• metalnews.fr

Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Pour tous les débats et discussions autour de la musique...
Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 404
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 18 juin 2020, 11:34

Front Line Assembly : Hard Wired ; Improvised Electronic Device. Tout futurisme est fort vulnérable à une obsolescence rapide… mais il y a de brillantes exceptions. La productivité des membres en dehors de leur projet est effarante et vaut notamment à Rhys Fulber une contribution de premier choix au Metal parmi ses multiples vies. Devin Townsend assure le chant sur le premier des deux, qui est l’un des mieux aimés des fans. Avec FLA l’Electro Industrielle paraît légère alors qu’il y a toujours x couches dosées au millimètre.

Condemned : His Divine Shadow. Après un profond remaniement et un long intervalle, la capacité destructive n’avait pas fléchi, la formule du précédent ne faisant que s’améliorer un peu : on arase en profondeur avec le growl, on équarrit tranquillement suivant le tempo sûr et varié d’une batterie qui ne craint pas de ralentir s’il le faut.

Nitzer Ebb : Ebbhead. Avec la collaboration de l’ami Alan Wilder, c’était l’heure du virage vers une musique plus épaisse, plus Rock et Industrielle, sans pour autant jeter aux orties l’EBM des origines. Doug Mc Carthy y exprime plus largement ses capacités vocales, logiquement, sans s’égarer cependant là non plus. Mais les titres sont de valeur inégale et les fanatiques du style ancien restent encore aujourd’hui un peu désorientés devant cet album.

Sepultura : le live bonus de “Quadra”, bien produit mais anecdotique de par sa brièveté et une sélection de morceaux plutôt secondaires. Quand les bonus sont nombreux ou reprennent des versions lives ou remixées de titres antérieurs populaires, c’est toujours mauvais signe envers l’album lui-même… et inversement.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
gabalgabow
Messages : 251
Inscription : 20 mai 2017, 16:38

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar gabalgabow » 21 juin 2020, 10:27

FERETRO
Death metal old school du Chili,
Très proche du style des années 90.

Underground tape label/ webzine/ Distro:
http://nihilistic-webzine-distro.fr

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 404
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 26 juin 2020, 00:16

Haemorrhage : Loathesongs. Un album de reprises augmenté de quelques originaux. C’est bien velu autour d’un programme Grind, Death, Punk, Crossover, Black et Gore (et UFO !).

The Young Gods : Only Heaven. L’album qui a donné une autre dimension à l’oeuvre des Fribourgeois, en ouvrant une brèche énorme, définitive et inattendue vers le Progressif, le Psyché, sans reniement aucun. Il a fallu que j’explore un peu ces styles pour pouvoir apprécier ce disque et ces suites à sa juste valeur, plus tard. C’est sans conteste celui qu’on retiendra le plus, vu de loin, parce qu’il fait vraiment voyager.

Diablerie : Seraphyde. Je le connais par coeur mais cet album de Death-Black Electro est vraiment culte. Il mêle titres agressifs et instrumentaux voire sans guitare, chant féminin invité à bon escient, avec un Blues Metal pervers inoubliable. L’esthétisme cynique de l’ensemble ne laisse aucun doute sur l’affiliation extrême de ce premier essai aux inspirations si variées.

New Order : International. Ce Best of un peu raccourci offre des versions alternatives et une poignée de raretés en bonus pour se rendre intéressant. C'est de saison, a fortiori pour un déconfinement britannique.

Napalm Death : Utopia Banished. De tous les albums de Napalm du XXe siècle, c’est clairement le plus proche de ce que le groupe fait aujourd’hui. C’est dire s’il passe bien. C’était aussi le premier sans Mick Harris.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 639
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 26 juin 2020, 08:37

THE GAULT _ Even As All Before Us
SUMMON _ Hellios
LYCUS _ Chasms
OBLITERATION _ Cenotaph Obscure
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 404
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 29 juin 2020, 23:11

Morbid Angel : K. Ce serait le deuxième album de jeunes on encouragerait. Venant d’eux, c’est en-dessous de ce qu’on peut attendre. Depuis H, ce n’est plus pareil et les changements de bassiste-chanteur n’y ont rien fait.

Quelques titres de Quo Vadis, groupe de Death technique Québécois de la première vague séparé depuis des années dans lequel sont passés des membres de groupes actuels. Autant je suis souvent conquis depuis longtemps en parcourant cette scène, eux n’ont jamais réussi à m’emballer complètement ni hier ni aujourd’hui. Car ils penchent plutôt vers le Death mélodique que vers le brutal, mais cela pourrait en intéresser d’autres, alors que ce nom est en passe de tomber dans l’oubli.

MetallicA : Hardwired… to Self-Destruct. Un peu comme “Load” il y a du sympa et du poussif dans ce double album, même s’il est plutôt Thrash-Rock et moins audacieux. Ce n’est d’ailleurs pas un mal. Ils avaient fait pire, ça se laisse boire même si j’aurais préféré autre chose.

Nitzer Ebb : Big Hit. Après un écart de quatre ans, l’inspiration Rock Indus se maintenait, sous l’influence du succès de groupes comme NIN, du rapprochement vers la culture Américaine, et sous la pression d’imaginations qui étouffaient sans doute aussi un peu sous le cadre rigide de l’EBM pure… qui ressurgit parfois cependant. C’est donc assez décousu, mais les musicophiles apprécient ce genre de copies qui partent un peu dans tous les sens.

Haemorrhage : Morgue Sweet Home. Un autre bon album des Madrilènes, plus direct et crade mais pêchu et bourru comme il faut, avec le titre plus long à la fin comme d’habitude (et les bonus). À peine fini, je me dis “déjà ?”.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 404
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 04 juil. 2020, 23:13

Orphaned Land : The Beloved’s Cry. L’excellent premier album, le plus Doom-Death à l’anglaise, avec une sensibilité toute orientale pourtant, même dans le riffing qui sent encore le frais par rapport à la sauce Ikea qui domine depuis longtemps aujourd’hui. Le mélange des styles n’est pas encore aussi poussé que maintenant, mais le résultat n’en est pas moins bon.

Un parcours de la première période Doom de Paradise Lost. Je préfère épancher mes moments de tristesse et mélancolie hors du Metal, mais logiquement je ne suis quand même pas insensible à toute la scène. J’ai jamais trop capté le premier, ce qui est sans doute normal, et je n’ai jamais apprécié “Shades of God” qui tâtonne également avec des riffs trop lourds encore pour le style qui éclatera sur les deux albums suivants.

Diablerie : Transition 2.0. Cet EP consacrait la réactivation du groupe après une disparition décennale. La formule épatante Death-Black Electro était légèrement mise à jour dans un goût plus futuriste, mais les fans de “Seraphyde” ne pouvaient qu’être comblés.

Napalm Death : Fear, Emptiness, Despair. Mon préféré de toute l’ample discographie : le début de la période groove passait par des riffs assez barrés, influencés par le Metal Industriel tout en revenant à une lourdeur marquante.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 404
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 10 juil. 2020, 23:32

Haemorrhage : Apology for Pathology. Plus gras, plus D-beat et Death que les précédents, c’est le style qu’ils n’ont plus quitté par la suite. Ca rend plus mou mais sur le coup ça devait faire frais (en parlant de Goregrind…).

Tomb Mold : The Bottomless Perdition + The Moulting. Deux minis qui valent un bon album de Death selon la vieille recette de Mémé.

The Young Gods : Second Nature. Après une pause conséquente, l’arrivée de Trontin et le passage sur Ipecac, ce retour demeurait dans l’inspiration psychédélique mais y ajoutait une notable part d’Electro.

Port Noir, quelques titres au hasard. Du Rock Suédois, assez Pop mais puissant, sous influence lointaine du Metal et du Rock actuel. C’est plaisant même si tous les titres se ressemblent assez vite.

Trepalium : Through the Absurd. Holy Records avait publié le premier album des Poitevins, fruit d’une collaboration avec Laurentx Etxemendi. L’amitié nouée avec Gojira se sent au-delà des choeurs de Joe Duplantier sur un titre… Pas encore de quoi se relever la nuit mais on comprenait qu’il y a une idée cohérente en plan.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 404
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 19 juil. 2020, 12:01

Orphaned Land : Sahara. Ce sublime EP avait été réédité par Holy Records avec le premier album réarrangé en bonus, ce qui fait un ensemble costaud, où les inspirations sont déjà les mêmes mais plus brutes.

Front 242 : Speed Tribe DVD. En fait c’est une collaboration de Codenys et Bressanuti seulement, qui ont fait de l’Electro instrumentale sur des prises de vues des 24 heures du Mans. Cela aurait pu avoir un autre nom, pour rejoindre la foule de projets parallèles que ce groupe a engendré aussi. Cela renouvelle un peu les concepts mais l’intérêt reste limité.

Napalm Death : Greed Killing EP, Diatribes. C’était encore la partie sympa de cette période Groove, avec un Colin Richardson en pleine bourre aux manettes. Il n’y a rien à y jeter, et je regrette que le groupe préfère picorer dans les suivants pour évoquer cette période dans ses concerts.

Paradise Lost : Un parcours des cinq albums de la période Rock-Electro. J’ai une tendresse certaine pour cette époque qui est celle où je les voyais souvent, et où ils s’inspiraient d’univers hors du Metal vers lesquels je revenais peu à peu moi aussi.

Diablerie : The Catalyst vol. 1 : Control. Le dernier album en date, dont la suite était attendue pour cette année… Il y a un recentrage sur un mélange plus pur Aggrotech/Metal extrême, efficace quoi qu’il en soit.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 404
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 25 juil. 2020, 12:38

New Order : Waiting for the Siren’s Call. Qu’est-ce que je l’ai usé, lui ! On lui a reproché d’être trop proche du précédent ce qui est vrai, mais j’apprécie qu’un disque hors Metal fasse passer par un tas d’émotions Poppy à base de mélancolie modulée. On l’a attaqué pour ne pas renouveler le style historique du groupe… alors qu’il y a une tentative Reggae (dispensable) et un finish Rock Indie direct inhabituel (plus réussi). On sent la basse de Hookie déjà en retrait, pour ce dernier album en sa présence. La part Rock, dominante, est plus inspirée que les moments Electro.

Tomb Mold : Primordial Malignity. Du Death Metal gras et dur à l’ancienne, avec une production actuelle mais extrême. Ce n’est pas par l’originalité que ces Canadiens sont ressortis, mais par la qualité. Cela valait le coup de muter en un vrai groupe complet.

Haemorrhage : Haematology. Une excellente compile de minis introuvables, conséquente vue la quantité qu’ils ont pu produire, qui ferait une excellente introduction-best of au travail des Madrilènes. Il faut que je mette la main sur la suite, tiens.

Nitzer Ebb : Body of Work. Une autre compile Best-Of un peu réarrangé et augmenté de bons remixes, dans un tout autre genre, rappelant les bons souvenirs de l’an dernier, en ces temps où on faisait encore des festivals.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 639
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 29 juil. 2020, 17:30

EXCRUCIATION _ (t)horns : groupe au combien sous-estimé, certes le chant est, dirons-nous spécial, mais quel groupe !
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 404
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 30 juil. 2020, 21:18

Orphaned Land : El Norra Alila. Album culte publié chez Holy Records, sommet de leur première période d’activité. Il est dommage qu’avec le temps cette période soit passée à la trappe des setlists. Ils sont revenus par la suite près de cet album, mais il garde une saveur à part, insaisissable, qui ne ressemblait à rien de connu à l’époque.

Trepalium : Alchemik Clockwork of Disorder. Toujours chez Holy Records, mais dix ans plus tard, le deuxième album qui posa plus franchement la part Sludgy et Jazzy à la louisianaise dans des compositions bien mieux fichues. Le son avait aussi évolué vers une chaleur plus seyante à un mélange qui ne délaissa pas plus là que jamais la base lourde et groove.

Paradise Lost : Une promenade dans les derniers albums. Au lieu de se contenter de revenir au style d’”Icon” ils sont allés encore plus loin dans le Doom Death de tradition, comme si Vallenfyre n’avait pas suffi. Et puis parfois avec l’âge on a envie de revenir à ses premières amours, surtout que dans le Metal plus souterrain il y avait un mouvement similaire auquel ils ne sont pas restés indifférents. Dans le tas, j’ai une préférence pour “The Plague Within”.

Napalm Death : Inside the Torn Apart + Breed to Breathe EP. Sur l’instant je l’avais bien accueilli mais ce virage groove, en retard sur la mode qui venait de passer à autre chose, partait en dérapage avec des mélodies miévrasses habillées par le son massif et propre de l’indéboulonnable père Richardson. Eux aiment encore ce disque puisqu’ils en jouent toujours des extraits, mais ce n’est pas le meilleur de cette période.

Underviewer : Wonders and Monsters. Front 242 ayant décidé de ne plus composer, Jean-Luc De Meyer et Patrick Codenys décidèrent de reprendre les quelques enregistrements de leur premier projet avant qu’ils n’intègrent la grande formation trente-cinq ans avant. Ils achevèrent le travail pour faire le véritable album qui n’avait pas eu le temps de naître jadis. C’est de l’Electro minimaliste, assez mélodique et très froide, à rapprocher évidemment de l’esprit balbutiant de “Geography” et toute cette époque, avec des moyens actuels qui rendent le tout plus suave, malgré le contrepoint du chant délicieusement brusselaire. J’ai peu accroché jusque là aux innombrables projets parallèles des quatre Belges mais celui-ci est fait pour me plaire, enfin.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 639
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 31 juil. 2020, 09:17

[quote="RBD"]Orphaned Land : El Norra Alila. Album culte publié chez Holy Records, sommet de leur première période d’activité. Il est dommage qu’avec le temps cette période soit passée à la trappe des setlists. Ils sont revenus par la suite près de cet album, mais il garde une saveur à part, insaisissable, qui ne ressemblait à rien de connu à l’époque.[quote]

Mais carrément d'accord RBD, parfaitement résumé ma vision de cet album hautement important dans mon éducation musicale !
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 404
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 03 août 2020, 21:25

The Young Gods : Music for Artificial Clouds. Un album de pure Ambient vraiment tout en douceur, pertinent pour une tentative de relaxation sous la chaleur, même si on est très loin de tout ce qu’ils avaient pu faire avant cette fois aussi. En voilà qui assument tout ce qu’ils font ensemble toujours sous le même nom.

Haemorrhage : The Kill Sessions. Un petit live en studio des titres les plus populaires, en hommage parodique aux Peel Sessions de certains de leurs inspirateurs.

New Order : Lost Sirens. Avec des années de retard, les titres des sessions de “Waiting for the Siren’s Call” que le groupe aurait voulu publier avec en second disque. C’est plus homogène Pop-Rock que ceux de l’album, un peu plus mous aussi (on pense à “Republic” souvent), mais pas assez mauvais en effet pour être jetés au rebut. À l’époque ça aurait fait des faces B plus qu’honorables, de nos jours on en fait des albums.

Tomb Mold : Manor of Infinite Forms. L’un des meilleurs matériaux de Death bien gras et lourd sorti ces dernières années, car il y a du nerf dedans (à l’inverse de la bonne viande). Il est bon que l’héritage finlandais ne soit pas oublié après des années d’inspiration Suédoise généralisée.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 639
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 04 août 2020, 08:36

GEOMETRIC VISION _ Virtual Analog Tears : Darkwave Post-Punk venue d'Italie.
VNV NATION _ Empires : EBM Synth-pop comme je l'aime, je ne m'étais jamais trop attardé sur ce groupe et l'album Praise The Fallen ne m'avait pas convaincu d'aller plus loin, celui-ci résonne déjà beaucoup mieux dans mes oreilles.

Et en Metal me direz-vous, c'est toujours Kosmocide de DEUS MORTUM qui tourne. Ce groupe me rappelle ma découverte de MARDUK.
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 404
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 11 août 2020, 22:44

Napalm Death : The Peel Sessions. Sur un obscur label qui n’était pas de leurs habituels. On y ressent bien les différences entre les époques où ils sont passés. Cela donne un intérêt aux doublons et triplons que cette compilation rassemble.

Nitzer Ebb : Body Rework. Une compile officielle de remixes mâles et velus en hommage de la part de projets et DJs plutôt Techno, de 2006. Le renouveau de l’EBM a commencé peu après et là où cet album était visionnaire est qu’il annonçait ce qu’il serait principalement : un regain d’intérêt pour l’héritage des grands classiques du style au sein d’une scène Techno redevenue avide d’efficacité dure et minimale, le regain d’activité et de créativité de la scène proprement dite étant sensible mais plus modeste.

Orphaned Land : Mabool. Avec l’aide de Steven Wilson, ce retour si attendu reste un énorme classique du Metal extrême progressif, grâce à une brochette de grands titres à côté de longueurs moins transcendantes. On en oublie la forte base Folk, tellement elle est bien emmanchée au reste.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
NecroKosmos
Messages : 2
Inscription : 20 mai 2019, 16:23

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar NecroKosmos » 14 août 2020, 19:15

Aujourd'hui :

BOLT-THROWER avec 'Honour valour pride' (Cd). Pas leur meilleur mais bien quand même. Ingram a bien assuré sur ce coup-là.

ACCEPT avec 'Russian roulette' (vinyle) : des années que je ne l'avais écouté. Toujours aussi dantesque.

ABSURD avec 'Grimmige volksmusik' (digipack Cd) : sulfureux mais parfait.

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 404
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 14 août 2020, 22:27

Karmacipher : Introspectrum. Malgré tout ce qui se passe, les Hongkongais ont réussi à faire cet album avec l’aide de Kevin Paradis en personne. Pas de révolution en ce qui les concerne, c’est toujours du Death Sludge très proche d’Ulcerate avec un feeling plus intime, voire Jazz sombre par instants, comme le titre le suggère.

Une balade chez Tiamat, après en avoir exhumé nos souvenirs de scène. Autant la période Black Sympho Doomy m’a toujours laissé de marbre, l’évolution vers le Rock Progressif puis Gothique éveille mieux mon intérêt.

The Young Gods : Super Ready/Fragmenté. Le trio revenait vers ses racines, le Rock Industriel et le français, même si quelques titres étaient plus proches de la veine atmopsychédélique. C’était aussi l’époque où je m’intéressais à nouveau à eux et ce disque de tradition tombait à pic pour sceller en profondeur ces retrouvailles.

Trepalium : XIII. C’est probablement leur oeuvre maîtresse, l’album complet où se mêlent Groove et lourdeur là où ils cherchent plutôt l’un ou l’autre d’habitude, cohérent au point qu’il est un peu hermétique malgré son objectif d’efficacité...

Le live acoustique d’Orphaned Land en bonus de “Mabool”. Il est superbe, avec que de vieux titres de la période Holy qu’ils ne jouent plus maintenant.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 639
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 20 août 2020, 10:22

FRONT LINE ASSEMBLY _ Tactical Neural Implant : le seul album que je possède, je n'ai jamais essayé les autres sorties du groupe, il faudra que j'y remédie.
PARADISE LOST _ Obsidian : le meilleur album des anglais à mon sens depuis fort longtemps. Il ne quitte pas ma platine.
TYPE O NEGATIVE _ Dead Again : pas le meilleur TYPE O NEGATIVE, quelques moments poussifs et le passage au son plus organique ne leur va pas très bien je trouve. Mais bon il y a "September Sun", la voix de Peter Steele, un style toujours aussi aventureux avec quelques retours aux débuts avec des choses très énervées... donc même si ce n'est pas le meilleur du groupe, il reste bien au-dessus de la masse quand même !
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 639
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 24 août 2020, 12:08

UGLY KID JOE _ America's Least Wanted parce que c'est un classique pour moi et qu'il me faut une écoute régulière de ce que je considère comme étant une des pierres angulaires de mon éducation musicale.
STABWOUND _ III Ritual j'attends la suite pour ce groupe qui s'était révélé à moi avec cet EP qui date déjà de 2013. Du bon Death Metal comme je l'aime...
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 404
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 24 août 2020, 23:24

Haemorrhage : Hospital Carnage. Trop gras et trop mou, ce disque vieillit mal même si j’avais été indulgent sur le moment. Reprendre en forme après un accouchement n’est pas évident.

New Order : Live at Bestival. Première publication après une longue pause et le départ définitif de Peter Hook. Un bien bon Live avec des classiques retravaillés, une bonne ambiance estivale (...), c'est du bonheur en barres qui passe trop vite.

Controled Analog Programming : Statement. L'unique album de ce projet parallèle de Pouppée Fabrikk, de l'EBM moins bas du front et plus mélodique aux vocaux filtrés. C’était plus intéressant que PF, musicalement, même si l’impact dans la scène de l’EBM UG a été bien moindre.

Le nouveau Katalepsy et d’autres groupes Russes dans la foulée (Ossuary Anex, Abominable Putridity). Je n’ai peut-être pas encore trouvé le groupe qui provoque un coup de foudre, mais le Death Russe prend peu à peu place dans le monde… même si le côté très à part qui fait la saveur de la scène extrême Russe se sent moins qu’en matière de Black ou de HardCore.

Alice in Chains : Dirt. Il y a peu d’albums qui finissent très fort comme celui-ci. Cela fait encore plus spécial aujourd’hui où la construction des albums est devenue très formatée, à part s’il y a un concept.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Jefflonger
Messages : 88
Inscription : 08 déc. 2016, 17:35

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Jefflonger » 25 août 2020, 12:59

RBD a écrit :Orphaned Land : Sahara. Ce sublime EP avait été réédité par Holy Records avec le premier album réarrangé en bonus, ce qui fait un ensemble costaud, où les inspirations sont déjà les mêmes mais plus brutes.

Front 242 : Speed Tribe DVD. En fait c’est une collaboration de Codenys et Bressanuti seulement, qui ont fait de l’Electro instrumentale sur des prises de vues des 24 heures du Mans. Cela aurait pu avoir un autre nom, pour rejoindre la foule de projets parallèles que ce groupe a engendré aussi. Cela renouvelle un peu les concepts mais l’intérêt reste limité.

Napalm Death : Greed Killing EP, Diatribes. C’était encore la partie sympa de cette période Groove, avec un Colin Richardson en pleine bourre aux manettes. Il n’y a rien à y jeter, et je regrette que le groupe préfère picorer dans les suivants pour évoquer cette période dans ses concerts.

Paradise Lost : Un parcours des cinq albums de la période Rock-Electro. J’ai une tendresse certaine pour cette époque qui est celle où je les voyais souvent, et où ils s’inspiraient d’univers hors du Metal vers lesquels je revenais peu à peu moi aussi.

Diablerie : The Catalyst vol. 1 : Control. Le dernier album en date, dont la suite était attendue pour cette année… Il y a un recentrage sur un mélange plus pur Aggrotech/Metal extrême, efficace quoi qu’il en soit.

Salut,
Pour moi c'est plutôt the beloved's cry qui est j'Ep qui précède l'album Sahara. En tous cas un album que j'adore.
En tous cas ça fait toujours plaisir de lire tes écoutes.

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 404
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 29 août 2020, 23:35

Harlott : Extinction. J’avais découvert ce groupe Australien sur scène il y a deux ans. C’est du très bon Thrash de la génération revival, taillé par et pour les adorateurs de Slayer. Bien évidemment ce n’est pas au même niveau et cela souffre même d’une monotonie certaine sur la durée, mais ça se croque avec plaisir maintenant que les patrons ont été enlevés au Ciel.

Napalm Death : Bootlegged in Japan. Pris à l’arrache sur la dernière date d’une tournée japonaise, il faut se contenter d’un son très primaire même pour du Grindcore. On sent le groupe fatigué, notamment Barney qui annonça d’ailleurs son départ peu après (qui s’avéra une brève escapade heureusement). J’ajouterais que c’était aussi juste après le dernier bon album de la période groove, mais il y a débat.

Jesus Martyr : Sudamerican Porno. Restez ! Ce n’est pas du pornogoregrind de bas étage, mais une petite perle des années 90. Ce premier album venu d’Argentine sonnait comme du Fear Factory à tous les postes, mais avec une inventivité musicale bien plus poussée. C’est beaucoup plus original et on ne s’ennuie pas le long de cet album très consistant, hélas aujourd’hui introuvable avec la fermeture du label.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 404
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 02 sept. 2020, 21:26

Nitzer Ebb : Industrial Complex. Dix ans déjà pour l’excellent album de reformation marquant le retour en grâce du style entier. L’injection de Rock dans l’EBM est beaucoup plus cohérente que dans l’ultime essai de la période classique. L’inspiration Soul pour le chant fait des merveilles. On regrette que le set de la nouvelle reformation fasse l’impasse dessus.

Tomb Mold : Planetary Clairvoyance. Par cet album les Canadiens rentraient dans le rang par l’arrivée de plusieurs effets classiques dans le Death Metal mais pas encore apparus chez eux (passage à la guitare sèche, intros tirées de films). La compression du son modifie pas mal de choses aussi, je défie de reconnaître sans regarder les livrets deux titres déjà publiés antérieurement avec une autre production.

Rein : Reincarnated. Premier album qui vient de sortir d’une artiste Suédoise, qui m’a conquis après la bonne promotion faite par Obsküre. Cet EBM à chant féminin pêchu mais expressif s’inspire plutôt de NEP que de F242. Les titres sont variés, jusqu’à des passages carrément Pop contemporaine vite remis dans le moule binaire. On ne va pas rester dessus toute l’année, mais cette fraîcheur est particulièrement bienvenue dans un style dont la raideur est la raison d’être.

Living Gate : Deathlust. Voir des musiciens expérimentés venus d’ailleurs se mettre au Death Metal, cela pique toujours ma curiosité. En l’occurrence, je ne suis pas spécialement fan de Yob, ni Amenra, ni Oathbreaker, ni Wiegedood. Mais ils apportent leur maîtrise à un Death Metal pur, plutôt evil à la Incantation, Morbid Angel ou la scène finlandaise. C’est lourd et plein de bon gras, ils se révèlent aussi bons bouchers que les autres. J’espère qu’il y aura une suite à cet EP.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 404
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 07 sept. 2020, 23:46

Clan of Xymox : Spider on the Wall. Le père Moorings ne parle plus qu’à ses fans, et ressert des recettes cent fois utilisées dans l’emballage visuel de Maman Mojca tout aussi familier… alors que la concurrence s’est largement densifiée avec le retour en grâce du Post-Punk gothique jusque dans la scène la plus souterraine. Comme ce nouvel album verse plus sur le côté Synth Pop caramélisée, il accentue ses différences avec les jeunes groupes plus électriques ou de l’épaisseur plus prononcée du précédent. Surtout, il a le bon goût de resserrer un peu les tempos après le ramollissement préjudiciable de la décennie passée, et de ne pas être trop long. Rien de fascinant donc, mais un retour en arrière assez plaisant pour les vieux fidèles.

Haemorrhage : Punk Carnage. Pour se remettre d’aplomb après un album fatigué, cet EP de reprises est une réussite. Chez nous on connaît mal la scène Punk au sud des Pyrénées au-delà du mélange Ska à fanfares, alors que la branche pure était bouillonnante dans les années 80, après la Transition.

Napalm Death : Words from the Exit Wound. C’est celui que j’apprécie le moins. Ils sont vidés, sans idées, la production policée de Richardson renforce cette impression.

Orphaned Land : The Neverending Way of OrWarrior. Cet album très consistant revenait vers les bases Metal et Folk même si la collaboration avec Steven Wilson préservait une part Prog’ et même si ce n’était pas non plus un retour complet au style et au son plus extrême de la période Holy.

Le docu "Spirits in the Forest" par Anton Corbijn sur des fans de Depeche Mode. Depuis le temps il n'avait fait qu'effleurer le sujet. Il choisit six fans à travers le monde au destin spécial pour les explorer un peu et les rassembler au concert de clôture de la dernière tournée à Berlin. On est assez loin de l'esprit de "101" même si on y pense forcément, tant parce que le groupe mais aussi le monde ont changé. Cela rappelle plus le reportage indé "The Posters Came from the Wall" qui reste un poil meilleur. Mais les six témoignages sur l'impact de la musique de DM face aux épreuves démontrent ensemble quelque chose d'assez puissant. L'histoire de la fan amnésique de Perpignan était connue dans la région.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 404
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 13 sept. 2020, 15:29

The Young Gods & Dälek : Griots & Gods - live aux Eurockéennes. Ce concert commun fait se rencontrer les mondes des deux groupes avec une base psyché-dub comme liant. Le temps d’un set, ça fonctionne.

The Jesusmartyr. Cet album éponyme diffusé sur un label argentin évoluait vers un Thrashcore plus familier entre Chimaira et Machine Head, avec des samples plutôt que des synthés, et une production un peu trop sale. Mais les douze titres sont bons c’est l’essentiel.

Haemorrhage : Live Carnage - Feasting on Maryland. Un live euphorique immortalisant le passage des Madrilènes au Maryland Death Fest, court, brut et joyeux.

Napalm Death : Leaders not Followers EP. Court mais capital, cet EP de reprises a remis définitivement le groupe sur les rails.

Metallica : S&M 2. Je ressors mitigé d’un premier examen. Le concert est beaucoup plus bavard. On reprend des classiques déjà symphonisés avec Michael Kamen avec plus de succès dans des versions trop ressemblantes, à moins que je ne sois trop habitué au premier essai. Les nouveaux sont généralement des titres récents, qui attirent plus l’attention comme ce “All Within my Hands” a capella, plus l’adaptation d’un morceau de Prokofiev avec le groupe, ou celle en retour - sans le groupe - d’”Anesthesia”.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 404
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 17 sept. 2020, 23:47

New Order : Music Complete. Avec une superbe production, cet album démarre fort avant d’alterner le Rock bouleversant, l’Electro Dance de qualité progressivement déclinante, et des idées qui semblent exhumées d’un temps lointain. L’expulsion de Hookie se sent, avec la restriction de la basse (confiée à Tom Chapman, un semi-Français) à un rôle rythmique et le retour en force de la part Dance.

Kronos : Prelude to Awakening. Du moins les minis et démos mis en bonus de cette réédition du premier album, avec un DVD, pour un ensemble assez mythique (!) à mon avis. On entendait déjà qu’il y avait un sacré potentiel.

Orphaned Land : The Road to Or Shalem. Le CD audio accompagnant le DVD du concert anniversaire des vingt ans du groupe. C’est une version abrégée pour rentrer sur un seul disque, comme parfois. Avec quasi dix ans de plus on sent peut-être plus de Prog’ dedans.

Le concert de Camaron de la Isla et Tomatito à Montreux en 91, quelques mois avant qu’un cancer des poumons n’emporte le chanteur. Si je n’avais pas rencontré le Metal, la Cold Wave et compagnie (... ni fait peut-être quelques mauvaises rencontres non plus…) je serais devenu aficionado au flamenco, à coup sûr.

Abbath : l’album éponyme. Comme je n’ai pas grand chose Abbath du Black, je n’avais jamais essayé ce qu’il a fait après Immortal. Pour autant que je puisse en juger, c’est pas mal, je suis même assez surpris.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 404
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 24 sept. 2020, 23:21

The Young Gods : Live à la Rotefabrik. Le live classique de la box, plutôt Rock Indus que Psyché bien qu’il ne soit pas bien old-school non plus, Cela rappelle de bons souvenirs.

Haemorrhage : We Are the Gore. D’un côté les compos offrent un Death Grind and Roll d’excellente facture et l’arrivée d’un nouveau batteur enthousiaste est bénéfique. D’un autre, il reste à Lugubrious le coffre d’un époumoné et les guitares rythmiques, conservant le son gras-mou du précédent album, écrasent trop souvent l’ensemble.

Jesus Martyr : The Black Waters. Troisième et ultime album, dans le même style Thrashcore que le précédent, court et classique mais inspiré. Ce groupe n’a pas eu la reconnaissance qu’il méritait.

Napalm Death : Throes of Joy in the Jaws of Defeatism. La rupture avec la période 2000-2013 se confirme, avec ce nouveau longtemps attendu. Depuis le départ de Mitch Harris la production s’est ralentie mais la musique a évolué aussi. L’inspiration est plus dense que jamais, c’est à la fois plus puissant, plus noir et plus Industriel, en continuité avec l’esprit du précédent. C’est aussi plus mélodique, ce qui peut faire penser à Killing Joke, comme un retour étonnant du plus ancien passé de Napalm.

Un point sur les nouveautés Death technique, ça fait quelque temps que je n’y ai pas retouché. Y’a des choses que je pense acquérir (à suivre dans les prochaines semaines) et d’autres non (signalons quand même Cult of Lilith, assez original et bourrin mais trop foutraque ; Symbolik et son Death Djent Proggy néoclassique bien dans l’air du temps façon Exocrine ; Xenobiotic plus DeathDjentCore à la Fallujah)

The Klinik : Melting Close + Sabotage. Première collaboration studio entre Marc Verhaeghen et Dirk Ivens, c’est de la pure Indus cru classé souvent avec de vraies paroles (certes simples), avec quelques morceaux plus accrocheurs de Proto-EBM devenus des classiques.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 404
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 29 sept. 2020, 20:19

Trepalium: HNP. Décidément latinistes, les Poitevins cherchaient surtout à faire un disque beaucoup plus Metal pur et sombre, qui accroche et rétame par la seule force de ses rythmes et de ses riffs, à la façon de la reprise finale de PanterA. Elle n’était peut-être pas une bonne idée car la comparaison est trop lourde. Je pensais que cet album en rupture se révèlerait en vieillissant, mais il demeure trop hermétique, malgré l’exercice de style.

The Young Gods : Live à Montreux avec le Sinfonietta. Cette fois c’est une collaboration avec l’orchestre symphonique de Lausanne, pour un résultat captivant. Certains titres sont transformés. Il y a même Mike Patton qui apparaît pour chanter un titre.

Skeletal Remains : The Entombment of Chaos. Je suis agréablement surpris car ça prend un virage après une progression en ligne droite. Une forte inspiration Morbid Angel fait irruption tout à coup, sans pour autant mettre à bas toute la base Obituary/Death/Pestilence.

Napalm Death : Enemy of the Music Business. Intéressant de le comparer au nouveau. Cette explosion jouissive de Grind Punk crado remonté à bloc marqua la direction suivie pour plus d’une décennie, c’est l’un des meilleurs albums d’une discographie pourtant joufflue.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 404
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 05 oct. 2020, 23:58

Orphaned Land : All is One. J’aime cet album où le balancier revenait vers une musique plus Folk, moins extrême, mais sans mélopées Prog (même si tous ces choeurs polyglottes, claviers et guitares sèches ne peuvent qu’attirer les fans de Prog).

Skeletal Remains : The Entombment of Chaos. Toujours pile poil dans le style que je vénérais, malgré un virage sensible au sein de ce périmètre, je prends un panard précieux en ces moments. Avec un line-up encore renouvelé, il faut espérer que le jour venu ils se lâcheront un peu plus sur scène, où leur timidité est le dernier point faible.

New Order : NOMC 15. Ce concert à la maison a une setlist classique mais fournie et bien orientée Dance, dans la foulée de “Music Complete”. Il offre un vrai travail de recomposition d'intros voire de titres entiers, et fait profiter du dernier album. C’est un travail sérieux, et il n'y a pas des montagnes de live officiels.

Kronos : Titan's Awakening. La batterie écrase le mix mais elle est excellente. C'était un très bon premier album, bien brutal, avec des riffs parfois déjantés et un enthousiasme qu’on aimerait voir plus souvent.

Gatecreeper : Sonoran Depravation. Ce premier album sent le désert et surtout la HM2 (avec Kurt Ballou dans le processus c’était prévisible). Il reprenait la filière de Bolt Thrower, Asphyx, Morgoth et à peine Obituary, illustrant la prévalence actuelle de la vieille école européenne même chez des groupes du fin fond des USA. D’excellente qualité pour un commencement, on tient là avec Skeletal Remains la pointe de la jeune génération Américaine du Death Metal.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 404
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 09 oct. 2020, 20:18

Haemorrhage : The Forensick Files. Une compilation de démos de plusieurs époques, loin d’être exhaustive. On retrouve des titres connus et quelques inédits. Le genre de truc qui n’intéresse que les fans, comme les Madrilènes en pondent à tout bout d’incision.

The Klinik : Time + Plague. Deux minis albums ensemble font un gros. Cette EBM sobre, lente, rituelle, glaciale, proche de l’Industriel n’a rien perdu de son originalité, avec son petit décorum SM. Moins chargée que Skinny Puppy, cette oeuvre a elle aussi contribué à préparer le terrain pour l’Electro-Dark.

Trepalium : Voodoo Moonshine. Un EP comme remise au point vers le Deep South, ses cuivres, ses danses et ses cultes troubles. Le groupe renouait avec ce qui fait sa personnalité. Joe Duplantier et Mathieu Metzger ont jugé bon d’y aider et vous pouvez les croire.

Napalm Death : Throes of Joy in the Jaws of Deception. Je me méfie de l’allégresse quand arrive un disque attendu longuement, mais il est réellement bon et renouvelé. La période Punk-Indus énervé en cours est tout à fait efficace.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 404
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 14 oct. 2020, 00:09

The Young Gods : Knock on Wood. Encore un live, acoustique cette fois. Je les avais vus sur cette tournée. Certes intimiste, il n'en dégage pas moins des moments puissants comme cette reprise mêlée de "Ghostrider".

Siege of Power : Warning Blast. J’aime bien quand des pointures font un supergroupe différent de ce qu’on attendrait sur le papier. On n’imagine pas des ex d’Hail of Bullets, Death, Autopsy et Asphyx faire un Death Punk Rock sans fioritures, direct et pourtant très propre. j’y reviens assez souvent.

Clan of Xymox : Spider on the Wall. Un peu comme avec Napalm Death (!!), je me méfie beaucoup de mon goût profond pour les mélodies du camarade Moorings qui fait que je sifflote toujours des plans d’un nouvel album de CoX au bout de quelques semaines et que je le trouve systématiquement génial pendant les premiers temps… Pour essayer d’être le plus objectif possible, le retour à un matériel très classique et des tempos un peu plus rapides flatte le vieux fan qui reste accroché à certains grands disques.

Gatecreeper : Deserted. Pour ce second album l’inspiration se rapproche plus franchement du grand Obituary, notamment en introduisant du solo de guitare, ce qui ne représente tout de même pas franchement une évolution considérable… Mais cela suffit à confirmer l’un des meilleurs groupes de la jeune génération.

Brendan Perry : Eye of the Hunter. Longtemps resté son unique oeuvre solo tandis que son ex était prolifique, ce petit album de Country Folk triste au coin du feu, enrobé dans l’habillage 4AD, se ressort toujours avec plaisir.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 639
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 14 oct. 2020, 18:50

WITHERSHIN - The Hungering Void _ 2010 Canonical Hours
Un EP de Black Metal de la part de ce groupe Suédois qui n'est pas sans rappeler ASCENSION, BLAZE OF PERDITION ou WATAIN. On y retrouve par exemple des membres de WORMWOOD. Je ne sais pas si j'irais jusqu'à acquérir leur album mais cet EP est vraiment bon.

ROTTING KINGDOM - A Deeper Shade Of Sorrow _ 2020 Godz Ov War Productions
Un Doom Death Metal US sacrément bien fichu avec ces leads de guitare bourrés de chorus et de flanger pour un effet saisissant. Un vrai bon album qui fait plus que confirmer le premier EP du groupe

TELEVISION Marquee Moon _ 1977 Elektra
Cela faisait un moment que je voulais tester ce groupe de Post-Punk des 70's, la crainte d'être déçu m'avait alors empêché d'y succomber. Et puis à force d'écoutes au hasard sur YouTube, j'ai découvert que j'aimais vraiment les morceaux d'eux que j'entendais, il n'en fallait pas plus pour franchir le pas.
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 404
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 17 oct. 2020, 13:03

Napalm Death : Order of the L€€ch. Un disque de Grind Death pur, remonté, direct et sans fioritures. Il lui manque peut-être la tentative expérimentale qui ferait qu’on s’en souvienne comme des suivants. On va dire que cette absence est justement ce qui le distingue.

Verthebral : Abysmal Decay. Venu du Paraguay (autant dire de nulle part, mais quand même d’Amérique du Sud ce qui n’est pas anodin pour un fan d’extrême), ça nous balance du Death méchant à la Morbid Angel période “A” (avec des traits de Deicide ou Hate Eternal), avec des riffs et une production étonnante qui reconstitue à s’y méprendre le son du Morrissound de l’époque. Il ressemble assez au nouveau Skeletal Remains.

Kronos : Colossal Titan Strife. L’un des meilleurs albums Français de Death Metal, encore aujourd’hui, qui avait été sacré album de l’année sur feu Violent Solutions. Très violent et parfois déjanté, car changeant volontiers le tempo ou la durée des titres grâce à une technique très maîtrisée à tous les postes, il fait partie de mes disques repères pour ne pas perdre le nord au milieu du flot constant des “nouvelles sensations” du brutal qu’on nous sert chaque mois.

Depeche Mode : Spirits in the Forest DVD. Je n’étais pas allé à cette tournée et ça fait un petit moment que je repoussais le visionnage de la partie vidéo (encore Berlin !). La machine se montre toujours aussi énorme et est une fois encore remarquablement mise en valeur par le montage d’Anton Corbijn et son goût des détails. Je ne vais pas vous expliquer un concert de DM. Gahan, transporté par le taz’ qu’on le voit très clairement prendre avant de monter sur scène, montre à nouveau une énergie et un charisme surhumains (...), parfois légèrement excessif - voir comment ça se passe avec Christian Eigner au début. Même Gore, se lâche un poil sur ses parties. Après un début Electro-Rock axé sur deux albums précis et laissant une portion congrue au dernier, la programmation met le cap vers les classiques. On observe quand même qu’ils se forcent pour redonner certains d’entre eux qui ne correspondent plus à leur état d’esprit actuel, au premier chef “Enjoy the Silence” qui est de plus en plus défiguré à chaque tournée. La rare, sobre et touchante reprise de “Heroes” fait mouche, comme l’ensemble du show qui vous replonge dans de bonnes sensations même devant écran. Cela fait beaucoup de bien, en cette période.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 404
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 20 oct. 2020, 11:54

Haemorrhage : Haematology II. Cette compile de minis et splits est aussi intéressante que le premier volume. On y retrouve des inédits, des versions pêchues de titres aussi présents sur albums, pas mal de reprises, et des commentaires. Comme avec Napalm, ça illustre une certaine culture de la passion qui fait vivre la scène souterraine.

Spectrum of Delusion : Esoteric Entity ; Neoconception. Ce jeune groupe Néerlandais pratique un Death technique classique avec des parties complexes à la basse, à la manière de Beyond Creation et des groupes Québécois qui gravitent autour. On pense aussi à Death et Cynic comme plus vieilles références. Il y a du saxo dans le premier album et du concept dans le second (ce qui ne surprendra personne). J’avais besoin de produit frais dans ce style dont je suis friand.

The Klinik : Face to Face + Fever. Toujours pareil, avec des compositions légèrement plus audacieuses et meilleures encore. Ce n’est pas trop une EBM de soirée mais comme c’est banni du programme pour un moment, on peut savourer justement cette exploration d’un terrain inattendu pour le genre, revenant un peu aux racines Indus, ralentie et maniant d’autres bibelots.

Trepalium : From the Ground. Nouveau retour des Poitevins après une longue pause et avec un nouveau chanteur, déjà croisé dans God Damn ou Psygnosis. Les titres sont courts mais très efficaces, dans le style sudiste et chaloupé que l’on attend du groupe.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."


Revenir vers « Discussions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités

cron

Who Is Online

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités

Birthday

Aucun membre ne fête son anniversaire aujourd’hui.

Contact Us