• metalnews.fr

Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Pour tous les débats et discussions autour de la musique...
Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 15 sept. 2022, 22:56

Slayer : Live Undead - Hauting the Chapel. Un live bidon et un mini par un groupe de débutants énervés. Mais on dirait qu’ils veulent faire un truc plus intense que le Heavy de leurs débuts, et c’est clair que les nouveaux titres sont d’une agressivité et d’une intensité rarement touchée. On va suivre avec attention.

Blackbraid : I. Pour une fois je vais vous parler de Black Metal, sur les conseils d’un ami. C’est le projet solo d’un indigène Américain. Son Black Folk sobre et enraciné pourrait très bien passer pour du Scandinave, à l’aveugle. Les intitulés et les illustrations révèlent beaucoup plus clairement d’où ça vient. L’originalité vient de cette inspiration plutôt que de la musique elle-même. Je ne saurais dire si c’est simplement du bon Black sympa ou si c’est carrément génial, mais ça passait très bien après une longue période sans toucher à ce genre.

Obituary : Left to Die. Un mini qui suffirait à illustrer la traversée du désert de cette période. Deux des membres sont morts depuis.

Lisa Gerrard & Marcello de Francisci : Exaudia. Cette seconde collaboration après la copie bâclée de 2010 est, heureusement, aboutie comme un véritable album avec des titres de durée convenable. Hélas, le contenu oscille entre la parodie de “Gladiator” et des passages dévitalisés bons pour faire la bande-son d’une salle de petit déjeuner dans un hôtel spa. On préférera le précédent disque, dans une discographie solo profuse mais irrégulière.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 20 sept. 2022, 18:01

The Young Gods Play Terry Riley In C. Les trois suisses renouent avec leur part la plus expérimentale en reprenant la création la plus connue du compositeur classique contemporain minimal susnommé. Plutôt que l’épisode Kurt Weil, on est très près d’”Artificial Clouds” par cette musique purement instrumentale et minimale, servie en neuf boucles croisées et enchaînées avec un son hyper raffiné. On l’aborde très facilement à la première écoute, mais il en faudra encore beaucoup pour capter tous les détails. Ce n’est pas fait pour tous leurs fans. Mais ce travail nourrit sous des angles complètement différents des albums chantés, la vieille face Industrielle du groupe et la face Progressive Floydienne plus récente et plus appréciée. Quelle carrière ! Et ce n’est pas fini.

Les deux albums de Galvanizer. Ce jeune groupe Finlandais s’est engouffré dans le Goregrind pas marrant, qui n’est plus si encombré qu’à d’autres époques. Le premier essai fait bien General Surgery, lourd et rattachable à la scène du Sunlight, le second un peu plus mélodique penche beaucoup plus vers le grand vieux Carcass et Haemorrhage malgré un seul ton de growl. En tout cas, c’est pour moi.

Miscreance : Convergence. Du Death Thrash Technique Italien de bonne facture. Cela rappelle beaucoup de vieux groupes de chez eux : Gory Blister et Illogicist. Si vous aimez Death période “Individual…”, Atheist, Pestilence, Necrophagist, Believer, Coprofago, Vektor, Sadus, Martyr (du Québec)… allez voir.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 23 sept. 2022, 14:22

Bloodbath : Survival of the Sickest. On n’attend pas du sixième album studio de Bloodbath de repousser les limites de l’expérimentation. Mais après plusieurs écoutes j’en viens à trouver que c’est le meilleur depuis l’arrivée de Nick Holmes.

Grip Inc. : Les trois premiers. Ce Post-Thrash au personnel prestigieux offrait une sortie à des mouvements en perte de vitesse en leur donnant une dimension plus expérimentale justement, conçue plus pour le cerveau que le pogo. Si le répertoire reste relativement court en raison des aléas de carrière de Dave Lombardo, sa qualité indéniable en a fait un classique dont l’originalité se sent encore mieux de nos jours. Au point que je me demande si des jeunes fans du Thrash revival seraient capables d’apprécier. Du reste moi-même j’aurais préféré un matériel plus agressif et plus chargé d’émotion, un peu comme Coroner avait su le faire en seconde partie de carrière. “Solidify” fendait un peu l’armure, justement.

Dive : Scraping Tokyo 95. Un live un peu moins physique que ses performances actuelles. Il y a une autoreprise de Klinik, mais aussi de Joy Division et Suicide.

The Sisters of Mercy : les faces b et rebuts de studio mises en bonus de la réédition de “First and Last and Always”. Cette période est tellement essentielle que ces chutes aussi sont précieuses.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 26 sept. 2022, 23:12

The Young Gods : Peel Sessions 12 10 88 BBC Radio 1. Ce ne sont que quatre vieux titres en live radio, mais pour l’histoire c’est symboliquement important. Et puis le temps d’un quart d’heure, la magie d’un concert des jeunes dieux parvient à opérer.

Machine Head : Of Kingdom and Crown. Deuxième analyse : pour une énième rédemption, Robb Flynn s’est particulièrement bien entouré pour un grand retour en arrière, l’expérimentation se portant sur le format de l’album concept rempli près du bord, son premier. Renouer prudemment avec le style de “The Blackening” me remet donc dans la situation de cette époque où, en désaccord avec une critique unanime et tout un nouveau public plus jeune que le groupe s’est alors conquis, je trouvais ce prétendu chef-d’oeuvre décennal pourri de longueurs mal emmanchées. En 2022, cette resucée généreuse est clairement meilleure que la catastrophe industrielle nommée “Catharsis” mais mériterait d’être largement élaguée sur la première moitié tant il est long d’attendre les derniers morceaux pour que ça se durcisse enfin un peu.

Kalisia : Cybion. Je suis enfin arrivé à écouter jusqu’au bout ce monument un peu trop chargé pour mon pauvre cerveau. Il est impossible de ne pas trouver dedans deux ou trois passages qui vous feront lever la tête. Mais c’est simplement normal vu le nombre de plans qui s’enchaînent continuellement, et ça ne saurait emporter l’adhésion à l’ensemble malgré la performance de composition et d’interprétation. Cette quasi exhaustivité des styles empruntés est un pari de (très) bon musicien plutôt que l’expression d’une sensibilité réelle, trop dispersée pour être saisissable. Je suis certes ingrat car c’est sans doute le combo de Metal de mon coin le plus connu au monde, avant Mutiilation. Mais je ne dois pas être un authentique fan de Metal extrême progressif, je l’admets.

Le concert de Suicidal Angels à l’Alcatraz. Vus en vrai y’a dix ans, ils ont grandi sans dévier. Ce n’est pas original, mais ce côté sérieux et efficace fait du bien par rapport à tout ce Thrash Revival qui est toujours à la blague. Le fan de Metal sait depuis longtemps que le Grec, c’est du solide et ça ne plaisante pas.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 739
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 28 sept. 2022, 14:52

MEGADETH _ Youthanasia : "ouais c'est le sous-Black Album de METALLICA, gna gna gni gna gna gna"...mais j'en ai rien à faire je vous dis que j'aime beaucoup cet album car il a beaucoup tourné à sa sortie et qu'il a conditionné pas mal de choses dans mes goûts musicaux et celui que je suis aujourd'hui.

QUEEN _ News Of The World : je préfère définitivement les 2 premiers albums mais celui-ci renferment encore quelques titres bien rentre dedans sans oublier les ultra-tubes présents... bref, il fait partie de ma discothèque QUEEN avec une écoute plaisante régulière.
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 30 sept. 2022, 23:23

The Sisters of Mercy : BBC Sessions 1982-1984. Les trois sessions dont la réédition a été finalement plus importante que prévue au départ, et heureusement. Le son est quasi-parfait même pour maintenant, c’est incroyable. Il y a un peu d’inédit en studio ce qui est toujours précieux à prendre, et on redécouvre peu ou prou tous les autres titres. Les traces officielles des Sisters en live sont si rares, ç’aurait été scandaleux de ne pas publier ces extraits.

Type-O-Negative : Life is Killing Me, Dead Again. Je fais exprès de reprendre des disques que je connais moins. Peter Steele avait fondé l’un des groupes les plus originaux de la scène, encore admiré douze ans après, inimitable en plus d’être improbable au vu de son parcours antérieur avec Carnivore. Il a réussi à donner une certaine cohérence, unique, entre l’humour noir, la mélancolie profonde et l’inspiration de vieux classiques assez éloignés les uns des autres. Je dois avouer que ses blagues et sa grivoiserie crue ne me gênent pas tellement, mais je regrette qu’il n’aie pas encore plus exprimé son côté déprimé. Et pour les survivants, il est bien dommage qu’un claviériste comme Josh Silver ait arrêté la musique après cette fin dramatique.

Slayer : Hell Awaits. Une intro légendaire et un album qui l’est autant. Peu de groupes osent radicaliser leur musique alors que c’est généralement très payant. C’est à la fois plus Heavy et plus Punk-HC. On connaît par cœur même les titres jamais repris en concert, les riffs sont garantis inusables, Lombardo est impressionnant. Puis j’aime bien entendre la basse même quand elle ne fait que suivre.

Et diverses nouveautés des derniers mois en Death Metal. Le style se porte vraiment bien. Je trouve que Morbid Angel et Gorguts sont actuellement des influences dominantes parmi les groupes qui déboulent, comme Death ou Entombed le furent il y a quelques années. Par contre, l’abus de réverbe est une épidémie agaçante. Tout ça passera sans doute d’ici une paire d’années.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 04 oct. 2022, 22:23

Dive : Snakedressed. Un classique de sa discographie, très facile à avaler d’un coup comme à savourer morceau par morceau. Bon, c’est oppressé et froid, mais ça n’empêche pas de varier largement les sensations et de nous faire danser régulièrement.

Obituary : Darkest Day. Cette période chez Candlelight reste la pire. Il n’y a aucune inspiration, c’est mollasson et interminable. Ils ont bien fait de se contenter de tourner sans enregistrer pendant cinq ans après.

Les deux albums de White Stones. Ils ne sont pas bien longs mais agréables. Le second s’émancipe un peu plus franchement de l’ombre d’Opeth. Il faut juste pousser le volume pour bien en profiter.

Chrome Corpse. A Seattle on a délaissé le Grunge au profit de l’Electro old-school. On n’a que faire non plus de l’influente scène de la voisine Vancouver. Ces jeunes ont embauché un chanteur Français (!!!) et ressuscitent fièrement l’EBM-New Beat belge des grandes années. La similitude avec l’original est remarquable. Au moins dans la manière de sonner. Car Chrome Corps(e) se montre emblématique de ce renouveau de l’EBM issu des clubs techno où l’on veut revenir aux plus profondes origines : tous les morceaux sont écrits comme de la tek, conçus pour danser, avec toujours le même tempo quasiment (à part sur le premier album, beaucoup plus Indus bruitiste). Ce n’est pas un détail, et c’est même une faiblesse au final. L’efficacité est trop privilégiée, là où les grands vieux classiques et les formations plus originales des années 80 tentaient des expérimentations et variaient beaucoup plus le tempo. Même si un set ou un concert d’EBM est physique (comme tant d’autres styles…), leurs albums étaient construits et ambitieux. Certes c’est bien qu’en 2022 on maintienne avec passion la flamme d’un genre qui avait failli mourir un jour. Mais toute cette jeune génération hybride qui fait de l’EBM au format Techno a fait plutôt régresser le style, ce faisant.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 10 oct. 2022, 12:37

Die Klute : Planet Fear. Le supergroupe de Jürgen Engler, Claus Larsen et Dino Cazares m’a fait illusion au début mais vieillit mal au-delà d’une jaquette moche. L’EBM traditionnelle et rentre-dedans est clairement dans le style de Klutae, le second projet de Larsen, c’est clairement lui qui ressort de fait comme le meneur du plan. Les vocaux sont filtrés inutilement et c’est agaçant, les guitares sonnent exprès mal et faiblardes, loin de celle des Krupps et à plusieurs parsecs de celle de Fear Factory. Il faut s’accrocher aux compos pour prendre un peu son pied. Avec une autre production cela aurait déjà été meilleur, mais sur le fond la seule transgression créatrice est une reprise de Public Enemy.

Depeche Mode de la seconde moitié des années 80. L’évolution du groupe est l’un des trucs les plus fascinants de cette époque, pourtant riche. Et je me suis rendu compte adulte combien cela m’avait marqué gamin. L’actualité nous annonce un nouvel album au printemps et une tournée en suivant malgré le décès d’Andrew Fletcher. Il est heureux que le spectacle continue encore un peu.

Les deux albums de Galvanizer. Les débutants doués ne sont plus légion dans le Death Goregrind. Cela ne révolutionne pas le genre mais ça le perpétue impeccablement, entre la lourdeur de General Surgery, le rythme relâché de Haemorrhage et du Death n’ Roll suédois, et le sens mélodique privilégié par Carcass.

Cruz : Confines de la Cordura. Du Death à la Suédoise fétichiste de la HM-2, d’une féroce agressivité tout de même, venu de Barcelone. Y’a du Bolt Thrower aussi dans les rares plans plus lents. Le growl utilise tantôt le castillan tantôt le catalan, c’est la seule originalité. Mais les fans du style devraient y jeter une oreille, je trouve que ça sort du lot.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 739
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 12 oct. 2022, 09:40

RHYTHM JUNKIES _ Rhythm Junkies : tombé totalement par hasard sur ce groupe et cet album et je suis resté scotché dessus. Ce mélange de Doom, de Power américain. Cela semble être unique album, et autoproduit de surcroit, de ce groupe qui semble venir d'Allemagne.

URIAH HEEP _ Salisbury : réécoute de ce chef-d’œuvre à la faveur d'un achat de la version CD originale c'est à dire sans remaster et titres bonus. On sent bien que le remaster a été très bien réalisé du coup mais je garde définitivement la version sans bonus.

IRON MAIDEN _ Seventh Son Of A Seventh Son : inutile de dire pourquoi j'écoute cet album... chef-d’œuvre intemporel et puis c'est tout ! Le remaster ajoute juste ce qu'il faut de contemporain dans les sonorités par rapport à l'original

IRON MAIDEN _ Brave New World : inutile de dire pourquoi j'écoute cet album... chef-d’œuvre intemporel et puis c'est tout !
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 13 oct. 2022, 21:27

Criminal Element : Abuse of Power. On tient la bonne surprise de l’année ! Le tacot ramolli et cahotant de Vince Matthews est redevenu un char d’assaut ! Avec Kevin Talley, l’artillerie est redoutable et les musiciens de Fetal Decay (groupe Russe…) y ont mis dix fois plus de pêche que les précédents intérimaires. On retrouve le CE qu’on aimait, qui talonne Dying Fetus sur ses brisées, avec une touche plus HC Metal, des réminiscences mélodiques du vieux Heavy voire de petits effets hors des cadres. Cela peut finir en play-offs…

Les vieux albums de Sceptic, du Death technique de Pologne des années 2000 qui tente un retour. Cela s’adressait aux fans d’Atheist, Quo Vadis, Pestilence, Death, Loudblast et Coroner (repris avec dévotion). Ce n’est pas très original et ça n’avait presque pas progressé au fil des disques, mais c’est à rebours des clichés sur la - riche - scène polonaise. Pour l’anecdote, le chanteur était un athlète professionnel de niveau international et certains membres s’étaient retrouvés dans Atrophia Red Sun, qui avait un style assez voisin.

Grand Cadaver : Into the Maw of Death + Madness Comes. Ce projet parallèle rassemblant Mikael Stanne et d’autres gens passés aussi par Dark Tranquillity, Katatonia et divers groupes Suédois est resté assez inaperçu, à tort. Je ne l’avais jamais entendu growler comme ça. Le son est typé HM-2 mais sans excès (sans ça je ne supporterais pas). Il risque de pas mal tourner.

Armaggedon Dildos : Homicidal Dolls. C’est l’un des noms les plus connus de l’EBM des années 90, typique de cette époque où le genre expérimentait des cageots entiers de samples divers et variés sur des beats martiaux et dansants en vue de se renouveler. Le résultat était souvent trop dispersé pour bien vieillir.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Arioch91
Messages : 21
Inscription : 21 oct. 2019, 15:58

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Arioch91 » 17 oct. 2022, 07:49

Voici les albums qui reviennent régulièrement chez moi :

- Sigh - Shiki (2022)
Ces japonais sont terribles !

- An Abstract Illusion - Woe (2022)
Et j'en dis autant pour ces scandinaves qui mélangent Black, Death avec du Metal ou Rock progressif. Parfois, on pense à Yes ou Pink Floyd alors que l'instant d'avant, on se prenait un méga coup de déflagration sonore !

- Blind Illusion - Wrath of the Gods (2022)
Même si le dernier Arsena m'a bien botté, je dois dire que c'est le dernier Blind Illusion qui l'emporte pour moi cette année en matière de Thrash.

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 18 oct. 2022, 13:43

Dive : True Lies. Certains trouvent que c’est un album faible. D’autres soutiennent au contraire qu’il est un peu plus accrocheur que les autres. En tout cas il n’y avait aucune variation de style ce qui ne faisait pas problème. Les deux camps ont une part de vrai et on pourrait simplement dire qu’il y a quelques bons titres et d’autres qui n’apportaient rien à un propos déjà bien défini.

Slayer : Reign in Blood. Que dire d’original…? J’imagine l’impact que ça a pu créer quand il est arrivé, il n’a presque rien perdu de sa singularité née d’un recours encore plus franc au HC. Concision, agressivité, exigence, densité… La leçon donnée est on ne peut plus valable de nos jours. Le format album sous les 30 minutes est depuis devenu légendaire.

Le concert de Death Angel à l'Alcatraz. Excellente transition. La cousinade Philippine bouge moins qu’il y a dix ans, mais l’expérience gagnée en tant que musiciens compense gravement et découpe tout avec une précision féroce. Mark Osegueda n’a rien perdu de sa puissance vocale malgré tout ce qu’il s’est mis, la nature est injuste.

Strigoï : Viscera. Je coche : “cet album est conforme à mes attentes”. Dans la droite continuité du précédent, en mieux encore, alternant titres Crusty rapides avec du Death lent, obscur et très vicieux comme un grand guitariste sait le faire. Il va repasser régulièrement pour me donner toutes ses finesses, c’est clair.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Arioch91
Messages : 21
Inscription : 21 oct. 2019, 15:58

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Arioch91 » 19 oct. 2022, 20:13

RBD a écrit :Slayer : Reign in Blood. Que dire d’original…? J’imagine l’impact que ça a pu créer quand il est arrivé, il n’a presque rien perdu de sa singularité née d’un recours encore plus franc au HC. Concision, agressivité, exigence, densité… La leçon donnée est on ne peut plus valable de nos jours. Le format album sous les 30 minutes est depuis devenu légendaire.


Je l'ai acheté à sa sortie et j'avoue être difficilement rentré dedans au début. Ca faisait peu de temps que j'écoutais du Thrash, aussi quand tu as un machin comme ça qui t'envoie non stop une déflagration sonore à Vitesse grand V, ça secoue et on se demande dans quoi on a mis les pieds.

Bien sûr, au fil des écoutes, Reign in Blood est devenu un de mes incontournables. Je l'ai encore écouté avant hier :D

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 739
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 22 oct. 2022, 09:17

NAPALM DEATH _ Harmony Corruption : Inutile de les présenter, cet album arrive dans mes préférés avec Utopia Banished
URIAH HEEP _ The Magician's Birthday : que dire de cet album magistral, du psychédélisme qui ne va pas trop loin non plus, cela reste très abordable, vraiment le début de carrière de ce groupe est imparable pour moi.
AC/DC _ '74 Jailbreak : j'aime toutes les périodes de ce groupe, mais ce "You Ain't Got A Hold On Me" aux relents mélodiques ou le plus direct "Show Business" sont à tomber pour moi, bref j'adore ce groupe !
OMNIUM GATHERUM _ The Burning Cold : efficacité, je pensais que ce serait moins Death pour le coup, j'avoue que je découvre ce groupe dont je vois passer le nom très régulièrement. Bon je n'arrive pas à tenir sur tout un album mais il faut reconnaitre l'efficacité
ONIRICOUS _ La Maldición : Là par contre, c'est du bon. Le Death Metal de ces espagnols va parler aux amateurs de PESTILENCE peut-être ou de DEATH même. Un EP très direct !
BAEST _ Danse Macabre : "à la DISMEMBER, BLOODBATH ou MORBID ANGEL"... bon c'est efficace c'est sûr mais je n'arrive pas à rentrer dedans je ne sais pas pourquoi... du coup je passe mon tour pour ces Danois.
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 24 oct. 2022, 12:54

Misery Index : Complete Control. Je regrette un peu d’avoir dû renoncer à les revoir cet été, mais c’est encore un très bon disque. Il n’est pas long mais c’est à la fois agressif et expressif, raffiné, épique et beaucoup plus riche que le carnage sans pitié des commencements. Et puis bien sûr, il y a plein de références politico-philo-littéraires comme toujours (même une citation de Deleuze en exergue).

Revulsion. J’aime bien ce Death mid-tempo un peu crade et sans fioritures venu de Finlande, intemporel. Ce n’est pas un chef-d'œuvre, mais c’est bien.

The Sisters of Mercy : Floodland. J’avais eu plus de difficulté à rentrer dans cet album prenant un virage symphonique après un Rock si marqué. Mais sur la durée ce disque en forme de revanche sur les déserteurs révèle son élégance absolue, hors du temps, sa profondeur qui tient en partie à des textes d’une poésie esthétique raffinée et personnelle, comme peu y parviennent.

Neuraxis : Imagery. Le premier album de ce groupe Québécois (mais plutôt anglo’) que j’avais découvert grâce à VS et qui a pesé dans mon intérêt pour un Death technique mais suffisamment bourrin encore, car c’est exactement la ligne qu’ils suivirent. Encore que ce début soit typiquement un premier essai encore vert mais cohérent et d’un talent certain pour des commençants.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 29 oct. 2022, 14:10

Obituary : Inked in Blood. Conçu après une certaine durée à tourner exclusivement et des changements de personnel, il témoigne d'une amélioration réelle et inespérée. Le groupe retrouve un peu de vigueur et les compos un peu d’inspiration, qui lui permettent de garder un minimum l'attention malgré sa longueur. Les deux autoreprises bonus du premier album confirment à la fois le regain et la distance qui restait.

DRP : Electro Brain 586. Voilà de l’EBM venue du Japon en 1990, mélangeant la tradition Européenne avec une teinte plus Electro-Indus à l’Américaine. Et c'est pas mauvais du tout, dommage que ce soit certainement introuvable maintenant.

Les albums de Grand Cadaver et Strigoï. Quand des vieux pontes respectés se remettent au Death sombre chacun à sa manière, ça fait mal.

Die Robo Sapiens : Robo Sapien Race. Pas de tromperie sur le produit : ce projet parallèle des Krupps se proposait de revenir à une EBM traditionnelle, sans guitares, en la tirant vers l’Electro Pop et spécialement l’héritage de Kraftwerk. C’est exactement ça. Ces dix titres tout en allemand prolongent, en fait, une facette de l’album de redémarrage d’il y a dix ans (y’a d’ailleurs une autoreprise qui en provient) et j’ai du mal à comprendre pourquoi ils se sont interdits de publier ce disque sous leur blason normal : l’album de 2016 qui revenait à la musique Industrielle la plus pure qu’ils n’avaient plus touchés depuis 1981 (!) était sorti sous leur nom et l’écart était incomparablement plus large ! Enfin, on prend toujours ce qui est bon, surtout que je suis un peu frustré par la direction majoritaire de la jeune génération.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 02 nov. 2022, 23:11

Dive : Lies in Your Eyes. Un mini pour renouer un peu avec un son plus dur, plus originel, malgré l’adoption définitive de vocaux peu chargés.

Dive / Kirlian Camera : Obsession. Ce split offre des reprises réciproques et une en commun de la BO d’un vieux navet des années 80. Il aurait été optimal de faire des titres originaux ensemble en plus, l’écart entre les deux laissant tout de même assez de compatibilité pour que ça puisse fonctionner… ou au moins pour essayer.

The Chameleons : Edge Sessions (Live from The Edge). La réunion de deux membres historiques du groupe après bien des années et des décès, à la sortie de la vague de covid du printemps 2021, s’est ainsi concrétisée. Ce live studio se ressent de l’enthousiasme contenu typique des gros timides comme l’est Mark Burgess. Le son clinquant comme jamais, en revenant à l’idée qu’en avait Colin Richardson mais avec des moyens actuels.

Morgue : Lowest Depths of Misery + Doors of No Return. C’est vrai que l’album initial se trouve notablement transformé. Il perd sa dimension Noisy et mid-tempo au profit d’un DeathGrind ultrabrutal encore plus pur, compact et direct, plus proche du Morgue old-school.

The Young Gods Play Terry Riley in C. C’est de la musique cérébrale mais très digeste. L’idée n’est pas de le posséder par cœur, mais de s’immerger dedans pendant presque une heure, d’une traite ce que je fais rarement avec des disques plus classiques. C’est vraiment un groupe à part, avec des références peu communes, et qui en fait ce qui leur plaît.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 06 nov. 2022, 17:16

Psycroptic : Divine Council. Bâm ! Quelle divine surprise ! Les Tasmaniens touchent un niveau d’agressivité continue assez inédit, qui transcende les compos sans dévier en rien de leur style bien balisée. Les quatre premiers mettent une fessée particulièrement inattendue avant que l’on revienne à un niveau de densité plus proche des précédents albums, sans compter la réapparition du second titre du single sur lequel on restait. Le meilleur disque depuis l’arrivée de Peppiatt soit plus de seize ans ; ce qui constitue une sacrée bonne farce de la part d’un combo dont on croyait avoir pris définitivement la mesure après x publications et tournées à travers l’Europe.

Fixmer/ Mc Carthy : Between the Devil… Conçu alors que l’EBM paraissait en soins palliatifs, ce disque y mêlant de la techno a contribué à montrer la voie de la renaissance. D’autant que la notoriété du chanteur le plus emblématique du style et du DJ Français ont attiré l’attention. Pourtant, ils avaient conservé l’idée d’un format album, d’une musique aux tempos variés et pas uniquement faite pour danser.

Bloodbath : Bloodbath over Bloodstock. Le live principal laisse une impression très mitigée : plein soleil d’après-midi en festival, Akerfeldt drôle mais peu engagé (il allait renier le Death Metal quelques mois après), son global faiblard, public quasi inaudible… Les extraits du Party San 2008 sont bien meilleurs à tout point de vue, il fallait inverser.

Vacuous : Dreams of Dysphoria. Premier album d’un groupe Londonien qui plaira à tous les fans de Taphos, Undergang, Phrenelith, Dead Congregation…
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 14 nov. 2022, 21:15

Depeche Mode : Les deux derniers albums avec Alan Wilder. Les fans identifieront tout de suite… Ces deux extraordinaires chefs-d'œuvre parfaitement en phase avec leur époque ont emmené le groupe très loin de son nid. Il ne pouvait plus y revenir, et a failli même en mourir - et pas seulement au sens imagé. L’investissement énorme qu’a mis Wilder dans cette métamorphose historique méritait sans doute plus de reconnaissance interne, et le pourrissement des âmes causé par ce succès inhumain justifiait sans doute aussi à lui seul qu’on veuille s’enfuir pour garder une chance de vivre. Reste la musique, éternelle.

Slayer : South of Heaven. Parfois critiqué pour avoir ralenti le tempo, je trouve qu’au contraire il réussit à enchaîner après un sommet, en évitant habilement une tentative vaine de refaire la même. C’est ainsi qu’il est devenu lui aussi un classique. Certains titres auraient mérité de plus tourner en setlist aux côtés des deux extraits incontournables.

Liaisons Dangereuses. Je suis vraiment content d’avoir pu mettre la main un jour sur ce classique fondateur de l’EBM, un peu moins viril globalement que mon type idéal mais d’une finesse très appréciable dans ses arrangements pour l’époque, alternant titres dansants (dont un mégatube du genre) et d’autres moins directs, le tout essentiellement dans un français langue étrangère d’excellente facture non seulement dans sa qualité formelle mais surtout par des textes assez poétiques qui créent une certaine poésie de l’ensemble.

Obituary : Ten Thousand Ways to Die. Ce ne sont pas tellement les deux inédits studios que le live en bonus qui est intéressant. Bien old-school, il permet de redécouvrir quelques vieux titres habituellement rares en concert, aux côtés d’incontournables. Cela rappelait que le groupe était resté d’un niveau constant dans cet exercice.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 739
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 16 nov. 2022, 09:08

TIAMAT _ Prey : Loin d'être le meilleur mais des titres comme "Cain" ou "Wings Of Heaven" fonctionnent toujours
MOURNING BELOVETH _ The Sullen Sulcus : Excellent groupe, excellent album, cela faisait un moment que je n'avais plus mis une galette de ce groupe, cela fait du bien.
PROFANAL _ Black Chaos : Du Death Metal, je ne connaissais pas ce groupe, je suis tombé sur cet album par hasard, excellente découverte, malheureusement ils ont splitté il y a quelques temps mais les amateurs de DISMEMBER, NIRVANA 2000 ou ENTOMBED peuvent se pencher sur ces Italiens sans réserve.
WHISPERING SONS _ Several Others : Ce Post-Punk est décidément de très bonne qualité, après l'excellent premier album, celui-ci me faisait un peu peur mais ils ont réussi à prolonger le goût exquis de leurs débuts.
SACRED REICH _ Ignorance : Au risque de me faire caillasser je ne connaissais pas vraiment ce groupe si ce n'est que c'était un très bon groupe qu'il fallait que je découvre. Ah ben j'ai bien fait, quelle boucherie cet album ! J'ai choisi celui-ci par opportunité, je vais me pencher sur le reste même si j'ai un a priori sur le reste par l'aspect Crossover qu'ils dégagent, on verra bien.
CIRITH UNGOL _ Forever Black : Je n'aime pas le chant sur les premiers albums mais celui-ci m'a de suite taper dans les oreilles, vraiment très bon, en espérant qu'ils continuent dans cette voix ( :D )
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 18 nov. 2022, 19:41

Fear Factory : Recoded. Aujourd’hui un album de remixes n’est plus avant-gardiste comme dans les années 90, et le dernier FF ne peut pas se comparer aux deux premiers. Ce retour à un exercice abandonné depuis longtemps veut surtout prouver que le groupe existe encore. L’indéfectible, l’increvable Rhys Fulber revient apporter des relectures proches de FLA comme jadis. Le DJ ex-métalleux Zardonic tente plusieurs mélanges plus Dubstep. D’autres invités assez connus dans leurs genres donnent des touches Gabber ou Electro-Indus généralistes. Si on est ouvert à l’exercice ça se laisse écouter, mais c’est limité par la qualité lambda du matériau de base.

7 Horns 7 Eyes : Throes of Absolution. Les changements de personnel ultérieurs ne permettront vraisemblablement pas qu’une suite soit donnée à ce premier album qui a désormais dix ans, malgré les annonces régulièrement lancées depuis. Illustré par Travis Smith, c’est un excellent disque de Death Doom Progressif sur les bords, massif et épique.

Fixmer & Mc Carthy : Into the Night. Sous un nom et un emballage sobre, le duo a viré vers une Electro-Pop gardant une pointe de Tek-EBM, de haut niveau. C’est un peu l’album de Nitzer Ebb dans ce style dont tout le monde rêvait dans un coin du cerveau. En plus c’est un disque copieux qui tient la qualité jusqu’au bout après un ou deux titres de transition au milieu. Par ailleurs, Fixmer va sortir un album incessamment.

Neuraxis : A Passage Into Forlorn. Attendre quatre ans pour un deuxième album n’était pas de bon augure mais les membres fondateurs étaient parvenus à recruter des nouveaux. Cet opus n’est pas bien long, presque plus un mini de 24 minutes, mais le groupe avait su profiter des difficultés pour passer à un autre niveau. Leur Death technique, un peu mélodique et néanmoins suffisamment agressif gagnait nettement en intensité.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 22 nov. 2022, 21:47

Criminal Element : Abuse of Power. L’une des bonnes surprises de 2022. Vince Matthews a retrouvé ensemble la pêche et l’inspiration. Le Deathcore old-school des grandes heures prend souvent cette fois des teintes Heavy, car c’est aussi un fan de Maiden qui s’assume mieux qu’avant.

Soft Kill : Canary Yellow. Je crois que la rupture est consommée avec un groupe que j’avais adoré découvrir il y a six ans. Ce nouvel album part définitivement vers un Rock Shoegaze avec des touches de Dream Pop, qui conserve certes une touche mélancolique et une guitare sèche toujours plus présente, mais qui n’a plus de saveur Gothique au meilleur sens du terme. Il y a des titres qui sont objectivement bons, mais les aspects non pertinents du précédent étaient donc annonciateurs, hélas… Tobias Grave écrit trop : dès qu’il a une chanson en tête il fait un single, dès qu’il fait un album il sort les démos un peu plus tard ! Cela fait longtemps que je n’ai pas eu cette sensation désagréable, empreinte d’amère déception. Hors Metal, ça n’a pas été une grande année.

Obituary : l’album éponyme. Son premier atout est la bonne production de Joe Cincotta, qui a su leur donner un son un peu plus léger (presque Stoner) tout en demeurant parfaitement Death Metal - et différent de ses autres productions. Le reste, c’est de l’efficace conformément à la sobriété annoncée dès l’emballage. C’est un peu le disque qu’ils cherchaient à faire depuis leur reformation… Il commence à remonter mais le groupe admet que c’est de plus en plus difficile au fil du temps, et paradoxalement depuis qu’ils ont espacé leurs sorties elles sont meilleures. Alors…

Dive : Behind the Sun. Le rythme d’activité baissait autour de cette période et cet album fut même le dernier avant une pause de treize ans. C’est là qu’il commença vraiment à ne plus charger sur la voix, tout en simplifiant son style vers des boucles efficaces mais peu novatrices et arrangées avec moins de soins. Heureusement, une pointe d’ambiance oppressante restait largement préservée pour bien différencier avec son autre projet Sonar.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 25 nov. 2022, 17:19

Die Robo Sapiens : Robo Sapien Race. J’aime bien cet exercice de style par des précurseurs de la scène. Il prend à contrepied l’évolution de la nouvelle scène EBM en offrant un authentique album enchaînant des titres aux tempos variés qui ne sont pas conçus uniquement pour faire danser à 130 BPM, et même un petit morceau de transition vers le milieu.

Disfuneral : Blood Red Tentacle. Les choix sont clairs : c’est du pur “Swedeath” venu de Lorraine, qui rend hommage et tribut à Dismember, Death Breath, Nihilist et Entombed des débuts, Carnage, etc, etc… La voie est encombrée mais ce premier essai est de bonne qualité.

Psycroptic : Divine Council. Il me régale. C’est le plus brutal depuis très longtemps et cela leur sied bien. On parle de Death Metal. Même les titres moins agressifs y gagnent.

Slayer : Seasons in the Abyss. Cet album sent toujours le soufre, il dégage quelque chose de très malsain y compris par sa manière d’en garder un petit peu sous le pied.

Les deux albums de Galvanizer. C’est une des bonnes découvertes de l’année. Il y a une progression intéressante et la pointe de Heavy du second va bien à leur Death Goregrind, comme chez Carcass en son temps.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 02 déc. 2022, 20:52

The Sisters of Mercy : Vision Thing. Le pli Hard Rock plus marqué de ce dernier album studio à ce jour lui vaut d’être mal aimé des gothiques, mais il a bien vieilli. C’est notamment grâce à sa production bien pesée et claire, et à la sobriété des effets choisis. Il est bien court, néanmoins.

The Interbeing : Icon of the Hopeless. C’est la continuité d’un certain courant après Mnemic, Soilwork, Devin Townsend, Sybreed… en version plus Indus Metalcore comme ils le revendiquent.

Le mini de Harvested. Pour se lancer, ce jeune groupe Canadien se range dans le sillage de bonnes influences comme Dying Fetus, Hate Eternal ou Deicide pour les vocaux. C’est prometteur.

Les deux albums de Morost. Discrètement, ça s’impose comme l’une des bonnes découvertes de cette année. Malgré sept années d’écart et des changements de personnel, ils ont conservé et amélioré un Death Progressif limite psyché qui évite les parties acoustiques et bannit les vocaux clairs.

Clan of Xymox : Peel Sessions. Ce ne sont que six titres en live radio, mais c’est une trace de plus sur la première période d’activité du groupe, chez 4AD, avec Anke Wolbert et Pieter Nooten. On y entend des morceaux aujourd’hui délaissés et l’ensemble sonne plus atmosphérique, moins chargé que la seconde incarnation de CoX. Cela devrait donc intéresser les nombreux fans qui sont restés bloqués sur cette période.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 739
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 06 déc. 2022, 14:22

SUPERIOR _ Behind : du bon Progressive Power Heavy Metal de la fin des années 90. Je connaissais déjà Ultima Ratio mais cet album là est bien plus dans la veine VANDEN PLAS que la suite.
HORSE LATITUDES _ Awakening : aujourd'hui avec le recul, ce Stoner Doom Metal est quand même bien marqué d'une époque mais les titres restent très intéressant tout de même. On y revient très peu régulièrement mais toujours avec plaisir quand même
VOLCANOVA _ Cosmic Bullshit : découvert en concert en première partie de THE VINTAGE CARAVAN et bien c'est tout aussi efficace sur disque que sur scène, vraiment du bon Stoner Hard Rock. Et le vinyl pourpre est magnifique en plus...
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 08 déc. 2022, 12:24

Die Krupps : Stahlwerksinfonie. Il ne faut jamais perdre de vue qu’ils ont commencé comme un groupe de pure musique industrielle. Cette triple impro’ sur la même trame basse et tempo est certes plus abordable que d’autres classiques fondateurs de cette époque, mais ils en font à jamais partie.

Neuraxis : Truth Beyond… Troisième album qui marquait une progression constante dans un parfait mélange de rapidité, agressivité, technicité, mélodie et gravité. Les vocaux sont assez variés l’air de rien. Il y a plusieurs invités et l’excellent Yannick Saint-Amand à la production (même si elle a un peu vieilli mais c’est son charme). Neuraxis est un plaisir de connaisseur.

Un parcours sélectif des achats de l’année qui s’achève. J’ai acheté beaucoup de choses par rapport à d’autres exercices, mais c’est parce que j’ai effectué un certain nombre de rattrapages de discographies entières comme un vieux Metalleux n’est plus censé en faire… ça prouve au moins que mes goûts sont toujours susceptibles d’évoluer et que je suis encore vivant. Par contre cela a été une année faible en nouveautés hors Metal, y’a pas grand’chose qui m’a emballé dans tous les autres rayons. Là, je redeviens presque l’étudiant qui n’achetait jamais d’autre musique !
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 12 déc. 2022, 00:17

Condemned : Desecrate the Vile. Du vrai Death brutal ultra basique tirant sur le Slam avec ces vocaux d'évier graisseux… On croirait vraiment que c'est fait par des orques ados pustuleux au fin fond des basses-fosses d'Angband ! C'est surtout l'évolution du groupe depuis ce point de départ banal qui est intéressante.

Grand Cadaver : Into the Maw of Death. J’y reviens souvent. Ce projet rassemblant des membres présents ou passés de Dark Tranquillity, Transport League, Mr Death, Tiamat, etc… reprend l’idée de leurs compatriotes de Bloodbath pour rendre hommage à Entombed, Dismember, Grave, Hypocrisy période premier chanteur, etc. La HM-2 est savamment dosée. C’est bien écrit. Et je crois que jamais Mikael Stanne n’avait opéré dans un terrain aussi extrême.

Suppression : The Sorrow of Soul Through Flesh. Pour un premier album long à concevoir ce n’est pas l’originalité qui fait son charme. Entre Death, Gorguts, Skeletal Remains et Pestilence ils n’ont pas du tout cherché à inventer quelque chose, mais ils ont si bien rendu hommage que cela peut toucher tous ceux qui ont aimé ces groupes. La question de savoir s’ils prendront des risques appartient à l’avenir.

The Sisters of Mercy : A Slight Case of Overbombing (Greatest Hits Vol 1). Cette compilation incomplète de singles clôture la discographie du mythe, depuis quasiment trente ans. Il y a de vraies raretés, des versions arrangées intéressantes, des collaborations prestigieuses et de purs doublons. Curieusement, je doute que ce soit le meilleur outil pour aborder le groupe car le titre est trompeur. Mais dans une discographie aussi courte, cela reste indispensable pour le peu que cela apporte.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 20 déc. 2022, 01:04

Dive : Underneath. Après une longue interruption due à la résurrection de ses projets partagés, Dirk Ivens relançait son plan solitaire. L’album reprenait le style classique d’Indus rythmique avec une production plus limpide que jamais et un chant un peu en retrait. C’est aussi le bon souvenir d’un concert dans une Barcelone bouillante à cause des tensions séparatistes.

Neuraxis : Trilateral Progression. Le meilleur album de leur carrière, clairement. C’est même un repère, un étalon. Un Death Metal technique mais suffisamment agressif, sobre et direct dans l’écriture mais plus raffiné dans l’arrangement des quelques effets. Ces derniers percutent d’autant mieux qu’il n’y en a pas des milliers.

Die Krupps : Volle Kraft Voraus ! Deuxième disque et déjà une très nette évolution, pour se joindre à la vague des fondateurs de l’EBM (embauchant même une collaboratrice de DAF) et proposer sa propre vision des choses, assez différente d’ailleurs de l’album qu’ils viennent de sortir plus de quarante ans après dans ce style sous un autre nom. Et c’est évidemment devenu assez vite un classique du style : tout en allemand éraillé, des synthés plus bruts qu’ailleurs, sur des rythmes binaires secs et des mélodies simples, et quelques effets totalement enracinés dans l’Industriel. L’ensemble a gagné au remix de 2008.

Le concert de Villagers of Ioannina City au Hellfest encore en ligne chez Arte. En fait je n’avais encore jamais écouté ce groupe Grec Stoner-Rock-Folk-Proggy pas vraiment Metal au sens strict du terme, alors même qu’ils ont percé rapidement. Ce n’est pas le genre de truc que j’écouterais assidûment en solitaire, mais c’est à la fois original et bien enraciné dans ses classiques totalement digérés, agréable et pertinent dans son style propre. C’est plutôt mérité d’avoir atteint si vite l’attention des amateurs.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 739
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 22 déc. 2022, 11:49

MEGADETH _ The World Needs A Hero : loin d'être le meilleur mais l'album passe pas trop mal de temps en temps, il y a quelques titres qui rappellent de bonnes choses.

DOLORIAN _ Dolorian : bon ce virage très ambiant me plait un peu moins mais il y a chez ce groupe cette capacité à proposer des choses qui font vibrer quand même. Je l'écoute moins que le premier album par exemple mais c'est toujours agréable à ressortir.

JIMMY PAGE & ROBERT PLANT _ No Quarter : Album qui a rythmé mon adolescence et pourtant je n'y ai jamais totalement accroché mais régulièrement j'y reviens comme si je devais me persuader que c'est un album fait pour moi et que j'attends juste le bon moment pour le savourer à sa juste valeur.
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 24 déc. 2022, 15:26

Slayer : Decade of Aggression. Ce live est un massacre aussi sauvage que méthodique. C’est encore plus terrible que les versions studios. Au fond, c’est la meilleure porte d’entrée sur les enfers, je veux dire pour aborder le groupe.

The Young Gods Play Terry Riley in C. Comme il est facile à écouter en faisant autre chose, je le ressors souvent depuis son arrivée. Après, c’est un exercice original à rapprocher des albums les plus expérimentaux que le groupe ne reprend jamais sur scène.

Condemned : Realms of the Ungodly. Il s’agit toujours de gros Death Metal de Néandertalien, mais sans rire il y a une grosse évolution. Et surtout ils avaient trouvé juste le ton qu’il fallait : très lourd mais sans s’envaser, pas de vulgarité dans les samples ou les paroles (si, y’en a !), la caisse claire suffisamment grave, des riffs simples mais bons, et même une paire de solos. Plus une jaquette inspirée de Jon Zig et un mastering impeccable par Scott Hull. Avec Unique Leader on est très méfiant, mais il y a parfois de bons trucs. Il faut du temps pour les apercevoir tant le catalogue est homogène et typé, c’est le problème.

Les premiers albums des Swans avant “Children of God”. J’ai lamentablement laissé passer Jarboe cette année, je risque de revoir les Swans la prochaine, et finalement je ne me suis jamais plongé à fond dans une œuvre qui a beaucoup influencé un nombre certain de vieux pensionnaires de ma discothèque. Et en fait c’est plus homogène que ce que je croyais, je mélangeais avec les évolutions postérieures.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 739
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 26 déc. 2022, 16:05

IRON MAIDEN _ A Matter Of Life And Death et Brave New World : 2 classiques pour moi, ces 2 albums sont vraiment excellents !
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 739
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 28 déc. 2022, 23:34

BLACK SABBATH _ Technical Ecstasy : sur les conseils de Rock Hard j'ai réécouté cet album que je n'ai pas trop apprécié à son achat il y a quelques années mais en fait il est vraiment sympa cet album, il y a une voix d'Ozzy qui, je pense, n'a jamais été aussi bonne, des parties de guitare que je n'avais pas remarqué à sa découverte, non, c'est pas un classique mais vraiment un très bon album que réhabilite grâce à l'article de Rock Hard. Merci !
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 29 déc. 2022, 14:40

Raunchy : Velvet Noise. Qu’est-ce que j’ai aimé ce disque quand il est sorti ! C’est l’un des très rares que j’ai en plusieurs versions. L’apparentement à Fear Factory, SYL, Sybreed ou Mnemic est transcendé par une écriture plus mélodique, un arrière-goût de Synthpop et surtout une inspiration peu commune pour des débutants. La réédition a une pochette inepte mais a des bonus intéressants - dont une reprise de Wham ! parfaitement de circonstance.

Insain : Spiritual Rebirth. L’unique longue durée de ce groupe Parisien de Death Metal aujourd’hui disparu. C’était une bonne tartinade de Death Brutal à l'américaine, passée par le studio Hertz où toute la scène Polonaise et Kronos étaient déjà venus.

Dive : Where Do We Go From Here ? Le dernier album en date. Au fond, l’Indus Rythmique offre des possibilités suffisamment vastes pour qu’on l’explore indéfiniment sans trop risquer de lasser l’auditoire intéressé, pour peu qu’on aie un minimum de talent. Cette fois il a mis les paroles, comme si on ne s’était pas aperçu qu’elles étaient rares et simples.

Condemned : His Divine Shadow. Après de profonds changements de personnel, le groupe a néanmoins encore progressé pour ce troisième disque qui attend encore un successeur presque six ans plus tard (le même délai le séparant du précédent il est vrai). Il y a un concept sur un Death brutal très orthodoxe, mais d’un niveau de composition supérieur à la moyenne des groupes de cette expérience. Et pourtant ce n'est pas un simple pastiche de tel ou tel classique plus connu. Ces Californiens valent le détour pour les amateurs du style.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 739
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 31 déc. 2022, 12:21

CELTIC FROS _ Monothéist, là aussi l'article de Rock Hard m'a donné envie de ressortir cet album qui est un incontournable pour moi.
RAINBOW _ Long Live Rock'n'Roll : un bon album, peut être le dernier de leur discographie que j'apprécie réellement.
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 02 janv. 2023, 14:51

Swans : Children of God et une promenade à travers la discographie jusqu’à la séparation de 97. À être lancé… Cette évolution rétrograde vers le Blues Néofolk et le Post-Rock a quelque chose de fascinant, même si je ne me suis jamais reconnu dedans.

Karmacipher : Necroracle. Ce trio Hong Kongais commençait comme un vrai clone d’Ulcerate, avec une bonne maîtrise instrumentale et un son quand même plus amateur (la batterie notamment). Une légère touche jazzy se sentait déjà - même si on restait fort loin d’un Chaos Echoes.

Les dix premières années de Depeche Mode sans Alan Wilder. Après un album sublime de noirceur désespérée avec l’overdose de David Gahan dans le décor, le trio survivant mettait déjà le cap vers une musique de salon, limite Lounge même si le Rock resterait définitivement mêlé à l’Electro Pop. La compilation de remixes rappelait bien que le groupe avait désormais atteint un statut de monument vivant.

Neuraxis : Live Progression. Ce live a été pris au moment optimal de leur carrière, curieusement à Québec et non à Montréal leur ville d’origine. Porté par son meilleur album et un nouveau chanteur parfaitement à l’aise, le groupe visitait aussi le passé plus lointain et de vieux titres gagnent à cette résurrection survitaminée et remarquablement produite pour un live (J-F Dagenais a certainement retouché en studio, mais peu importe).
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 06 janv. 2023, 12:42

Chat Pile : God’s Country. Je ne l’avais pas écouté attentivement quand il est arrivé avec fracas. Le fait est qu’il montre crânement que le Noise Rock Metal n’est pas prêt de mourir. J’ai vu un paquet de groupes dans ce genre sans en être vraiment fan, mais je peux affirmer que c’est un très bon disque qui transpire un besoin irrépressible d’exploser plutôt que le simple plaisir de perpétuer des codes appréciés.

The Foreign Resort : New Frontiers. Produit par John Fryer en personne, c’est un fort bon disque de Post-Punk New Wave aisément situable entre New Order, The Cure et dans une moindre mesure le U2 héroïque des débuts autant que le revival pour ce son un peu saturé sur les bords.

The Foreign Resort : Scattered & Buried. C’est un mini augmenté de remixes et versions alternatives. L’intérêt est moindre, à part constater une grande unité dans le style.

Insain : Enlightening the Unknown. Je crois qu’ils ont décidé de se séparer en cours de préparation d’un second album pour lassitude du style et raisons de santé, mais qu’ils ont quand même voulu finaliser et publier quand même les titres qui étaient prêts sur un format EP. C’est une belle tarte de Death brutal vieille école de remarquable qualité, un sans faute qui laisse de lourds regrets. Le plus triste c’est que depuis huit ans, je ne crois pas que les membres aient vraiment fait grand chose ailleurs. Les Parisiens qui lisent ont peut-être de meilleures infos.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 09 janv. 2023, 12:30

Slayer : Divine Intervention. Un nouveau batteur pour le dernier album généralement considéré comme la dernière vache sacrée de leur discographie. À part les fanatiques de David Lombardo, il y quelques critiques quant à une production très étouffée qui lui nuit effectivement. Particulièrement provocateur, il se distingue aussi par un rapprochement vers le HardCore notamment par quelques titres vraiment courts et un tempo souvent au pas de charge. Il met bien en valeur la précision de Paul Bostaph, même si sa frappe cherche moins les effets. Comme c’est l’album par lequel j’ai abordé Slayer, je lui conserve une tendresse certaine.

Contrarian : Only Time Will Tell. Le nouveau va bientôt arriver. C’est typiquement le groupe que je serais à deux doigts d’aimer, mais il manque un poil d’agressivité et il y a trop de solos progressifs jolis mais auxquels je ne trouve pas de saveur. On pense à Mithras, Nocturnus ou Augury, ou des Necrophagist/Atheist/Pestilence sous calmants.

The Foreign Resort : The Rabbit Hole et l’autre EP éponyme. Le premier regroupe reprises et singles récents hors album, le second est un poil plus intéressant. Dans cette scène, ils aiment bien ce format.

Die Krupps : Entering the Arena. L’album le moins connu de leur discographie. Après le départ de Ralf Dörper pour fonder Propaganda, Jürgen Engler et Tina Schnekenburger préparèrent un disque dans une veine proche, avec pour la première fois des vocaux en anglais. Cette New Wave un peu martiale sur les bords et Industrielle en fin d’album rappelle savoureusement cette époque sans être franchement l’un de ses meilleurs produits. Après ce troisième album dans trois styles différents, la marque Krupps entra par la suite dans une première longue hibernation (mais ce qui s’est passé pendant a beaucoup conditionné l'œuvre à venir…).
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 739
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 10 janv. 2023, 09:25

OBITUARY _ World Demise : un classique
THE CURE _ Wish : réédition 2LP pour les 30 ans de l'album, acquisition obligatoire pour cet album qui a bercé mon adolescence....
INFERNO _ Gnosis Kardias : Black Metal intense, noir et habité, le style que j'apprécie, cet album m'a demandé un peu plus de temps pour l'appréhender mais il est terrible !
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 13 janv. 2023, 12:23

Raunchy : Confusion Bay. Peut-être leur meilleur disque, parfait aboutissement du premier, et le dernier avec Lars Vognstrup au chant. C’est très voisin du Death de Götebörg ou d’un Paradise Lost sous extasy, et pourtant différent. Le goût pour le synthé est beaucoup plus poussé, utilisé comme un instrument soliste et pas juste pour mettre une couche de plus ou quelques effets.

Karmacipher : Le mini avec un nom en mandarin. Le profil jazzy, presque intimiste à peine entrevu sur les débuts se sent mieux sur ce gros quart d’heure quand même en pleine continuité d’Ulcerate.

Opeth : Orchid. Je reviens beaucoup moins à Opeth à mesure que s’accumulent les albums sans Metal. Et pourtant, ce premier disque par exemple était remarquablement composé pour des débutants. Il est épique avec tous ces riffs sur des titres touchant allègrement le quart d’heure chacun, extrême avec ce son abrasif un peu Black et ses gros growls hurlés parsemés de méandres acoustiques qui en faisait quelque chose d’assez original : il ne s’agissait plus de vagues intros à la guitare sèche.

The Foreign Resort : Outnumbered. La formule de ce dernier disque en date évolue à peine, vers une réinvention de Cure à la manière du revival avec une bonne louche de synthés à la manière d’un Xymox du siècle présent. Cela rend le propos plus abordable que d’autres groupes plus sombres ou écorchés qui existent sur la scène actuelle. Et au fond j’aime bien cette différence, ça me change… il était temps que je m’intéresse à ces Danois qui ont déjà une discographie largement fournie.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 16 janv. 2023, 23:55

Future Faces : Revolt. Le merveilleux début du groupe Genevois, par un EP de Post-Punk Shoegaze proche de ce que Soft Kill faisait aussi avant, quoique les durées soient encore plus délayées. L’homogénéité entre les quatre titres ne laissait pas prévoir l’évolution à suivre, mais ils ne doivent pas être éclipsés pour autant.

Neuraxis : The Thin Line Between. En voulant évoluer un peu, Neuraxis s’était sévèrement étalé et brisait une dynamique de progression qui semblait imparable. Le growl d’Alex Leblanc sonnait assez bizarre après ses reprises convaincantes en live de l’ancien répertoire. Cela jouait très bien, mais la fureur rythmique était écartée au profit de variations et de riffs bien trop timides, plus un mixage pas assez clair pour l’exercice. Quatorze ans après, on ne voit toujours pas où cela mène, ni l’intérêt de changer si peu pour affadir une formule qui marchait bien. À la limite, ceux qui ne connaissaient pas le groupe avant pouvaient mieux l’avaler mais allaient déclasser le groupe par rapport à son passé.

Une promenade dans la scène Death Mélodique allemande. Derrière la baudruche Deserted Fear, je connaissais Night in Gales et Nearea. Mais je découvre qu’il y a plus (Fragments of Unbecoming, Nightbearer et sa HM-2 à fond, Revel in Flesh, Dawn of Disease, Burial Vault, Lay Down Rotten…). Tout n’est pas forcément transcendant mais cela forme ensemble une vraie scène nationale sur ce créneau, tributaire mais distincte de celle de Götebörg car plus lourde.

Slayer : Undisputed Attitude. Cet album de reprises de Punk Hardcore en forme de mise au point n’a pas perdu sa pertinence. Et c’est une façon adéquate de se préparer au premier concert de 2023. Le seul titre original, le dernier, présageait néanmoins d’un virage difficile.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 20 janv. 2023, 22:55

Un parcours à travers la carrière d’Atrocity. L’annonce d’un nouvel album m’a fait repenser à ce groupe qui ne m’a jamais emballé, et en me replongeant dedans je vois que mes raisons n’ont pas changé. Après deux albums de Death intéressants, virer pour faire du sous-PanterA bien pataud, puis du Metal Indus lambda, puis du sous Type-O, puis des reprises de New Wave à la sauce symphonique très grasse (mais qui illustrent méchamment les limites vocales d’Alex Krull…), ça mène où ? Même si j’aime bien tous ces styles, j’étais infoutu d’adhérer à une telle errance aux résultats de plus en plus laids. J’apprécie l’audace d’évoluer et je ne suis pas forcément contre les modes, mais qu’au moins on suive une direction d’ensemble cohérente d’une étape à l’autre, ou qu’on consacre deux albums minimum à une même période avant de changer à nouveau !

Les deux albums de Depeche Mode avec Ben Hillier comme producteur. Le premier est le dernier grand album du groupe, le second part aussi bien avant de déraper quelque peu au milieu à cause de compos lourdes et convenues au regard de ce dont ils étaient capables en moyenne. L’ensemble se caractérise par des effets Electro ciselés comme jamais, un raffinement sonore d’exception, et un ramollissement contrôlé qui tendait à s’étendre.

Karmacipher : Introspectrum. Kevin Paradis a apporté un peu de France et un jeu de batterie plus brillant. Il a ainsi enrichi la musique du duo Hong Kongais qui continue sa progression, avec une production plus fine également. De quoi se consoler un peu d’avoir fait l’impasse sur la dernière tournée de leurs inspirateurs Ulcerate.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 25 janv. 2023, 20:06

Obituary : Dying of Everything. Finalement, il est dans la lignée du précédent, plutôt pas mal sans être comparable aux temps héroïques. Un titre refait adroitement le coup du sample calé sur le rythme du début du morceau, le riffing est agréable et d’un niveau constant, bien que l’agressivité ne soit pas la même, surtout avec cette production plutôt Stoner sudiste qui peut plaire à pas mal de monde.

Le mini de Harvested. Le Canada anglophone aussi a une scène Death Metal très sérieuse. J’espère que ces débutants de haut niveau conserveront la même direction, ça fait déjà mal.

Lisa Gerrard : The Mirror Pool. Je comprends très bien que beaucoup de gens considèrent ce premier album comme le meilleur d’une carrière solo bien fournie. C’est une collection de seize titres non retenus pour Dead Can Dance (alors encore en activité), et cela se ressent par leur éclectisme, leur haut niveau d’inspiration qui tient la longueur sur un disque tassé à ras bord. Le point commun est cet usage des vocalises là où pourraient prendre place des paroles, ce que ne supportait plus son partenaire.

Editors : EBM. Je n’y reviendrai pas, mais ce nouvel album après embauche d’un DJ chevronné est intéressant, il offre une version différente du Post-Punk pour danser qui n’est ni New Order, ni Arcade Fire, ni rien de vraiment déjà entendu avant. Le titre est un piège.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 739
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 28 janv. 2023, 10:26

MARILLION _ One Hour Before It's Dark : la classe à l'anglaise, c'est superbement écrit, évidemment on est loin de la période Fish mais quel groupe hors-normes !
TYPE O NEGATIVE _ Dead Again : des années à comprendre cet album, tellement déstabilisé à sa sortie, aujourd'hui je l'apprécie bien plus et la réédition avec un CD live de chez Nuclear Blast aide encore plus à y revenir... :D
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 644
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 28 janv. 2023, 20:31

Gouge : Beyond Death. C’est difficile pour le Death Metal Norvégien de s’affirmer dans l’ombre du Black. Ce groupe vient de Kolbotn, le bourg proche d’Oslo dont est aussi originaire Darkthrone, par exemple. Ils ont fait plusieurs projets Heavy ou Black Thrash, mais aussi cet unique album sous ce nom qui recrée de façon parfaite, gluante mais carrée, ce que faisaient Mantas et Repulsion. Il est dommage que depuis huit ans ils se soient consacrés à leurs autres travaux, c’est vraiment bon et la demi-heure passe trop vite.

Opeth : Morningrise. Prolongement fidèle d’”Orchid”, le format très long des morceaux leur donne une dimension vraiment labyrinthique qui s’est heureusement estompée par la suite. J’en apprécie mieux la puissance épique presque Black. Et puis en final, “To Bid You Farewell” est le premier grand titre Progressif de la carrière d’Opeth, bien plus emballant d’ailleurs que les douze dernières années…

Future Faces : Euphoria. Je le ressors encore régulièrement tant il est bon sous son mixage étouffé. Sans s’égarer, les Genevois repoussent les limites qu’ils semblaient s’être données sur l’EP inaugural, avec une réussite et une élégance qui m’enchantent encore, alors que je commence à vraiment bien connaître l’album.

Lykathea Aflame : Elvenefris. Cela devait faire une décennie que je n’y avais plus touché, relégué dans les tréfonds de ma discothèque à une époque où je m’emballais pour d’autres formes plus obscures de Death Metal. Mais il n’a rien perdu de sa profonde originalité, mêlant brutalité et mélodie exprimant par des envolées claires une joie profonde, nullement naïve et peu courante dans ces contrées musicales extrêmes. Y’a juste la production qui a vieilli (en 2000 en Tchéquie, ce n’était pas encore ça) et le mixage de la batterie qui est bizarre à mon sens. Au-delà de l’intérêt partagé avec Nile pour l’Egypte ancienne qui pourrait tromper les curieux, ce disque ne ressemble toujours à rien d’autre en 2023 et c’est pourquoi il est encore parfois cité sur internet ici ou là.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."


Revenir vers « Discussions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités

cron

Who Is Online

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités

Birthday

Aucun membre ne fête son anniversaire aujourd’hui.

Contact Us