plan to Suffer). C’est toujours pareil avec ces formats, on va des titres secondaires à des perles qu’on se félicite de ne pas avoir ratées.

Ceremony of Silence : Outis. Ce duo Slovaque venu plutôt du Black tente un premier album de Death post-apocalyptique dans la manière d’Ulcerate, en plus cru, pas long, bien structuré. Ce n’est pas tous les huit jours qu’on tombe sur un premier essai qui laisse deux-trois riffs traîner dans la tête, encore bien moins dans ce style.

Morgue : The Process to Define the Shape of Self-Loathing. Un grand virage était opéré avec le déferlement d’une vaste inspiration PowerViolence sur le Deathgrind ultrabrutal des origines. C’est vraiment un disque à part, inoubliable malgré sa relative brièveté, car il atteint un niveau de violence chaotique rarement entrevu.

Pas mal de Dark Ambient et Dark Folk, par effet direct du télétravail, cela faisait un bail. J’aime bien quand ça part martial, en fait, mais je le savais déjà.

Dying Fetus : Descend Into Depravity. Dans la continuité du précédent en mieux, un album aussi lourd que brutal, maîtrisé sur le bout des frettes, d’une efficacité ultra pro. Avec le recul cela manque apparemment d’accroche, des deux ou trois plans moins conformes qui vont vous accrocher dès la première écoute. Le remède consiste à le manger en petites bouchées, titre par titre s’il le faut, tellement c’est intense, comme en condition de live.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 26 avr. 2020, 20:07

Nitzer Ebb : Basic Pain Procedure. Le tout premier essai du groupe à l’époque passionnante de l’EBM balbutiante (comme de pleins d’autres éclosions musicales, en 1983), qui sent encore le débutant dans les pas de DAF et un souci de propreté notable pour cette époque.

Napalm Death : Scum ; From Enslavement to Obliteration. À force de voir régulièrement Napalm Death en concert ces dernières années (c’est même le dernier que j’ai vu dans notre vie d’avant), je n’avais plus écouté les anciens albums depuis un lustre au moins. Cela leur donne la saveur particulière de la redécouverte. Ce n’est pas ma période préférée, mais cette expression de colère primaire vous marque à vie.

Nine Inch Nails : The Fragile. Le format double et le reflux de colère l’ont fait passer pour indigeste. Mais ses côtés plus organiques et introspectifs, en guise de thérapie, ne sont pas sans intérêt. De toute façon, NIN ne vieillit jamais.

Morgue : Barbed Wire Cranium. Evolution logique mais hélas trop peu développée, ce mini n’offre que deux titres originaux et deux reprises d’Unsane et Embalmer qui résument bien là où se place la première moitié. Ce Noise Death est beaucoup plus barré et agressif que celui qu’Entombed avait essayé, ils auraient fait merveille. Ceci dit, ce potentiel s’est épanoui avec Superstatic Revolution avant que Morgue ne se reforme longtemps après.

The Young Gods : L’eau rouge. Chef d’oeuvre mondial du Rock industriel, il a apporté une dimension épique à la base des débuts. L’accent fribourgeois adapte les tonalités du français à la claire dureté exigée par l’exercice. C'est typiquement le groupe que j'ai toujours bien aimé mais apprécié de plus en plus avec l'âge.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 01 mai 2020, 13:12

Wake : False. GrindCore avec quelques ralentissements, sans fioritures, pour fans de Rotten Sound, Nasum et compagnie.

Une cure psychédélique avec Dool, Pink Floyd, Oranssi Pazuzu, The Gathering période Silje… Tout ça reste assez exotique pour moi et c’est une manière de voyager en confinement.

MetallicA : St Anger. Quelle purge ! Ce disque ne ressemble à rien et fait encore plus de peine quand on le rapproche du docu’ “Some Kind of Monster”, on touchait le fond. Remarquez, le son de batterie concocté par Lars Ulrich et Bob Rock a inspiré durablement un certain nombre de groupes de Death (rire jaune).

Haemorrhage : Emetic Cult. Le premier album des Madrilènes, et ce n’est pas le pire, au seuil d’une discographie fournie avec ses hauts et ses creux. On regrettera la production faiblarde comme cela arrivait pour les débutants isolés à l’époque. En tout cas, c’est peut-être le plus purement Death Metal, le groove ne se ressentant pas encore du D-beat, l’inspiration Carcassienne fondatrice étant plus forte encore que par la suite.

Nitzer Ebb : That Total Age. Ce chef-d’oeuvre séminal pousse tellement les codes du genre au paroxysme maîtrisé qu’il m’a fallu pas mal plus de temps pour apprécier NE que les autres pères fondateurs. Mais une fois qu’on a connecté, c’est jouissif. Et c’est tout indiqué quand le confinement peut paraître éternel.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 06 mai 2020, 20:50

Dying Fetus : History Repeats… Un EP de reprises sans surprises, anecdotique.

Morgue : Doors of No Return. Cette reformation reprenait les choses en parfaite continuité mais avec quelques années de plus dans la façon de ressentir les choses. On se retrouve avec “Process…”, une production par Colin Marston, une rasade de Sludge et un feeling Black crade-expé’ en plus. Et cela marche très bien.

New Order : Technique. Un certain style de gens en ont fait leur disque préféré parce que c’est celui où ils fait de la pure House, alors que le succès extérieur et la défonce à Ibiza n’empêchaient la montée des tensions internes. D’ailleurs, les titres Rock sentaient la redite moins inspirée. Aussi beaucoup d’autres trouvent que c’est l’album le moins bon, avant un single embarrassant.

Ulcerate : Stare into Death and be Still. On ne se fait pas un avis rapidement sur un disque d’Ulcerate ! Il semble plus facile que les deux précédents, sans pour autant revenir à l’inspiration Post-Core trop prévisible de “The Destroyers of All”.

Napalm Death : The Curse 7” ; Mentally Murdered EP. Très important, ce matériel ! C’est le moment du virage vers le Death Metal, les dernières contribution de Lee Dorrian et Bill Steer, et la première incursion de Colin Richardson dans le Metal. Je regrette que, noyé dans le reste, cette transition soit absente des setlists.

The Young Gods : Kurt Weill. Il fallait avoir un culot certain pour consacrer son troisième album à un compositeur classique contemporain (il avaient déjà repris du Nougaro en concert, certes). La réappropriation est profonde, réussie et pleinement intégrée au répertoire scénique du groupe par la suite. C’était aussi une manière d’intégrer ponctuellement l’autre langue maternelle.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 10 mai 2020, 21:07

Haemorrhage : Scalpels, scissors and others Forensic Instruments. Avec le groove du tube “Decom-Posers” et un surcroît d’accélération ailleurs, ils trouvaient la formule définitive.

Thiefaine : Tout corps vivant branché sur le secteur étant appelé à s’émouvoir. Souvenir du lycée… précisément de la période où j’essayais la chanson subversive comme sortie du Punk-Rock alternatif en français qui me lassait. Ca n’a pas dépassé le stade de l’amusement passager. Il fallait aller chercher autre chose ailleurs. Maintenant certaines finesses m’apparaissent mieux mais je ne suis vraiment pas fait pour la chanson.

MetallicA : The Unnamed Feeling EP. Ce sont les six extraits live du jour où ils avaient fait trois concerts à Paris qui valent le coup. Que des titres de la période Burton !

Paar, dernière sensation du Post-Punk Indé, des Berlinois avec une chanteuse. C’est froid, sobre, mais pas totalement désespéré. C’est quand même assez inspiré, c’est le principal.

Des sorties récentes de Death Metal brutal, Prog, ou vieille école en vrac… rien à signaler pour moi.

Dying Fetus : Reign Supreme. Monstrueux… Il retouchait la part spontanée de la période antérieure au schisme de Misery Index, sans rien sacrifier du grand professionnalisme acquis au fil des ans. Et mettait une poutre dans le minois du Deathcore.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 15 mai 2020, 13:29

Nitzer Ebb : Belief. On a tendance à le négliger parce qu’ils ont fait encore mieux, pourtant ce deuxième album canalise très efficacement la même énergie que sur le précédent. Plus mûr, il dévie sans rompre vers une EBM un peu plus accessible et insensible au temps qui passe en partie grâce à l’excellent travail de Flood sur une base sèche et propre, la voix mâle et clarissime du père Doug, pour assumer des émotions primaires (mais pas vulgaires). Les titres lents se révèlent dans la durée aussi marquants, pour certains, que les tubes de dancefloor.

Ulcerate : Stare Into Death and Be Still. On va le laisser reposer après plusieurs écoutes, mais il est un peu plus limpide que certains précédents. On n’est pas en route pour la joie pour autant, hein ! Mais les riffs sont un peu plus lisibles à la façon d’un Deathspell Omega et il y a un retour de quelques passages acoustiques fugaces dans le magma, légers mais marquants.

Wake : Devouring Ruin. Ce virage étonnant d’un groupe de GrindCore Canadien (anglophone) vers le style du groupe ci-dessus confirme la tendance à l’éclaircissement de tout le style qui s’est créé dans le sillage des Néo-Zélandais. Les titres sont très clairement différenciés par des effets propres aux uns ou aux autres, qui rendent la version beaucoup plus accessible que les formations plus marquées.

Comecon : Megatrends in Brutality. Sur la compilation de la discographie nommée “The Words of God”, c’est le premier album, avec Lars-Goran Petrov échappé temporairement d’Entombed pour une histoire de nanas. En l’absence de batteur, ils avaient programmé des pains sur la boîte à rythme pour y faire croire et demandé à un ami de poser pour la pochette ! Sur le fond, avec Skogsberg derrière la baie vitrée il faut bien s’attendre à du Death Suédois par des Suédois. Avec tous les fans de HM-2 qu’il y a de nos jours, ça mérite qu’on reparle de ce disque autant que de Dismember, Grave, Desultory, Necrophobic et tous les autres.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 17 mai 2020, 20:33

Napalm Death : Harmony Corruption. Après un changement de personnel approfondi, le virage entrepris à grande vitesse rendait le groupe quasi méconnaissable entre les mains de Scott Burns. Cette évolution fut corrigée ensuite, mais cet album reste l’une des pierres de touche de ma conception du Death Metal, au même titre que d’autres oeuvres contemporaines d’autres groupes restés plus purement dedans. On entend hélas toujours le même extrait en concert à n’en plus pouvoir... Parfois ils en prennent aussi un autre, j’en voudrais volontiers encore plus.

Par les hasards orientés de youtube, le live de J-M Jarre à Monaco pour le mariage du Prince Albert en 2011. Ca m’a fait aussi drôle que de recroiser une vieille ex : Jarre fils incarne mes toutes premières émotions musicales de collégien prépubère et encore fort peu cultivé musicalement. Je n’avais jamais eu l’idée d’y retoucher. Avec un set old-school, j’ai reconnu presque tous les titres malgré tout ce temps. On est aux antipodes du concert en cave de bar… Une telle musique ne peut aller qu’avec des performances mégalomanes, on a cependant le droit d’en rire à plusieurs reprises. Mais ça fonctionne puissamment, en tant que spectacle total, il faut l’admettre. On redécouvre le lien oublié entre le Rock Progressif et la Trance-EDM, Tangerine Dream et Robert Miles. Je ne m’intéresse plus à cette façon de faire purement machinique et instrumentale. Mais si je suis revenu bien plus tard à une autre forme d’Electro plus industrielle ou vocale, c’est que j’avais juste enfoui une tendance très profonde pendant plus d’une décennie, au fond.

Haemorrhage : Grume. C’est l’un de leurs deux meilleurs, un chef-d’oeuvre du Goregrind. Au fond carcassien fougueusement approprié se greffe un D-Beat qui séduira les fans d’Entombed. L’emploi des dessins maison donne une esthétique spéciale qui deviendra inséparable de l’histoire à suivre.

The Young Gods : TV Sky. Par ce disque de transition, ils montrent néanmoins leur Rock Industriel sous son aspect le plus accessible, avec des titres simples et inoubliables, privilégiant franchement l’anglais pour lors. Le dernier titre à rallonge n’est pas encore vraiment Psychédélique, mais prépare le terrain à l’évolution qui allait venir.

Condemned : Desecrate the Vile. Du Death brutal Américain sans solos avec un chant d’évier et dix minutes de plage ambiente à la fin. Il fallait bien se lancer avant de faire quelque chose de mieux.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 24 mai 2020, 19:13

Valborg : Zentrum. Surprenant. On dirait du Celtic Frost tardif servi à la façon d’un Metal Industriel germanique sec et glacé. Le patronage du père Tom G. Warrior se ressent.

MetallicA : Death Magnetic. Comme les cinq premiers, je le déguste par petites parts avec un plaisir moins fort mais tout de même comparable. Cette recherche d’une synthèse honnête transpire d’un enthousiasme indéniable.Sans doute, telle réconciliation avec le passé ne peut se faire que lorsque beaucoup d’errements ont amené à accepter d’être aimé pour ce que l’on était plutôt que celui qu’on voudrait être à tel ou tel moment de l’existence. Si bien que les passages en autorepompes arrivent comme des allusions intimes entre vieux amants retrouvés.

New Order : Republic. Première tentative de reformation, alors que tout le monde était dispersé dans d’autres projets et que Factory et l’Hacienda s’effondraient. Son Rock Electro doux-amer est beaucoup plus homogène qu’avant. Les meilleurs titres ont fait des singles (“Regret” avait très bien marché), le reste est du remplissage. Mais c’est adéquat pour se déconfiner par une chaude journée de fin de printemps.

Atheist : Piece of Time ; Unquestionable Presence. Quel mélange ! Surtout le second. Je ne reviens pas souvent à Atheist ni à Cynic, préférant un Death technique plus direct et bourrin, à la manière de ce qu’on appelle ainsi aujourd’hui. Et maintenant on voit parfois ces groupes apparaître curieusement dans un panier “progressif” aux côtés d’un Opeth alors qu’ils seraient mieux dans le saquet “expérimental”.

Dying Fetus : Wrong One to Fuck With. Le Death Metal comme il doit être dans ses meilleurs crus : propre et rugueux, variant les tempos et les riffs entre passages mélodiques, blasts et écrasements, bourru et méthodique. On y perd en spontanéité mais au moins ça donne des repères à tout le monde. Ce n’est pas pour rien qu’il y en a tant qui courent toujours derrière.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 630
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 25 mai 2020, 08:49

ANNIHILATOR _ Refresh The Demon je sais que ce n'est pas le meilleur de leur discographie mais celui-là à rythmer mon adolescence.
MOONSPELL _ The Antidote je n'y reviens pas souvent mais tous les albums de MOONSPELL, excepté 1755 que je n'ai pas compris, ont leur lot de titres que j'adore, y compris celui-là.
MASSACRE _ From Beyond ce son, ce style, cette voix !
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 29 mai 2020, 13:05

Comecon : Converging Conspiracies. Cette suite rapidement venue substituait Martin van Drunen à L-G Petrov au chant, pour ce qui resta pendant longtemps sa dernière production active. Sur le fond, le Death Suédois pur de chez Skogsberg s’ouvrait à des expérimentations inattendues plus ou moins inspirées, qui ont fait entrer un peu d’air dans un courant certes à la mode de nos jours mais parfois ranci. Et puis l’illusion produite par la boîte à rythmes marche encore.

Une grosse cure de musique actuelle avec The Hives, Kaiser Chiefs, Foals, Metronomy, Soulwax, Tame Impala The Klaxons, Arctic Monkeys... en fait avec le beau temps j’ai envie de recréer un peu chez moi une ambiance de Primavera. Même si j’ai souvent ricané dans ce festival c’est un bon souvenir.

Napalm Death : Death by Manipulation. L’une des traces d’une des meilleures époques, avec des inédits encore joués en live et des titres de la période grindcore pur repris à la façon Death Metal, plus des minis et EPs plus anciens pour faire le poids.

MetallicA : Beyond Magnetic. Quatre chutes de l’album quasi homonyme. C’est moins bon mais même esprit, et c’est déjà plus bandant que certaines faces B d’albums complets.

Blood Incantation : les deux albums. Et j’ai toujours du mal. La paire de morceaux à rallonge, la pieuse reprise à saveur technique d’influences appréciées de tous, le mixage délibérément étouffé qui ne va pas du tout avec le point précédent, tout ça m’empêche de pénétrer dedans. Mais c'est un groupe qui laisse autant de gens dans mon cas qu'il a moissonné d'admirateurs en un temps record. Sur scène, peut-être...
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 02 juin 2020, 23:31

Nitzer Ebb : Showtime. Troisième chef d’oeuvre de pure EBM, le plus accessible. Les titres pour danser dilatent le carcan pour gagner en groove sans perdre en virilité, ceux plus lents n’ont plus la bizarrerie du précédent et le tout passe avec fluidité… ce qui est une prouesse pour ce style. Et puis il y a le chant mâle et parfaitement expressif de Doug McCarthy. Ce faisant, cet album a contribué à élargir les limites connues du style sans se compromettre en rien. Trop peu s’y sont risqués à leur suite malheureusement.

Hypocrisy : A Taste of Extreme Divinity ; The Arrival. Éclipsé dans la masse du Death Mélodique comme par le succès de Pain et de Lindemann, on ne pense jamais assez à Hypocrisy comme référence à suivre, alors que c’est objectivement l’un des tous meilleurs groupes du genre. Tatgren y a donné un univers propre, une inspiration variée d’un album à l’autre si bien qu’on ne sait jamais tout à fait à quoi s’attendre sans appréhender de bouleversement inadéquat. Tout en étant facile à aborder, l’appartenance à la frange extrême ne souffre pourtant aucun doute, ce qui rebute peut-être certains amateurs du style. Sa production bien suédoise ne me plaît pas trop, mais elle a ses fans.

Haemorrhage : Anatomical Inferno. Le pas entrepris vers la radicalité musicale les rapprochait du Crust et du Punk, sur ce coup, avec une production à l’avenant de cet album plus direct que les précédents. Il en reste un classique de leurs setlists, mais ce n’est pas le meilleur.

Wake : Sowing the Seeds of a Worthless Tomorrow. Produit par Joel Grind, ce mini offre un excellent Grindcore, avec des riffs, et un relent Black par moments qui annonçait une évolution encore peu imaginable sans doute.

The Young Gods : Live Sky Tour. Ce live pris en Australie est aussi digeste que l’album qu’il promeut, les extraits antérieurs s’y glissant sans aucun mal, l’unité d’une oeuvre déjà suffisamment variée s’y montrant mieux pour ceux qui en auraient douté. Par contre l’évolution plus franche à suivre restait peu imaginable pareillement.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 06 juin 2020, 14:00

Comecon : Fable Frolic. Le troisième et dernier album, avec cette fois Marc Grewe comme pigiste chanteur. Le rapprochement de ce Death Metal suédois un peu expérimental avec le cultissime “Odium” de Morgoth se fait donc assez naturellement (en moins bien quand même). Il faut juste passer par-delà une pochette peu engageante.

Condemned : Realms of the Ungodly. Il y avait d’énormes progrès pour ce deuxième album, mais pour qui l’aborderait directement (comme la large majorité des amateurs, clairement), c’est du brutal massif, monolithique, qui sait s’approcher du Slam sans s’y engluer.

New Order : Get Ready ! J’ai beaucoup usé cet album de reformation apprécié de la foule comme de la critique. Après une longue absence, la dualité Rock/House des grandes heures laissait place à un Pop-Rock varié, avec de nombreuses couches et des synthés largement utilisés, oscillant certes encore entre la vraie batterie et la boîte à rythmes. La mixture large est plus homogène et raffinée tout autant. On sent le métier. Les titres les plus importants sont clairement au début mais l’ensemble est fort plaisant.

Wake : Misery Rites. Ce court album de Grind à la Napalm récent y mélange des sensations Sludge ou Powerviolence qui font penser à Morgue chez nous… alors que les deux ne se sont certainement jamais croisés, un peu comme plusieurs groupes humains séparés ont dû inventer le feu. J’aime les groupes de Grind qui savent s’en extraire.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 383
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 12 juin 2020, 12:54

MetallicA : Through the Never. Un concert comme ils en ont donné des tonnes toutes ces dernières années, à part que ce live est l’un des officiels du fait qu’il sert à un film. C’est sûr que pour ceux qui n’aiment que les petits concerts dans les caves ou les entrepôts aménagés, cette colossale machine de Metal pour les masses à coût certain représente la négation, l’enfer, le mal absolu, autant que Rammstein... C’est vrai que pour le long terme la continuité des petits concerts est plus importante que celle des gros… mais si un jour ce format monumental disparaissait il nous manquerait une dimension.

à;GRUMH : Rebearth. Ce projet d’Indus-EBM Belge des années 80 n’a pas bénéficié tout à fait du même retour en grâce que les autres. Les calembours récurrents des titres de leur répertoire peuvent dérouter (... le surréalisme Belge…). Ce deuxième album est plus Industriel, et il est vrai que l’Indus pure capitalise sur la fidélité de ses vieux fans aux cheveux blanchis, plutôt que sur l’intérêt d’une génération plus jeune comme en a bénéficié l’EBM.

Wake : Devouring Ruin. En l’enchaînant aux précédents on se rend compte de l’importance de la rupture et du risque que ça représente. On n’en voit plus beaucoup montrer un tel courage créatif, même si l’auditoire est plus ouvert que jadis à ce genre d’évolutions.

Napalm Death : Live Corruption. C’est un concert en Angleterre malgré les photos prises à Moscou. Pris à une excellente époque, on y croise des titres déjà incontournables servis à la façon pur Death Metal, et d’autres qu’on aimerait ne pas oublier. Le son est excellent alors qu’il a trente ans pile (ça fait peur de l’écrire !).

Du Boisson Divine. Je n’aime pas beaucoup le Heavy festif, mais la langue que pratiquaient mes pères s’y prête bien et je suis toujours heureux de voir des groupes la faire revivre un peu. Musicalement le groupe a montré une marge de progression qui est la marque des groupes de carrure internationale.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
gabalgabow
Messages : 241
Inscription : 20 mai 2017, 16:38

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar gabalgabow » 12 juin 2020, 19:59

SILURE
Du death metal français,
Entre le old school et un style plus obscur!

Underground tape label/ webzine/ Distro:
http://nihilistic-webzine-distro.fr


Revenir vers « Discussions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron

Who Is Online

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Birthday

Aucun membre ne fête son anniversaire aujourd’hui.

Contact Us