• metalnews.fr

Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Pour tous les débats et discussions autour de la musique...
Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 377
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 18 juin 2020, 11:34

Front Line Assembly : Hard Wired ; Improvised Electronic Device. Tout futurisme est fort vulnérable à une obsolescence rapide… mais il y a de brillantes exceptions. La productivité des membres en dehors de leur projet est effarante et vaut notamment à Rhys Fulber une contribution de premier choix au Metal parmi ses multiples vies. Devin Townsend assure le chant sur le premier des deux, qui est l’un des mieux aimés des fans. Avec FLA l’Electro Industrielle paraît légère alors qu’il y a toujours x couches dosées au millimètre.

Condemned : His Divine Shadow. Après un profond remaniement et un long intervalle, la capacité destructive n’avait pas fléchi, la formule du précédent ne faisant que s’améliorer un peu : on arase en profondeur avec le growl, on équarrit tranquillement suivant le tempo sûr et varié d’une batterie qui ne craint pas de ralentir s’il le faut.

Nitzer Ebb : Ebbhead. Avec la collaboration de l’ami Alan Wilder, c’était l’heure du virage vers une musique plus épaisse, plus Rock et Industrielle, sans pour autant jeter aux orties l’EBM des origines. Doug Mc Carthy y exprime plus largement ses capacités vocales, logiquement, sans s’égarer cependant là non plus. Mais les titres sont de valeur inégale et les fanatiques du style ancien restent encore aujourd’hui un peu désorientés devant cet album.

Sepultura : le live bonus de “Quadra”, bien produit mais anecdotique de par sa brièveté et une sélection de morceaux plutôt secondaires. Quand les bonus sont nombreux ou reprennent des versions lives ou remixées de titres antérieurs populaires, c’est toujours mauvais signe envers l’album lui-même… et inversement.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
gabalgabow
Messages : 237
Inscription : 20 mai 2017, 16:38

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar gabalgabow » 21 juin 2020, 10:27

FERETRO
Death metal old school du Chili,
Très proche du style des années 90.

Underground tape label/ webzine/ Distro:
http://nihilistic-webzine-distro.fr

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 377
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 26 juin 2020, 00:16

Haemorrhage : Loathesongs. Un album de reprises augmenté de quelques originaux. C’est bien velu autour d’un programme Grind, Death, Punk, Crossover, Black et Gore (et UFO !).

The Young Gods : Only Heaven. L’album qui a donné une autre dimension à l’oeuvre des Fribourgeois, en ouvrant une brèche énorme, définitive et inattendue vers le Progressif, le Psyché, sans reniement aucun. Il a fallu que j’explore un peu ces styles pour pouvoir apprécier ce disque et ces suites à sa juste valeur, plus tard. C’est sans conteste celui qu’on retiendra le plus, vu de loin, parce qu’il fait vraiment voyager.

Diablerie : Seraphyde. Je le connais par coeur mais cet album de Death-Black Electro est vraiment culte. Il mêle titres agressifs et instrumentaux voire sans guitare, chant féminin invité à bon escient, avec un Blues Metal pervers inoubliable. L’esthétisme cynique de l’ensemble ne laisse aucun doute sur l’affiliation extrême de ce premier essai aux inspirations si variées.

New Order : International. Ce Best of un peu raccourci offre des versions alternatives et une poignée de raretés en bonus pour se rendre intéressant. C'est de saison, a fortiori pour un déconfinement britannique.

Napalm Death : Utopia Banished. De tous les albums de Napalm du XXe siècle, c’est clairement le plus proche de ce que le groupe fait aujourd’hui. C’est dire s’il passe bien. C’était aussi le premier sans Mick Harris.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
Simony
Messages : 625
Inscription : 09 juil. 2016, 13:58
Localisation : Grand Est

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar Simony » 26 juin 2020, 08:37

THE GAULT _ Even As All Before Us
SUMMON _ Hellios
LYCUS _ Chasms
OBLITERATION _ Cenotaph Obscure
All is well that ends in hell

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 377
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 29 juin 2020, 23:11

Morbid Angel : K. Ce serait le deuxième album de jeunes on encouragerait. Venant d’eux, c’est en-dessous de ce qu’on peut attendre. Depuis H, ce n’est plus pareil et les changements de bassiste-chanteur n’y ont rien fait.

Quelques titres de Quo Vadis, groupe de Death technique Québécois de la première vague séparé depuis des années dans lequel sont passés des membres de groupes actuels. Autant je suis souvent conquis depuis longtemps en parcourant cette scène, eux n’ont jamais réussi à m’emballer complètement ni hier ni aujourd’hui. Car ils penchent plutôt vers le Death mélodique que vers le brutal, mais cela pourrait en intéresser d’autres, alors que ce nom est en passe de tomber dans l’oubli.

MetallicA : Hardwired… to Self-Destruct. Un peu comme “Load” il y a du sympa et du poussif dans ce double album, même s’il est plutôt Thrash-Rock et moins audacieux. Ce n’est d’ailleurs pas un mal. Ils avaient fait pire, ça se laisse boire même si j’aurais préféré autre chose.

Nitzer Ebb : Big Hit. Après un écart de quatre ans, l’inspiration Rock Indus se maintenait, sous l’influence du succès de groupes comme NIN, du rapprochement vers la culture Américaine, et sous la pression d’imaginations qui étouffaient sans doute aussi un peu sous le cadre rigide de l’EBM pure… qui ressurgit parfois cependant. C’est donc assez décousu, mais les musicophiles apprécient ce genre de copies qui partent un peu dans tous les sens.

Haemorrhage : Morgue Sweet Home. Un autre bon album des Madrilènes, plus direct et crade mais pêchu et bourru comme il faut, avec le titre plus long à la fin comme d’habitude (et les bonus). À peine fini, je me dis “déjà ?”.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 377
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 04 juil. 2020, 23:13

Orphaned Land : The Beloved’s Cry. L’excellent premier album, le plus Doom-Death à l’anglaise, avec une sensibilité toute orientale pourtant, même dans le riffing qui sent encore le frais par rapport à la sauce Ikea qui domine depuis longtemps aujourd’hui. Le mélange des styles n’est pas encore aussi poussé que maintenant, mais le résultat n’en est pas moins bon.

Un parcours de la première période Doom de Paradise Lost. Je préfère épancher mes moments de tristesse et mélancolie hors du Metal, mais logiquement je ne suis quand même pas insensible à toute la scène. J’ai jamais trop capté le premier, ce qui est sans doute normal, et je n’ai jamais apprécié “Shades of God” qui tâtonne également avec des riffs trop lourds encore pour le style qui éclatera sur les deux albums suivants.

Diablerie : Transition 2.0. Cet EP consacrait la réactivation du groupe après une disparition décennale. La formule épatante Death-Black Electro était légèrement mise à jour dans un goût plus futuriste, mais les fans de “Seraphyde” ne pouvaient qu’être comblés.

Napalm Death : Fear, Emptiness, Despair. Mon préféré de toute l’ample discographie : le début de la période groove passait par des riffs assez barrés, influencés par le Metal Industriel tout en revenant à une lourdeur marquante.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."

Avatar de l’utilisateur
RBD
Messages : 377
Inscription : 30 oct. 2016, 18:41

Re: Qu'est-ce que vous écoutez là tout de suite?

Messagepar RBD » 10 juil. 2020, 23:32

Haemorrhage : Apology for Pathology. Plus gras, plus D-beat et Death que les précédents, c’est le style qu’ils n’ont plus quitté par la suite. Ca rend plus mou mais sur le coup ça devait faire frais (en parlant de Goregrind…).

Tomb Mold : The Bottomless Perdition + The Moulting. Deux minis qui valent un bon album de Death selon la vieille recette de Mémé.

The Young Gods : Second Nature. Après une pause conséquente, l’arrivée de Trontin et le passage sur Ipecac, ce retour demeurait dans l’inspiration psychédélique mais y ajoutait une notable part d’Electro.

Port Noir, quelques titres au hasard. Du Rock Suédois, assez Pop mais puissant, sous influence lointaine du Metal et du Rock actuel. C’est plaisant même si tous les titres se ressemblent assez vite.

Trepalium : Through the Absurd. Holy Records avait publié le premier album des Poitevins, fruit d’une collaboration avec Laurentx Etxemendi. L’amitié nouée avec Gojira se sent au-delà des choeurs de Joe Duplantier sur un titre… Pas encore de quoi se relever la nuit mais on comprenait qu’il y a une idée cohérente en plan.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
"Là où les recrues se mettent à rire, les soldats éprouvés sont graves."


Revenir vers « Discussions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités

cron

Who Is Online

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités

Birthday

Aucun membre ne fête son anniversaire aujourd’hui.

Contact Us